Combien de jours dure la période d'incubation et quelle est la dangerosité de la varicelle chez l'adulte?

La varicelle est une maladie virale, liée de manière conditionnelle aux infections infantiles. La varicelle chez l'adulte est diagnostiquée dans environ 10% des cas et s'accompagne d'une évolution grave avec un risque élevé de complications. Le virus pathogène varicelle-zona de la famille des herpétiques est extrêmement contagieux et, au contact, affecte rapidement les adultes qui n'ont pas eu la varicelle dans leur enfance.

Caractéristiques de la varicelle chez les adultes

Le principal moyen d'introduction de la varicelle est l'air. Le virus est très volatile et même un seul contact indirect avec le patient pendant l'éruption suffit pour l'infection. L'agent pathogène meurt à l'air libre lorsqu'il est chauffé et sous l'influence des rayons ultraviolets. Les foyers d'infection sont généralement localisés dans des institutions et couvrent rapidement toute l'équipe.

À l'avenir, une personne acquiert une immunité permanente contre la varicelle, mais dans certaines conditions, une réinfection n'est pas exclue. Une fois installé dans le corps humain, le virus continue d'exister dans les ganglions nerveux et se réveille dans des conditions favorables de zona.

La varicelle chez les enfants est tolérée assez facilement, puis chez les adultes, cette maladie «infantile» pose de nombreux problèmes, allant de symptômes graves à de graves complications. Les gens ont toujours conseillé de tomber malade de cette maladie à l’âge préscolaire et de nombreux parents ont volontairement laissé de jeunes enfants en groupe de quarantaine.

Cependant, après avoir établi l'association du virus varicelle-zona au développement du zona, l'attitude à l'égard de cette infection a considérablement changé. Ce n’est plus considéré comme facile, ne mérite pas l’attention, une maladie. Les médecins recommandent d'éviter autant que possible les infections, quel que soit leur âge. La seule méthode de prévention réelle à l’heure actuelle est la vaccination.

Période d'incubation

Vous ne pouvez contracter la varicelle que si une personne malade présente déjà des symptômes. Le virus commence à être libéré dans l'environnement par le contenu des nodules, ainsi que par les fluides physiologiques du patient environ un jour avant l'apparition de l'éruption cutanée.

La période d'incubation de la varicelle chez l'adulte dure entre 1,5 et 3 semaines à partir du moment de l'infection. Pendant ce temps, l'agent pathogène est introduit à travers la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures dans le sang et la lymphe, d'où il se propage dans tout le corps, se multipliant rapidement.

Symptômes - photo

Au fur et à mesure que l'infection se propage, le patient ne se sent pas bien, se fatigue rapidement, ne dort pas bien. Avant le début de l'éruption cutanée, l'état de santé s'aggrave fortement, la température augmente - pendant cette période, le malade lui-même devient dangereux pour les autres.

Les premiers symptômes de la varicelle chez l’adulte deviennent apparents avec l’apparition d’une éruption cutanée spécifique. Le virus infecte les cellules épithéliales à la surface de la peau et des muqueuses, entraînant une inflammation et un gonflement. L'éruption se forme sous la forme de petites taches rouges avec une bulle transparente au centre, avec le temps, les papules se développent et s'ouvrent.

Image typique de la varicelle chez les adultes

Chez l’adulte, les signes typiques d’intoxication infectieuse - fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, faiblesse - peuvent être accompagnés de symptômes plus graves. Le système nerveux est souvent impliqué dans la maladie, qui se manifeste par des convulsions, une photophobie, des nausées, des vomissements, une altération de la coordination des mouvements.

Les éruptions subissent des changements:

  1. Le cinquième jour après l'apparition de taches sur la peau, le tableau clinique caractéristique de la varicelle se forme.
  2. Les éléments de l'éruption chez l'adulte s'appliquent dans presque 100% des cas non seulement à la peau, mais également aux muqueuses des voies respiratoires, du nasopharynx et des organes génitaux.
  3. Les éruptions cutanées se produisent dans les vagues. En moyenne, de nouvelles papules apparaissent abondamment dans les 10 jours.
  4. Pendant la période de pointe de l'éruption cutanée, la température corporelle peut atteindre 39 à 40 degrés.
  5. La varicelle chez les patients adultes est souvent compliquée par la pénétration de la flore pyogénique dans les cavités sypniennes. Au lieu de s’ouvrir rapidement et de former une croûte, les éléments ne guérissent pas longtemps, s’humidifient, forment des ulcères qui guérissent mal. Les abcès, la nécrose des tissus sont possibles.
  6. Les patients âgés de plus de 20 ans présentent souvent des formes atypiques de varicelle.

