Stomatite

La stomatite allergique est l’une des pathologies les plus courantes de la cavité buccale. La maladie se caractérise le plus souvent par une évolution sévère et il est difficile de traiter le traitement. Les principales manifestations de la stomatite allergique sont de nombreuses érosions, ulcères, gonflement et rougeur des muqueuses. En mangeant, les patients ressentent le plus souvent des douleurs et des brûlures. Une de leurs manifestations cliniques caractéristiques est une augmentation de la salivation - hypersalivation. L'état général du patient en souffre souvent.

Causes de la stomatite allergique

La stomatite allergique est considérée comme un complexe de symptômes pathologiques qui se développe sur le fond d'une allergie au médicament, au contact ou microbienne. La pathologie peut être l’un des signes locaux de maladies somatiques d’origine infectieuse ou auto-immune. La stomatite peut survenir sous forme de gingivite, chéilite, glossite, etc.

La principale cause des problèmes qui se posent est le conflit entre le système immunitaire du patient et des facteurs allergènes externes, suivi de la formation de réactions immunopathologiques (hyperergie et hypersensibilité).

Le développement de ce type de stomatite est causé soit par la pénétration d'un antigène étranger dans le corps humain, soit par son contact constant (périodique) avec les tissus mous de la cavité buccale. Dans le premier cas la réaction est considérée comme systémique. Le patient peut réagir à des agents pharmacologiques, des plantes, des aliments, etc. deuxième cas nous parlons de facteurs locaux, tels que les articles d'hygiène (dentifrices, rinçages). L'allergène peut être des pastilles médicamenteuses ou du chewing-gum. Les dentistes doivent souvent faire face à des réactions d'hypersensibilité aux structures orthopédiques (prothèses partielles et complètes).

Le plastique à partir duquel ils sont fabriqués contient souvent des composés qui provoquent une réponse inadéquate du système immunitaire. Dans certains cas, le corps réagit aux obturations acryliques, à divers types d'accolades et même aux structures métalliques, y compris celles contenant de l'or, du platine, du palladium et du nickel.

Les foyers d'infection chronique avec des caries et les amygdalites chroniques ont une certaine valeur. L'allergisation chronique par la microflore pathogène et les produits de son métabolisme joue souvent le rôle de facteur provocant dans le développement de la stomatite allergique.

Les patients à risque sont les patients atteints des maladies somatiques suivantes:

Il est particulièrement difficile de voir les modifications de la cavité buccale par rapport à d'autres maladies à composante allergique, notamment l'asthme bronchique.

Dans certains cas, la maladie n'est que l'une des manifestations de pathologies systémiques, telles que le LES, la diathèse hémorragique et la sclérodermie.

Classification de la stomatite allergique

Actuellement, plusieurs classifications sont utilisées en pratique clinique.

Selon le type d'évolution clinique, les types suivants sont considérés:

  • catarrhal (le plus commun et caractérisé par relativement doux);
  • catarrhal-hémorragique;
  • bullous;
  • érosif (capable de devenir une conséquence de bullous);
  • ulcératif-nécrotique.

Par facteurs étiologiques sont distingués:

  • contact;
  • toxique-allergique;
  • auto-immune;
  • médicaments.

Selon le type et la nature de la réaction, la stomatite est du type immédiat et retardé. L'angioedème se développe généralement parallèlement avec une réaction immédiate. Lorsque le type d'interaction est retardé, les signes de lésions muqueuses ne se manifestent parfois que 7 à 10 jours après le contact avec un facteur sensibilisant.

Symptomatologie

Les manifestations cliniques sont diverses et dépendent du type de pathologie.

Les signes typiques des formes catarrhales sont:

  • sensation constante de bouche sèche;
  • perturbation du goût;
  • sensation de démangeaisons et de brûlures;
  • douleur en mangeant.

Au cours de l'inspection, des rougeurs et un gonflement de la membrane muqueuse, la langue "laquée" caractéristique et des hémorragies ponctuelles caractéristiques ont été observés.

Pour variétés bulleuses formation typique de multiples bulles de volume différent, remplies de contenu transparent. Après leur ouverture, l'érosion reste à leur place et se recouvre rapidement d'une couche de fibrine. L'apparition d'ulcères de différentes tailles entraîne des douleurs lors des conversations et des repas. Dans le contexte des formes bulleuses et érosives, l'anorexie (perte d'appétit), le malaise général et l'hyperthermie sont souvent observés dans les valeurs subfébriles.

Pour l'inflammation de la cavité buccale qui s'est développée sur le fond Borréliose à tiques, apparition caractéristique de taches rouges en forme d'anneau sur le corps et augmentation de la température. Les vésicules et l'érosion saignante dans la bouche apparaissent après quelques jours.

Le type le plus grave et intraitable de la stomatite allergique - ulcère nécrotique. Au cours de l’étude objective, on a constaté une rougeur prononcée des muqueuses et une ulcération, recouvertes d’un enduit de fibrine gris sale. Identifié de nombreux petits foyers de nécrose tissulaire - nécrose. Le patient a une douleur aiguë en mangeant; sa température augmente brusquement et une salivation apparaît. La pathologie s'accompagne de maux de tête intenses et d'une forte augmentation des ganglions lymphatiques sous-maxillaires.

Pour Syndrome de Stephen Jones réaction sévère caractéristique aux agents pharmacologiques. Cette forme de maladie s'accompagne d'hyperthermie et de douleurs articulaires intenses. Les vésicules apparaissent non seulement dans la cavité buccale, mais également dans la peau (y compris dans la région génitale).

Il existe un certain nombre de manifestations cliniques communes du système nerveux, caractéristiques de la plupart des variétés de la maladie. Ceux-ci comprennent les troubles du sommeil (troubles du sommeil le soir et la somnolence diurne), les sautes d'humeur non motivées et la carcinophobie (peur du cancer).

Enquête

L’examen implique nécessairement la collecte d’histoires allergiques détaillées. Le médecin doit déterminer s’il existe des symptômes similaires chez les parents sanguins (en particulier les parents). Ensuite, le spécialiste essaie, si possible, d'identifier la substance qui provoque la réaction d'hypersensibilité. L'inspection est particulièrement soignée, car les changements peuvent avoir une localisation imprévisible. Une étude en laboratoire de la salive, des tests cutanés et des tests d'élimination est une composante obligatoire de l'étude du patient.

Lors de l’examen initial, le médecin attire l’attention sur le degré d’hyperhémie de la membrane muqueuse, son degré d’humidité, la présence de défauts (vésicules et érosions) et d’éruptions pétichiales. De plus, le nombre et le degré de viscosité de la salive sont déterminés.

Lors des entretiens, il est important de déterminer quels médicaments et combien de temps le patient prend depuis peu. L'un des facteurs étiologiques possibles est l'antibiothérapie à long terme (et en particulier incontrôlée).

L'examen détermine la présence de plombages, de prothèses dentaires et d'appareils orthopédiques, ainsi que le degré de détérioration de ces derniers. La présence d'au moins une seule dent carieuse est également prise en compte.

Les tests de laboratoire en cours de diagnostic comprennent l’analyse biochimique et chimio-spectrale de la salive et l’étude des frottis sur les champignons du genre Candida.

Un échantillon exposé suppose un retrait temporaire d'une prothèse amovible avec observation de la dynamique du processus. Si les symptômes disparaissent, la cause est considérée comme un appareil orthopédique. Le test de provocation est le retour de la structure sur le site avec la définition du développement de la réaction pathologique.

De plus, des tests d'allergie cutanée avec différents antigènes sont utilisés.

Le diagnostic différentiel avec lésions herpétiques, candidose, altérations de la muqueuse avec leucémie et SIDA est d’une grande importance. L'image de la stomatite allergique ressemble parfois à la clinique de l'hypovitaminose (pour la vitamine B et l'acide ascorbique).

Traitement de la stomatite allergique

La résolution des problèmes liés à cette maladie est devenue une tâche commune des dentistes, immunologues, allergologues, dermatologues et, dans certains cas, des rhumatologues.

Le traitement pathologique repose essentiellement sur la cessation complète du contact avec le prétendu facteur provocateur, le traitement médicamenteux par antihistaminiques et le traitement symptomatique comprenant un traitement antiseptique et des médicaments destinés à accélérer la régénération des tissus endommagés.

Le patient doit suivre strictement un régime avec exclusion périodique du régime de certains produits. Il devrait abandonner les articles d'hygiène habituels.

Les médicaments antihistaminiques les plus efficaces comprennent actuellement la chloropyramine, le maléate de dimétone, le suprastin et la loratadine. Dans le cadre de la pharmacothérapie, la nomination de vitamines (groupe B, acide ascorbique et acide nicotinique) est indiquée. Les anesthésiques, les antibactériens, les hormones corticostéroïdes et les phytopreparations pour la cicatrisation des tissus (huile d'argousier) sont utilisés pour le traitement local.

Si la cause du développement de la maladie est reconnue comme des structures dentaires usées ou de mauvaise qualité, elles doivent être remplacées.

Prévisions

Avec la détection rapide et le début précoce d'un traitement complexe, la maladie peut le plus souvent être prise en charge à un stade précoce. En moyenne, le traitement de la forme catarrhale ne prend pas plus de 2 semaines. Dans les cas plus avancés, un rétablissement clinique complet prend des mois.

Prévention de la stomatite allergique

Les mesures visant à prévenir les maladies comprennent des soins quotidiens de qualité pour la cavité buccale. Les caries et la gingivite (inflammation des gencives) nécessitent un traitement rapide. Le dentiste doit être visité au moins 1 fois en 6 mois. Les dépôts dentaires durs doivent être enlevés par un professionnel. Les structures orthopédiques usées doivent être remplacées ou ajustées rapidement.

Avec des antécédents d'allergie dans la fabrication de prothèses, seuls des matériaux hypoallergéniques doivent être utilisés.

Lotin Alexander, dentiste, examinateur médical

Stomatite allergique

Les plaintes les plus courantes des patients qui développent une stomatite allergique sont un gonflement des tissus mous de la cavité buccale (langue, palais, etc.). En raison d'un gonflement grave, il devient plus difficile pour une personne d'avaler, une langue élargie ne rentre pas dans la cavité buccale, ce qui explique pourquoi les patients la mordent souvent.

La maladie survient généralement à la suite d'une réaction allergique générale. Les allergies rendent le corps aussi sensible que possible, entraînant l'apparition de symptômes caractéristiques de la stomatite. Le plus souvent, la stomatite allergique est une réaction à des médicaments (antibiotiques, sulfamides). Dans ce cas, l’allergie se développe lentement, c’est-à-dire Les premiers symptômes apparaissent 20 jours après la prise du médicament. En outre, la stomatite allergique peut provoquer certains aliments, ce qui est généralement observé chez les jeunes enfants. Un contact allergique direct (prothèses en plastique, alliages spéciaux) peut provoquer une réaction allergique dans la cavité buccale.

Code CIM-10

Causes de la stomatite allergique

Les réactions allergiques chez l'homme peuvent survenir à tout âge, même si auparavant aucune réaction de ce type au pollen, aux plantes, aux médicaments, etc. n'a pas été observé. La manifestation de telles réactions peut être associée à des modifications génétiques dans l'organisme, à des perturbations du système immunitaire. Les cellules sanguines responsables de la formation d'anticorps dirigés contre divers virus et bactéries pathogènes commencent à réagir à une substance qui est entrée dans le corps en tant qu '«ennemi», ce qui entraîne l'apparition d'une allergie typique.

À un moment donné, un produit familier aux humains (miel, thé à la camomille) peut devenir l'allergène le plus puissant qui provoque une réaction grave dans le corps. Il est maintenant établi qu'environ un tiers de la population mondiale souffre d'allergies graves. Environ 20% de toutes les éruptions cutanées allergiques sont observées dans la muqueuse buccale lorsque survient une stomatite allergique.

Classiquement, les causes de la stomatite allergique sont divisées en deux groupes: les substances qui pénètrent dans le corps et les substances qui entrent en contact avec la muqueuse buccale. Les substances qui pénètrent dans l'organisme incluent les médicaments, les moisissures, le pollen, etc., qui entrent en contact avec les substances muqueuses - divers objets agissant directement sur la muqueuse, provoquant ainsi une irritation. Les prothèses dentaires fabriquées à partir de matériaux de mauvaise qualité sont une cause fréquente de réactions allergiques dans la bouche. Outre les matériaux de mauvaise qualité, la bactérie et ses produits métaboliques peuvent être à l’origine du développement de la maladie. Ils s’accumulent dans le lit prothétique et irritent la délicate membrane muqueuse. Les petites fissures et les plaies constituent un bon environnement de vie pour ces micro-organismes. Les médicaments de type contact peuvent également être provoqués par des médicaments utilisés pendant le traitement dentaire ou devant être résolus.

Les substances qui pénètrent dans le corps peuvent provoquer une sorte de réponse immunitaire qui se manifeste par des éruptions cutanées, des démangeaisons, des brûlures sur les tissus mous et les muqueuses de la cavité buccale. L’immunité peut donc réagir non seulement à des antibiotiques ou à des médicaments puissants, mais aussi à d’autres médicaments, y compris les antihistaminiques. En outre, les éruptions cutanées peuvent déclencher une variété de facteurs - écologie, insuffisance hormonale, etc.

Symptômes de la stomatite allergique

Si la stomatite allergique est causée par des médicaments, les symptômes de la manifestation de la maladie sont très divers. Généralement, les patients se plaignent de brûlures, de démangeaisons, d’une sensation de bouche sèche, de douleurs au cours d’un repas. Lorsque l'inspection visuelle dans la bouche, vous pouvez voir une forte rougeur, un gonflement. Les poches peuvent affecter l'enveloppe des lèvres, les joues, les gencives, la langue et le palais. Une des caractéristiques de la stomatite allergique est une langue lisse et brillante avec un léger gonflement. De tels changements peuvent se produire sur les lèvres.

Un symptôme répandu de la maladie est constitué par des lésions vésiculaires de la muqueuse buccale, qui finissent par éclater et par l'apparition d'ulcères qui peuvent se confondre, formant ainsi des centres d'inflammation assez importants.

Lorsque le corps réagit à la tétracycline, un revêtement blanc ou brunâtre peut apparaître sur la langue et des fissures profondes et douloureuses apparaissent aux coins des lèvres.

Une stomatite allergique peut apparaître après une visite au cabinet dentaire, lorsque des médicaments destinés au traitement des caries, de l'hémostase, des gels de blanchiment, etc., entrent accidentellement sur la membrane muqueuse.

Il existe une forme de contact largement répandue de stomatite allergique, qui se développe suite à une exposition prolongée à la membrane muqueuse et aux gencives des prothèses en polymère.

Stomatite allergique chez les enfants

La cavité buccale est reliée aux organes internes (système digestif, poumons, etc.) et est conçue pour humidifier l'air entrant, le protéger de divers microorganismes pathogènes et d'autres influences environnementales néfastes. La membrane muqueuse de la bouche, mise à jour assez rapidement, dans le corps humain, remplit de nombreuses fonctions: goût, protection contre les facteurs extérieurs, salivation, etc. Le fonctionnement normal de la cavité buccale peut être perturbé par diverses maladies, malnutrition, surchauffe, médicaments, etc. le résultat conduira au développement de la maladie, particulièrement sujette à laquelle les enfants en bas âge.

En règle générale, la stomatite allergique chez l’enfant n’agit pas comme une maladie indépendante, mais bien comme un symptôme de la réaction allergique générale d’un organisme à un irritant (aliments, médicaments, etc.). Enfants prédisposés aux maladies et prédisposés aux réactions allergiques. Dans certains cas, la stomatite allergique chez les enfants se développe en raison du contact de la membrane muqueuse avec des matériaux dentaires (obturation), des attelles. Très souvent, dans l'enfance, une stomatite allergique se développe à cause de dents carieuses.

Au stade initial de la maladie, l’enfant peut se plaindre de douleurs dans la bouche (démangeaisons, brûlures). Un gonflement de la langue, des lèvres et des joues peut survenir. Dans certains cas, un raid apparaît dans la cavité buccale, le plus souvent sur la langue, une haleine acide de la bouche et une salivation accrue.

Dans l'enfance, la stomatite peut se développer de manière limitée ou étendue (dans toute la cavité buccale). Avec la défaite de la totalité de la membrane muqueuse dans la bouche, un traitement plus long sera nécessaire, en particulier si l’immunité de l’enfant est réduite.

Stomatite allergique chez l'adulte

Les plaintes les plus fréquentes de patients souffrant de stomatite allergique sont un gonflement de la cavité buccale (lèvres, pharynx, langue, joues, palais). En raison des poches, il est difficile d'avaler, les patients mordent souvent les tissus mous de la bouche (langue, joues). L'allergie est la principale cause de la maladie, elle augmente la sensibilité du corps au stimulus, ce qui se traduit par des signes caractéristiques de la stomatite. La stomatite allergique est souvent une réaction aux médicaments. Dans certains cas, le développement de la maladie peut commencer 15 à 20 jours après la prise du médicament (généralement des sulfamides).

Il arrive souvent que des réactions allergiques aux muqueuses de la bouche dues à la nourriture ou à divers irritants de la cavité buccale (prothèses dentaires, couronnes, etc.) se développent. Des alliages tels que le cobalt, l'or, le chrome et les plastiques acryliques peuvent provoquer une stomatite allergique.

Qu'est-ce qui te dérange?

Diagnostic de la stomatite allergique

Le diagnostic des patients chez lesquels une stomatite allergique est suspectée commence par identifier les allergies et les facteurs susceptibles de la déclencher (asthme bronchique, maladies chroniques, urticaire, hérédité, etc.). Sont également pris en compte les maladies du système digestif, la ménopause chez la femme, le dysfonctionnement endocrinien, les helminthiases. Une attention particulière est portée aux prothèses existantes, ainsi qu’à la période de port.

A l'examen, le médecin note surtout l'humidité de la bouche, le type de salive (liquide, mousseuse, etc.). Comme le montrent les observations, le type de salive dépend des maladies existantes des glandes salivaires, du port de prothèses dentaires et de l'administration de médicaments. Lors de réactions à des prothèses dentaires de nature allergique, il est recommandé d’exclure leur utilisation pendant plusieurs jours, généralement après que la prothèse cesse d’interagir avec la muqueuse buccale, la salivation revient à la normale, la mousse disparaît, l’état général de la cavité buccale s’améliore. Lors de l'examen des prothèses dentaires, il convient de porter une attention particulière aux matériaux utilisés dans la fabrication (or, chrome-cobalt, alliages, plastiques, acier inoxydable, etc.), aux pores existants, à la longueur, au nombre de rations, au changement de teinte.

Le diagnostic des réactions allergiques dans la cavité buccale est principalement axé sur l'identification d'un allergène, une maladie d'origine. Maladies dans le passé du patient, plaintes, le tableau clinique global jouent un rôle déterminant dans le diagnostic de la stomatite allergique.

L’évaluation de la qualité et de la précision de la fabrication des prothèses dentaires permet d’établir la cause de l’inflammation de la cavité buccale (mécanique, toxique et chimique, etc.). L'irritation mécanique est causée par des bords trop coupants et trop longs des prothèses, une surface rugueuse de la partie interne, une base modifiée, une répartition incorrecte de la pression sur certaines parties du lit prothétique, résultant d'un retrait imprécis des empreintes, etc.

L'inspection visuelle de la cavité buccale révèle des lésions focales ou une inflammation étendue (l'absence possible de processus inflammatoires est également possible). La lésion de la cavité buccale à certains endroits (focale) est principalement causée par une action mécanique, un traumatisme, etc. Si une inflammation est observée à travers la membrane muqueuse, nous parlons alors de la réaction générale du corps à un stimulus. En l'absence de signes visibles d'inflammation, un processus d'atrophie de la muqueuse a commencé.

Une analyse chimique et spectrale obligatoire de la salive est attribuée aux oligo-éléments présents. Avec une teneur accrue en fer, cuivre, or, etc., et l'apparition d'impuretés inhabituelles pour l'homme (cadmium, plomb, titane, etc.), un processus électrochimique commence dans le corps.

Parmi les tests de diagnostic et les tests prescrits aux patients suspects de stomatite allergique, on distingue:

  • test sanguin, qui est pris d'abord sans prothèse, puis après 2 heures de port d'une prothèse dentaire;
  • test avec retrait d'une prothèse. Pendant quelques jours, la prothèse est retirée de la cavité buccale, généralement après l'amélioration de l'état du patient.
  • test de provocation est effectué après le test avec le retrait de la prothèse, lorsque celle-ci est réintroduite dans l'utilisation, si toutes les manifestations cliniques reprennent, la réaction est considérée comme positive.
  • test du film de travail qui est sûr et facile à réaliser. Ce test permet de déterminer la réponse du corps au sel (des solutions alcooliques de sels sont appliquées sur les rayures, qui sont ensuite recouvertes d'une composition filmogène, après 2 jours, la réaction est évaluée);
  • Le test leucopénique est déterminé par analyse sanguine au doigt du niveau de leucocytes sans prothèses dentaires dans la bouche (le matin à jeun), puis au bout de trois heures de port de la prothèse, le sang est redonné et les résultats comparés. Si le nombre de globules blancs a diminué, cela peut indiquer une sensibilité au plastique. L'essai ne doit pas être effectué avec une exacerbation d'une réaction allergique, à haute température.
  • test de l'argenture chimique de la surface de la prothèse acrylique. La réaction au test sera positive, en cas de disparition (ou de réduction significative) des sensations désagréables dans la cavité buccale, l'état du lit prothétique est généralement également normalisé.
  • test de l'activité des enzymes de la salive (les réactions toxiques à l'acryle augmentent l'activité de 2 à 4 fois).

Stomatite allergique chez les adultes traités

Allergie de toute étiologie, la stomatite allergique survient chez des personnes de différents âges. Les personnes dont l'immunité est affaiblie, les personnes âgées ainsi que les enfants en souffrent énormément. Il est assez difficile de traiter la stomatite allergique, l’essentiel est de déterminer correctement la cause de la maladie et de sélectionner le plus rapidement possible un complexe de médicaments.

Les signes de stomatite allergique avec des photos

Il existe plusieurs formes de stomatite allergique, chacune présentant ses propres symptômes caractéristiques. Tous peuvent entraîner des perturbations dans le fonctionnement du système nerveux: le patient devient irritable, émotionnellement instable, ne dort pas bien et peut provoquer une carcinophobie (peur de contracter le cancer).

Le plus grave est la variété ulcère-nécrotique. Il se caractérise par une hyperhémie des muqueuses de la bouche, la formation de multiples ulcères à revêtement gris. Sur le dernier il y a des foyers nécrotiques. Les ganglions lymphatiques sous-maxillaires augmentent, la salivation augmente. La température corporelle du patient augmente, il se plaint de maux de tête et d'une gêne prononcée dans la bouche, aggravée pendant le repas.

Si des vésicules remplies d'un liquide clair sont apparues sur les muqueuses, cela indique une forme bulleuse de stomatite. Les vésicules sont des bulles, peuvent avoir une taille différente. Avec le développement de la maladie, ils éclatent, laissant derrière eux une érosion avec un dépôt fibreux à la surface. À ce stade, le patient constate une augmentation de la douleur, qui devient particulièrement intense lors de la mastication d'aliments ou lors d'une conversation. Plusieurs érosions peuvent fusionner en une seule grande plaie. Alors, l'état du patient va fortement s'aggraver. Les maux de tête commencent, l'appétit diminue, on observe souvent de la fièvre.

Une autre forme de pathologie est à l’étude: catarrhale-hémorragique ou catarrhale. Sa principale caractéristique est la xérotomie (sécheresse excessive des muqueuses). Un autre symptôme prononcé est la langue «laquée». Habituellement, les empreintes des dents du patient sont clairement visibles. Familiarisez-vous visuellement avec la façon dont la stomatite se manifeste, vous pouvez le voir sur la photo de l'article. Les signes suivants sont également présents:

  • sensation de brûlure;
  • démangeaisons sévères;
  • goût désagréable dans la bouche - acide ou métallique;
  • douleur en mangeant;
  • certaines parties de la bouche (parfois - une large zone) gonflent, on observe leur hyperémie;
  • dans de rares cas, saignements des muqueuses ou des gencives;
  • il y a des traces d'hémorragies ponctuelles sur le fond général rouge.

Causes de la maladie

La cause du développement d’une forme allergique de stomatite est l’effet de l’allergène sur une personne. Si une substance irritante pénètre dans le corps, la survenue d'un processus inflammatoire peut être l'un des symptômes d'une réaction allergique courante. Dans certains cas, l’allergène agit directement sur les muqueuses de la bouche, puis nous parlerons de la manifestation d’allergies localisées dans la bouche.

Une réaction allergique commune, dont l'un des symptômes peut être une stomatite, se développe lorsque le corps est affecté par des substances provoquant une intolérance individuelle. Il peut s’agir de pollen végétal, de produits de l’abeille, de nourriture ou, par exemple, de médicaments.

Le développement de la forme de contact de la maladie est possible avec une exposition locale à l'allergène. Dans ce cas, les prothèses dentaires, les bains de bouche, le dentifrice ou les comprimés à croquer / résorbants sont des causes courantes de stomatite. Certains matériaux utilisés en dentisterie peuvent entraîner une sensibilité accrue des muqueuses de la cavité buccale:

  1. prothèses métalliques - alliages contenant du nickel, du chrome, de l'or, du platine;
  2. prothèses acryliques - un colorant peut agir comme un irritant;
  3. bretelles et joints en alliages métalliques;
  4. constructions orthodontiques - par exemple, des plaques;
  5. médicaments utilisés dans l'anesthésie d'application.

Il existe des catégories de patients à risque de développer une stomatite allergique de contact. Ceux-ci incluent des personnes souffrant de lésions carieuses ou d'amygdalite chronique. Il existe également une probabilité élevée de survenue d'une pathologie chez les personnes exposées à d'autres types d'allergies, avec une altération du fonctionnement du système endocrinien ou des maladies du tractus gastro-intestinal sous une forme chronique.

Chez les enfants, la stomatite allergique se développe souvent lorsqu'une substance irritante pénètre dans le corps par des mains sales - par exemple, après avoir touché une plante à fleurs, un enfant peut se lécher les doigts. Dans certains cas, la stomatite allergique peut être le signe de processus pathologiques graves, notamment:

  • érythème polymorphe;
  • La maladie de Behcet;
  • Syndrome de Stevens-Johnson;
  • Le syndrome de Lyell;
  • la sclérodermie;
  • vascularite;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • diathèse hémorragique.

Caractéristiques de l'évolution de la maladie chez les enfants

La stomatite allergique chez les enfants est importante pour se distinguer des autres formes de cette pathologie, qui nécessitent une approche de traitement fondamentalement différente. Cela ne peut être fait que par un spécialiste qualifié. Le système immunitaire de l’enfant étant imparfait, il tolère beaucoup plus la maladie que les adultes. En l’absence de traitement en temps voulu, une infection secondaire peut se rejoindre, puis l’état du patient va s’aggraver et la durée du traitement augmenter.

Aux stades initiaux du développement d'une stomatite allergique, l'enfant se plaint d'une sensation de brûlure ou d'une douleur dans la cavité buccale. Lors de l'inspection visuelle, vous pouvez voir que la langue, les joues ou les lèvres gonflent un peu. La salive est vigoureusement sécrétée chez un enfant et une couche de plaque s’accumule sur la langue. Parfois, il y a une odeur aigre de la bouche.

Chez les enfants, la stomatite allergique se développe souvent en tant que symptôme d’une réaction allergique courante. Cela peut causer du pollen, de la nourriture ou des médicaments. Sous forme de contact, l'irritant pénètre dans le corps par les structures orthodontiques que l'enfant porte sur les dents, avec des bonbons à mâcher ou avec un dentifrice. Chez les jeunes écoliers et les enfants d’âge préscolaire, des lésions carieuses peuvent apparaître.

Façons de traiter les allergies dans la bouche

En plus de consulter un allergologue, vous devrez obtenir les recommandations d'un dentiste. Tout d’abord, tout contact ultérieur avec l’allergène est exclu:

  • Régime hyperallergénique - exclure les épices chaudes, les produits marinés et fumés, les fruits rouges, se rincer la bouche après avoir mangé avec de l'eau propre ou une solution antiseptique;
  • en cas d'origine médicale de la maladie, une révision du traitement thérapeutique est nécessaire;
  • si les irritants font partie de la prothèse, celle-ci est retirée, après l'achèvement du traitement de la stomatite, le patient se voit confier la construction d'un autre matériau;
  • Parfois, vous devez changer le rinçage et le dentifrice.

En outre, le médecin vous recommandera de prendre des médicaments sous forme de pilule et de pommade à usage topique. Pour éliminer la douleur chez les enfants, il est recommandé d'utiliser des médicaments conçus pour faciliter les poussées dentaires. Ce sont Dentol-bébé, Calgel, Dentinox. Étant donné que le développement de la stomatite allergique chez un enfant rejoint souvent une infection bactérienne, un traitement antibiotique peut être nécessaire. Le reste de la thérapie n’est pratiquement pas différent de «l’adulte».

Si la maladie est grave, le médecin peut vous prescrire un traitement par corticostéroïdes. Dans certains cas, ils sont goutte à goutte. Les médicaments de ce groupe sont extrêmement rarement utilisés dans le traitement des enfants, dans la mesure où le risque de récurrence du processus inflammatoire est élevé.

Traitement de la stomatite allergique à la maison

La médecine traditionnelle peut constituer un excellent complément au traitement médicamenteux prescrit par un médecin et à un régime hypoallergénique.

Lors du traitement d'enfants, il n'est pas recommandé de recourir à l'utilisation active de préparations domestiques, alors que si l'on parle de stomatite chez un adulte, provoquée par une prothèse, elle sera utile et efficace. Les recettes les plus populaires sont les suivantes:

  1. Compresse de pomme de terre. Râpez le tubercule de pomme de terre et râpez-le pendant 10 à 15 minutes. Vous pouvez pré-envelopper dans une gaze stérile.
  2. Jus de carotte frais. Râpez les carottes crues, pressez le jus. Diluer avec de l'eau bouillie tiède dans un rapport de 1: 1. Tenir dans la bouche pendant 2 minutes et recracher.
  3. Infusion de miel. À utiliser avec prudence, car les produits apicoles sont hautement allergènes. 1 cuillère à soupe pharmacie de camomille verser un verre d'eau bouillante et laisser infuser pendant 5 minutes. Ajouter le miel naturel liquide (2 cuillères à soupe). Rincer la bouche 3 - 4 fois par jour pendant 1 minute.
  4. Huile végétale. Mélanger des quantités égales d'huile de lin et d'argousier avec de la propolis et de l'huile d'églantier. Propolis pré-fondu au bain-marie. La composition résultante doit être une plaie lubrifiée, rincée avant la bouche.
  5. Infusion de calendula et de camomille. Mélanger 1 c. camomille avec 1 c. calendula séché et broyé. Versez un verre d'eau bouillante. Insister pour une demi-heure. Utiliser pour le rinçage de la bouche, mais pas plus de quatre fois par jour. Si vous répétez la procédure plus souvent, il y a un risque de sécheresse des muqueuses.

Les plaintes les plus caractéristiques des patients atteints de stomatite allergique sont des œdèmes des muqueuses des joues, des lèvres, de la langue, du palais mou et du pharynx. En raison de l'oedème de la muqueuse, la déglutition est difficile, la langue ne rentre pas dans la bouche, les patients se mordent souvent la langue ou les joues.

L'allergie est la base de la stomatite allergique. Cela augmente la sensibilité à n'importe quel antigène. La mise en œuvre d'une telle sensibilité accrue conduit au fait qu'il existe une stomatite allergique.

Traitement
Chez les enfants
Chez les adultes
Contact

Traitement

Les mesures thérapeutiques contre la stomatite allergique dépendront de la cause du développement de la maladie. Le principe fondamental du traitement des maladies allergiques est l’élimination du contact avec l’allergène: régime alimentaire, annulation du médicament, refus de porter une prothèse dentaire, changement d’agent de rinçage ou de dentifrice, etc.

Le traitement médicamenteux de la stomatite allergique implique généralement la prescription d'antihistaminiques (clarotadine, phenystyle, suprastine, etc.), de vitamines des groupes B, C, PP et de l'acide folique. Un traitement local de la muqueuse buccale avec des antiseptiques, des anesthésiques, des enzymes, des préparations de corticostéroïdes, des agents cicatrisants (huile d’argousier, gel de Kamistad, etc.) est effectué.

Patients dont la stomatite allergique est une complication de traitement dentaire, une consultation supplémentaire est nécessaire dentiste thérapeute, orthopédiste, orthodontiste; remplacement des obturations ou des couronnes, remplacement du système de fixation, de la base de la prothèse, etc.

Chez les enfants

La stomatite allergique chez les enfants peut se développer en réponse à l'ingestion d'allergènes alimentaires dans le corps, de médicaments et d'allergènes environnementaux. Le plus souvent, il s'agit d'une manifestation locale de l'humeur allergique générale de l'enfant. Chez ces enfants, la diathèse exsudative-catarrhale était souvent précédée de l'apparition d'une lésion allergique de la cavité buccale.

Les symptômes d'allergie ont la même manifestation que chez l'adulte. Cependant, les enfants souffrent souvent de dépression grave de l'humeur, d'une réaction générale prononcée du corps et même d'une augmentation de la température corporelle. Les principes de traitement de la stomatite d'origine allergique chez l'enfant ne diffèrent pas des approches thérapeutiques utilisées chez l'adulte. L'allaitement joue un rôle important dans la prévention du développement de cette pathologie, qui devrait être encouragée chez les jeunes mères.

Chez les adultes

Le traitement de la stomatite allergique vise principalement à éliminer les facteurs allergiques. Des agents hyposensibilisants (qui réduisent la sensibilité du corps à l’allergène) sont souvent utilisés en traitement. Dans le cas où la stomatite est passée à une forme plus sévère, un traitement en milieu hospitalier et des injections au goutte à goutte de préparations spéciales sont recommandés. Pendant le traitement, il est nécessaire de maintenir l'hygiène buccale à un niveau élevé, rincer après chaque repas. Le pouvoir est également important. Pendant la période de traitement, il est nécessaire d'abandonner l'utilisation de boissons alcoolisées, d'aliments et de plats salés, épicés et acides, car ces aliments provoquent une irritation encore plus grande dans la cavité buccale.

La stomatite allergique est accompagnée de lésions graves de la muqueuse buccale. Dans ce cas, afin de soulager la maladie, le traitement principal peut être complété par des méthodes folkloriques efficaces qui aideront à accélérer la guérison et la régénération des tissus. Le jus d'aloès ou de Kalanchoe a de bonnes propriétés cicatrisantes; il est donc recommandé de lubrifier les zones enflammées dans la bouche avec la sève de la plante. Un rinçage avec des solutions contenant de telles plantes aidera à réduire l'inflammation. Certains experts conseillent même à leurs patients de mâcher parfois des feuilles d’aloès.

Aussi un bon effet anti-inflammatoire a une pomme de terre crue. Le jus de pomme de terre ou le gruau qui en provient (râpé sur une râpe fine) doivent être appliqués pendant un certain temps sur les zones touchées de la membrane muqueuse.

Well aide à se débarrasser de la douleur et de l’inconfort du gargarisme ou du jus de carotte (dilué à 1: 1 dans de l’eau).

L'ail a des effets antiviraux et cicatrisants: pour le traitement de la stomatite chez l'adulte, l'ail râpé ou écrasé à l'ail est dilué avec du yaourt (yaourt). Le mélange chauffé est distribué uniformément dans la cavité buccale à l'aide de la langue et maintenu pendant un certain temps. La procédure peut être effectuée une fois par jour.

La propolis est connue pour ses propriétés curatives. La teinture de propolis peut être utilisée dès les premiers jours de la maladie. Avant d'utiliser le produit, les zones enflammées sont lavées avec du peroxyde d'hydrogène, séchées un peu, après quoi quelques gouttes de teinture sont appliquées, puis séchées à nouveau pour former un film.

La camomille a de bonnes qualités antiseptiques et anti-inflammatoires. Par conséquent, avec la stomatite, il est bon de se rincer la bouche avec la teinture de cette plante (200 ml d’eau bouillante, 2 cuillères à soupe de camomille, laisser reposer 20 à 25 minutes).

L'huile d'argousier est réputée pour ses propriétés cicatrisantes. En cas de stomatite, il est recommandé de lubrifier les plaies dans la bouche avec cette huile, ce qui contribuera à la régénération des tissus et à la guérison rapide.

Contact

• Cessation de l'utilisation d'une prothèse amovible, remplacement d'un matériau d'obturation ou annulation d'un médicament suspect.

• A l'intérieur - antihistaminiques, applications topiques ou bains de solutions d'antihistaminiques: dissolvez 1 ampoule de dimédrol à 1% (ou suprastine, pipolfen) dans 5-10 ml d'eau distillée.

• Pommade corticostéroïde (sans antibiotiques) - 0,5% de prednisolone, 1% d'hydrocortisone - application dans les 2-3 jours.

• Agents kératoplastiques (en présence d’érosions) - applications d’une solution huileuse de vitamine A, jusqu’à l’épithélialisation complète.

• Production d’une nouvelle prothèse laminaire en plastique incolore.

Causes de la stomatite allergique

L'apparition de la maladie est associée à la pénétration dans le corps d'un allergène ou au contact avec la muqueuse buccale. Une fois ingéré, une réaction se produit aux aliments, au pollen, aux médicaments, aux médicaments. Au contact de la cavité buccale, des réactions de type local au dentifrice, au rince-bouche ou aux prothèses dentaires sont perceptibles.

La stomatite de contact chez l'adulte se manifeste dans le cabinet du dentiste à la suite d'une réaction aux matériaux dentaires. Ceux-ci comprennent les plombages métalliques, les préparations d'anesthésie, les couronnes, les attelles, etc. L’utilisation de prothèses en métal entraîne l’apparition d’une réaction avec les alliages contenant du nickel, du chrome et du palladium.

La stomatite est affectée par une amygdalite chronique et des caries. Le problème se produit chez les personnes atteintes de maladies du tractus gastro-intestinal, des troubles endocrinologiques. Elle est associée à une modification de la réactivité du corps, ce qui entraîne une sensibilité aux allergènes de contact.

D'autres pathologies allergiques conduisent aux stades avancés de la stomatite: rhinite, urticaire, allergie de type alimentaire, asthme bronchique, etc.

La stomatite allergique se manifeste parallèlement à une autre maladie: vascularite, lupus érythémateux disséminé, diathèse hémorragique, maladie de Behcet, etc.

Il est nécessaire de faire la distinction entre la stomatite allergique et les autres pathologies présentant des symptômes similaires. Les caractéristiques communes de ce diagnostic sont la stomatite herpétique en phase aiguë, les lésions fongiques et la maladie de Lyell.

Classification de la stomatite allergique

La stomatite allergique est divisée en:

  1. Catarrhal
  2. Catarrhal-hémorragique.
  3. Ulcère nécrotique.

En cas de stomatite catarrhale, de démangeaisons, de bouche sèche, il se produit une sensation de brûlure. Il y a un gonflement dans la bouche et des rougeurs. Cette forme de stomatite est la plus facile.

Catarrhale-hémorragique provoque de la fièvre, une gêne au repas, une mauvaise santé générale. La muqueuse de la bouche est gonflée, il y a des rougeurs et des vésicules. Ce type de pathologie se manifeste par une réaction aux médicaments à base de pénicilline. La langue a une floraison rouge vif avec une structure brillante et lisse. Une atrophie des papilles survient. Les bulles signifient la transition de la maladie en une forme bulleuse. Lorsque les plaies sont ouvertes, il se forme une érosion qui affecte négativement le bien-être du patient.

La stomatite nécrotique provoque de fortes douleurs en essayant de manger, une forte fièvre. Il y a des érosions et des zones nécrotiques sur la muqueuse buccale. Il y a une augmentation des ganglions lymphatiques sous la mâchoire inférieure, une salivation accrue.

Stomatite allergique: diagnostic

Le diagnostic est posé par un dentiste, mais des consultations supplémentaires avec un allergologue, un immunologiste, un gastro-entérologue et d'autres spécialistes sont souvent nécessaires. Les résultats des tests d'allergie et la recherche d'un allergène revêtent une importance considérable.

Lors de la réception, le médecin procède à une inspection visuelle, détermine le stade de la maladie en fonction de la couleur de la membrane muqueuse, du type de salive et de la présence de défauts. Une attention particulière est portée à la présence de plombages, de prothèses dentaires, de structures de type orthodontique. Le médecin prend en compte la composition des prothèses et autres structures, la couleur du métal et d’autres facteurs.

Parmi les mesures de diagnostic, l’analyse de la salive permet de déterminer la composition et le pH. Un tel test permet d’évaluer la nature des micro-éléments, de déterminer les processus électrochimiques. Des analyses supplémentaires incluent la collecte de salive pour étudier l'activité des enzymes, l'étude de prothèses, l'identification du degré de douleur de la membrane muqueuse, le grattage des champignons Candida.

Dans le processus de test allergologique du patient, les échantillons sont prélevés avec exposition (retrait de la prothèse pour déterminer la réaction ultérieure du corps), tests de provocation (réinstallation de la prothèse avec définition de la réaction ultérieure), échantillons de peau d'allergène, immunogramme.

Lorsque test provocateur pour le retrait de la prothèse, les situations suivantes se produisent. Après la fin de l'interaction de la structure avec la muqueuse, la nature de la salivation s'améliore, il n'y a pas de mousse, l'état de la cavité buccale tend à être normal.

Il est important que le médecin détermine la cause du diagnostic. Pour cela, un allergène ou une maladie associée est détectée. Les antécédents de toutes les maladies du patient dans le passé, ainsi que le tableau clinique du moment, revêtent une importance considérable.

Stomatite allergique - traitement chez l'adulte

La tactique du traitement est détectée individuellement et dépend de la cause de la pathologie, de sa forme, de son stade. La base du traitement est d'éviter le contact avec l'allergène.

  1. Un régime est prescrit, tous les médicaments sont annulés, la prothèse dentaire est retirée temporairement, il est recommandé de remplacer le dentifrice.
  2. Les antihistaminiques sont prescrits comme médicaments: suprastine, fenistil, acide folique, vitamines B, PP, C.
  3. La cavité buccale est traitée avec des préparations antiseptiques, des analgésiques et des médicaments à base de corticostéroïdes. L'utilisation de gels ou d'huiles thérapeutiques n'est pas superflue (argousier, gel "Kamistad").

Si la stomatite allergique est due à un traitement par un dentiste, il faudra consulter un spécialiste (orthodontiste, dentiste thérapeute, etc.) pour remplacer les obturations, les obturateurs et les couronnes.

Traitement de la stomatite chez les enfants

Dans l'enfance, la stomatite survient sous l'influence d'un allergène. La cavité buccale est affectée par l'interaction de composants allergiques avec des anticorps dans le corps. Pendant le traitement, il est important de trouver l’allergène et de l’éliminer.

Si l'allergie est de nature médicale, il est nécessaire d'exclure complètement tous les médicaments, en cas d'allergie alimentaire, évitez certains aliments. En cas d'allergie au matériau de remplissage, remplacez le remplissage.

Rinçage de la bouche avec antiseptiques à effet anesthésique. Il est recommandé de traiter les ulcères apparus avec un mélange de vitamines B1 et d’antibiotiques.

Pronostic de la stomatite allergique

La stomatite chez les adultes sera plus rapide et plus efficace avec une référence opportune à un médecin. Les termes thérapeutiques pour se débarrasser des formes catarrhale ou catarrhal-ulcéreuse sont d'environ 2 semaines. Plus la maladie est grave, plus le traitement sera long.

Pour prévenir les pathologies, les adultes et les enfants bénéficient d’une hygiène buccale spéciale, d’examens dentaires réguliers et de l’élimination rapide des caries, de l’élimination du tartre et de la correction des prothèses si nécessaire.

Causes de la stomatite allergique

L’apparition d’une stomatite allergique peut être due à la pénétration de l’allergène dans le corps ou à un contact direct avec la membrane muqueuse de la cavité buccale. Dans le premier cas, la stomatite allergique servira de manifestation d’une réaction systémique (pollen, médicaments, moisissures, produits alimentaires, etc.); dans le second cas, une réaction locale à des facteurs irritants en contact direct avec la membrane muqueuse (dentifrice, prothèses dentaires, pastilles à sucer, suceurs de bouche, etc.).

Le développement de la stomatite allergique de contact est le plus souvent associé à une hypersensibilité aux matériaux utilisés en dentisterie: médicaments pour anesthésie d'application, obturations métalliques, corsets, plaques orthodontiques, couronnes, dentiers en acrylique ou en métal. Les facteurs allergiques dans les prothèses acryliques sont généralement des monomères résiduels, dans de rares cas, des colorants. Lors de l’utilisation de prothèses en métal, des allergies aux alliages contenant du chrome, du nickel, de l’or, du palladium, du platine, etc. peuvent également se développer. leurs fonctions vitales qui irritent les muqueuses.

La stomatite allergique de contact est plus souvent observée chez les patients souffrant de maladies gastro-intestinales chroniques (gastrite, cholécystite, pancréatite, colite, dysbactériose, helminthiases, etc.), de pathologies endocriniennes (diabète, hyperthyroïdie, troubles de la ménopause, etc.). Cela s'explique par le fait que les troubles organiques et fonctionnels de ces maladies modifient la réactivité de l'organisme et entraînent une sensibilisation aux allergènes de contact.

D'autres maladies allergiques contribuent au développement de formes sévères de stomatite: médicaments, allergies alimentaires, rhinite, urticaire, eczéma, œdème de Quincke, bronchite asthmatique, asthme bronchique, etc.

La stomatite allergique ne survient pas toujours de manière isolée; Parfois, il pénètre dans la structure des maladies systémiques - vasculite, diathèse hémorragique, érythème polymorphe, lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, maladie de Behcet, syndrome de Lyell, syndrome de Reiter, syndrome de Stevens-Johnson, etc.

Classification de la stomatite allergique

Selon la nature des manifestations cliniques, on distingue une stomatite allergique catarrhale, catarrhale-hémorragique, bulleuse, érosive, ulcéreuse-nécrotique.

Du point de vue de l'étiologie et de la pathogenèse, la stomatite allergique comprend les médicaments, les contacts (y compris les prothèses), les allergies toxiques, les dermatostomatites auto-immunes, les stomatites aphteuses récidivantes chroniques et d'autres formes.

Compte tenu de la rapidité avec laquelle les symptômes se développent, on distingue les réactions allergiques des types immédiat et différé: dans le premier cas, la stomatite allergique se présente généralement sous la forme d’un œdème de Quincke. En cas de réaction allergique de type retardé, les symptômes de la stomatite allergique sont le plus souvent détectés plusieurs jours après l'exposition à l'allergène. Parfois, une stomatite allergique sur une prothèse se développe après 5 à 10 années d’utilisation, c’est-à-dire après une longue période de sensibilisation asymptomatique.

Symptômes de la stomatite allergique

Les manifestations de la stomatite allergique dépendent de la forme de la maladie. Ainsi, la stomatite allergique catarrhale et catarrhal-hémorragique est caractérisée par une xérostomie (bouche sèche), des sensations de brûlure, des démangeaisons, une altération du goût (goût acide, un goût métallique), un inconfort et une douleur lors du repas. Un examen objectif est déterminé muqueuse buccale hyperémique et œdémateuse, langue "laquée"; en cas de forme catarrhale-hémorragique, les hémorragies pétéchiales se détachent du fond de l'hyperémie et des saignements de la muqueuse sont notés.

La stomatite allergique bulleuse se produit lors de la formation dans la cavité buccale de vésicules de différents diamètres à contenu transparent. Après la formation de cloques, la stomatite allergique se transforme généralement en une forme érosive avec formation d'érosions recouvertes de fibrose sur la muqueuse. L'apparition d'ulcères s'accompagne d'une forte augmentation de la douleur locale, qui se manifeste surtout lorsque vous parlez et mangez. Lors de la fusion de défauts individuels, des surfaces érosives étendues peuvent se former sur la membrane muqueuse. Peut-être la détérioration du bien-être général: perte d'appétit, faiblesse, fièvre.

La plus grave de ses manifestations est la forme nécrotique de la stomatite allergique. Ceci est déterminé par une hyperhémie aiguë de la membrane muqueuse avec de multiples ulcères recouverts de plaque fibrineuse gris sale et de foyers de nécrose. La stomatite allergique ulcère-nécrotique se manifeste par une douleur intense pendant le repas, une hypersalivation, une forte fièvre, des maux de tête et une lymphadénite sous-maxillaire.

Les symptômes courants de la stomatite allergique peuvent inclure des troubles fonctionnels du système nerveux: insomnie, irritabilité, carcinophobie et labilité émotionnelle.

Diagnostic de la stomatite allergique

Un patient atteint de stomatite allergique est examiné par un dentiste avec, le cas échéant, des spécialistes: un allergologue-immunologue, un dermatologue, un rhumatologue, un endocrinologue, un gastro-entérologue, etc. La collecte et l'analyse des antécédents allergologiques ainsi que l'identification d'un allergène potentiel sont importantes.

Lors de l'évaluation visuelle de la cavité buccale, le médecin note la teneur en humidité de la membrane muqueuse, sa couleur, la présence et la nature des défauts, le type de salive. Lors de l'examen dentaire, une attention particulière est accordée à la présence dans la cavité buccale de prothèses dentaires, d'obturations, d'appareils orthodontiques; leur composition et leurs périodes d'usure, décoloration des prothèses métalliques, etc.

L'analyse chimique et spectrale de la salive et la détermination du pH permettent de procéder à une évaluation qualitative et quantitative du contenu en oligo-éléments et aux processus électrochimiques en cours. Des études supplémentaires sur la stomatite allergique peuvent inclure l'analyse biochimique de la salive avec détermination de l'activité enzymatique, détermination de la sensibilité à la douleur de la membrane muqueuse, évaluation hygiénique des prothèses, grattage de la muqueuse sur Candida albicans, etc.

L'examen allergologique comporte un test d'exposition (retrait temporaire de la prothèse avec évaluation de la réaction), un test de provocation (retour de la prothèse sur place avec l'évaluation de la réaction), des tests d'allergie cutanée, l'étude de l'immunogramme.

Le diagnostic différentiel de la stomatite allergique doit être posé en cas d'hypovitaminose B et C, de stomatite herpétique, de candidose, de lésions de la muqueuse leucémique, de SIDA.

Traitement de la stomatite allergique

Les mesures thérapeutiques contre la stomatite allergique dépendront de la cause du développement de la maladie. Le principe fondamental du traitement des maladies allergiques est l’élimination du contact avec l’allergène: régime alimentaire, annulation du médicament, refus de porter une prothèse dentaire, changement d’agent de rinçage ou de dentifrice, etc.

Le traitement médicamenteux de la stomatite allergique implique généralement la nomination d'antihistaminiques (loratadine, maléate de dimétindène, chloropyramine, etc.), de vitamines des groupes B, C, PP et d'acide folique. Un traitement local de la muqueuse buccale avec des antiseptiques, des anesthésiques, des enzymes, des préparations de corticostéroïdes, des agents cicatrisants (huile d'argousier, etc.) est effectué.

Patients dont la stomatite allergique est une complication de traitement dentaire, une consultation supplémentaire est nécessaire dentiste thérapeute, dentiste, orthopédiste, orthodontiste; remplacement des obturations ou des couronnes, remplacement du système de fixation, de la base de la prothèse, etc.

Comment traiter la stomatite chez l'adulte

Avant de supprimer les symptômes de cette maladie infectieuse, vous devez déterminer la cause de son exacerbation. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible de se débarrasser définitivement de la stomatite, le traitement chez l'adulte sera aussi productif que possible. Il est également important de déterminer le type de pathologie, par exemple une stomatite aphteuse, catarrhale, traumatique, ulcéreuse ou herpétique. L'objectif principal des soins intensifs est d'éliminer la plaque sur la muqueuse buccale, de supprimer le syndrome douloureux aigu des ulcères et d'accélérer le processus de régénération des tissus affectés.

Les médecins donnent des recommandations générales sur la manière de traiter la stomatite chez les adultes dans la bouche et sur la prévention de la récurrence de la maladie caractéristique. C'est:

  • le rejet final des aliments gras chauds, salés, solides et épicés;
  • réception de boissons chaudes, décoctions médicinales;
  • l'utilisation d'antiseptiques pour supprimer les agents pathogènes;
  • prendre des analgésiques, des antibiotiques - uniquement sur recommandation d'un spécialiste;
  • vitamines pour renforcer la réponse immunitaire du corps.

Stomatite, traitement à domicile

Cette maladie infectieuse est déclenchée par une activité accrue des virus. Si la stomatite progresse, le traitement à domicile des adultes procure une dynamique positive avec une approche intégrée du problème. Vous devez prendre des médicaments antiviraux, les compléter avec des médicaments traditionnels, en prenant des complexes multivitamines. Les caractéristiques de la thérapie intensive sont dues au stade du processus pathologique, à la nature même de la maladie. Ce qui suit décrit en détail comment éliminer la maladie.

Stomatite aphteuse, traitement chez l'adulte

Des foyers de pathologie dans un tel tableau clinique apparaissent sur la membrane muqueuse des joues, des gencives, de la langue et des lèvres, et forment des aphtes désagréables et douloureux. Un tel processus pathologique résulte souvent d'une lésion des tissus sensibles, complication d'une brûlure thermique lors de la consommation d'aliments trop chauds. Il est important pour un patient adulte de savoir comment traiter une stomatite aphteuse afin de ne pas déclencher une affection douloureuse. Les méthodes de traitement à domicile sont présentées ci-dessous:

  1. Les médicaments antihistaminiques: Suprastin, Fenistil, Diazolin, Tavegil, Claritin.
  2. Rinçage quotidien de la bouche avec une solution antiseptique éprouvée Miramistin.
  3. Utilisation d'antiseptiques locaux: Anestezin, Stomatofit-A, Holisal-gel.
  4. Utilisation d'agents de régénération: Solcoseryl gel.
  5. Stimulation d'une immunité affaiblie: Imudon, Amiksin.

Stomatite herpétique, traitement

Si le processus pathologique est causé par une activité accrue du virus de l'herpès, la stomatite a un nom approprié. Il est nécessaire de le traiter avec des anti-inflammatoires et des immunostimulants, sans oublier les énormes avantages des vitamines naturelles et combinées et des recettes populaires. Lorsque la stomatite herpétique est diagnostiquée chez l'adulte, le traitement comprend le schéma suivant:

  1. Médicaments antiviraux sous forme de comprimés: Valtrex, Acyclovir, Valavir, Famvir, Menaker pour administration orale.
  2. Solutions antivirales à usage externe: Viferon, Miramistin.
  3. Immunostimulants: Imudon, Amiksin.
  4. Les médicaments antiherpétiques: Gerpevir, Fenistil-Penzivir.
  5. Complexes multivitaminés: Alphabet, Duovit.

Stomatite à Candida, traitement

Si l'inflammation de la membrane muqueuse et de la langue est provoquée par une activité accrue des champignons, le muguet progresse dans la bouche. La première étape consiste à éliminer la flore pathogène et, dans ce cas seulement, l’intensité des symptômes diminuera considérablement. Il existe plusieurs façons de traiter la stomatite à candidose chez l’adulte, mais il est indispensable de consulter votre médecin. Le programme de soins intensifs est le suivant:

  1. Pommades antifongiques: Miconazole, Levorin, Micozon, Lugol.
  2. Antihistaminiques: Loratadine, Cetrin, Claritin.
  3. Médicaments pour la régénération des zones touchées de l'épithélium: spray Vinyline, Karotolin, Propolis.
  4. Remèdes traditionnels: une solution fraîche de bicarbonate de soude pour rincer les gencives, la surface interne de la joue.
  5. Vitamine sur recommandation d'un médecin.

Traitement de la stomatite allergique chez l'adulte

Avant de vous débarrasser de la stomatite, comprendre les raisons ne fait pas de mal. Si vous découvrez pourquoi il y a des plaies douloureuses et une plaque blanche sur les gencives et la langue, le processus de guérison s'accélère de manière marquée. Le traitement efficace de la stomatite allergique chez l’adulte commence par l’élimination de l’allergène dangereux, après quoi le médecin a prescrit des médicaments pour le rétablissement rapide des zones touchées de la muqueuse buccale. La séquence d'actions est la suivante:

  1. Antihistaminiques: L-Zet, Tavegil, Suprastin.
  2. Médicaments pour le rinçage de la bouche avec des antiseptiques: Miramistin, Chlorhexidine, Holol gel.
  3. Antiseptiques locaux: vert brillant, solution de soude, bleu.

Traitement des remèdes traditionnels contre la stomatite

Certains patients ne savent pas quoi faire avec la stomatite et les médicaments efficaces ne sont pas à portée de main. Ne vous fâchez pas, car la médecine alternative aidera toujours avec ses recettes éternelles. Les remèdes traditionnels contre la stomatite ne sont pas plus faibles que les médicaments, qu’il s’agisse de pommade ou de solution. L'essentiel - éliminer les risques d'effets secondaires et pour cela, vous devez consulter votre médecin. Ce qui suit sont des options décentes que pour traiter la stomatite chez les adultes dans la bouche:

  1. Sur un verre d'eau bouillie, prenez une cuillère à café de soda, mélangez, mélangez bien. Rincer la bouche avec une solution de soude à 5-6 fois par jour. C'est le moyen le plus efficace de guérir la stomatite sans trop d'effort financier.
  2. Préparer la décoction de camomille dans un verre d'eau, ajouter une cuillère à café de miel, mélanger. Utilisez la solution pour les rinçages antiseptiques répétés. En outre, avec l'aide de la camomille pharmaceutique, vous pouvez restaurer la muqueuse touchée.
  3. Pour la préparation de la pommade thérapeutique dans un récipient, vous devez combiner une boîte d'allumettes de cire d'abeille préalablement fondue dans un bain-marie et un œuf de poule. Remuez jusqu'à l'obtention d'un état uniforme, ajoutez une cuillerée de jus d'aloès. Pommade prête à mettre au réfrigérateur pendant plusieurs heures. Frottez des plaies douloureuses, des aphtes jusqu'à 5 fois par jour pendant plusieurs jours.
  4. Vous pouvez préparer une pommade de pomme de terre. Pour cela, vous devez moudre un légume à racine moyenne sur une râpe et ajouter un œuf. Un gruau homogène est nécessaire pour s’imposer sur les foyers de pathologie pendant 15 à 20 minutes. Au lieu de traiter la stomatite à la maison, il est recommandé de boire du jus de pomme de terre frais.