Types cliniques - photo

L'évolution de la maladie chez les patients âgés de plus de 17 ans est divisée en plusieurs types:

  1. Typique C'est une forme bénigne de la varicelle: faible fièvre, pas d'intoxication, éruptions cutanées faibles sans atteinte des muqueuses, apparition d'éléments nouveaux ne dépassant pas 3 à 4 jours.
  2. Moyenne Eruption cutanée abondante jusqu’à 5 jours, y compris les muqueuses. Hyperthermie jusqu’à 39 degrés pendant les périodes de pointe, signes d’intoxication.
  3. Lourd Sur le visage - intoxication grave et température élevée. L'éruption couvre abondamment tout le corps, la tête, les muqueuses, les organes génitaux. Le virus affecte les méninges, le système nerveux périphérique. Grand risque d'inflammation purulente de la peau et de complications dans les organes internes.
  4. Gangrenous. Cette forme de la maladie est associée à l'insémination microbienne de la variole et à l'intoxication associée. Il se développe sur la base d'une immunité réduite en cas d'infection éruptive. Nécessite un traitement soigneux de la peau avec des antiseptiques et des anti-inflammatoires.
  5. Hémorragique. L'évolution de la varicelle est associée à des saignements dans la zone d'éruption et a un pronostic défavorable. C'est une forme assez rare de varicelle atypique.
  6. Généralisé. Varicelle, couvrant les organes et systèmes internes avec la formation de l'insuffisance de leurs fonctions. Cette forme de la maladie affecte les organismes affaiblis, souvent avec un système immunitaire artificiellement supprimé (chimiothérapie, traitement immunosuppresseur).

Des complications

La varicelle étant considérée comme une infection pédiatrique standard, les patients eux-mêmes ne prêtent pas une attention particulière au traitement. Alors que la maladie peut entraîner des conséquences indésirables chez les patients adultes. Le principal danger est la généralisation du processus inflammatoire, lorsque le virus affecte les organes internes. En outre, les agents pathogènes bactériens sont liés aux agents pathogènes présents et un corps affaibli est incapable de les neutraliser.

Parmi les complications les plus courantes chez les adultes:

  • Éruptions herpétiques dans le segment moyen et inférieur du système respiratoire - trachéite, pneumonie avec développement d'une insuffisance respiratoire;
  • stomatite herpétique, difficulté à manger en raison d'une éruption cutanée douloureuse dans la bouche;
  • lésions aux organes - "filtres": foie (hépatite), rein (néphrite);
  • infection du système nerveux central et des nerfs périphériques: encéphalite, méningite, kystes cérébraux, parésie, etc.
  • pathologies du système musculo-squelettique: arthrite, synovite, etc.
  • problèmes d'organes cardiovasculaires: myocardite, thrombophlébite, syndrome hémorragique;
  • inflammation des organes génitaux chez l'homme (balanite, balanoposthite) et chez la femme (vaginite, vulvite);
  • défauts de la peau - cicatrices, changements atrophiques - dus à une inflammation purulente de l'éruption cutanée, grattements causés par de fortes démangeaisons.

Pour prévenir les complications, il est nécessaire de minimiser l’activité du virus pour lequel il est temps de commencer un traitement antiviral. Afin d'éviter les conséquences de la peau, il est important de veiller à l'hygiène personnelle, d'éviter le peignage et la pénétration de microorganismes pyogènes dans les nodules.

Traitement de la varicelle chez l'adulte

Le traitement de la varicelle comprend un traitement antiviral et des mesures symptomatiques; dans les cas difficiles, le placement dans un hôpital infectieux est indiqué. Pour éviter des conséquences négatives, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations médicales sur la manière de traiter la varicelle chez l'adulte:

  • Isoler le patient pendant toute la période "infectieuse", car la susceptibilité à la varicelle chez les personnes sans immunité spécifique est de 100%.
  • Limitez tous types de charges. Une température élevée et l'apparition de symptômes neurologiques nécessitent nécessairement un repos au lit.
  • Augmenter la consommation de liquide, en priorité - boissons aux fruits de baies.
  • Suivez un régime alimentaire faible en glucides avec une teneur normale en protéines: produits laitiers non sucrés, légumes, fruits.
  • Maintenir une peau propre. Une douche quotidienne à une température confortable est recommandée, sans une débarbouillette, sans vapeur et sans frotter. Corps humide éponger doucement avec une serviette douce, afin de ne pas endommager la croûte.
  • Réduisez la température si elle a atteint 38 degrés. En tant qu'antipyrétique, on peut utiliser du paracétamol, de l'ibuprofène. Prendre de l'aspirine contre la varicelle est strictement interdit!
  • Effectuer un traitement antiviral. Les préparations Acyclovir, Virolex, Pantsiklovir et d'autres bloquent la reproduction du virus, arrêtent la croissance des éruptions cutanées, empêchent la généralisation de l'infection et des complications.
  • Prenez des antihistaminiques (Suprastin, Diazolin, Tavegil). Ils réduisent les démangeaisons de la varicelle chez les adultes et contribuent à un séchage plus rapide des éléments.
  • Traiter les éruptions cutanées avec des antiseptiques à base d’alcool et d’eau pour soulager les démangeaisons et le dessèchement. Appliquez la solution, le gel, la pommade après le bain, 1 à 2 fois par jour.
  • Lorsque des papules apparaissent dans la cavité buccale, sur les parties génitales, rincer avec des solutions antiseptiques (furatsiline, permanganate de potassium faible, acide borique).
  • Inclure dans le traitement des pommades avec des antibiotiques, si l'accession d'une infection bactérienne est établie.
  • Placez le patient à l'hôpital pour toute manifestation de flux grave ou atypique de varicelle.

La durée de la varicelle chez l'adulte dépend de la gravité de la maladie et de l'intensité de l'éruption cutanée. Dans les variantes légères, de l’infection à la guérison complète, il faut environ 2 semaines, dans les plus complexes - un mois ou plus: jusqu’à 21 jours - une période de latence, jusqu’à 10 jours - un écoulement vague, jusqu’à 20 jours - de nettoyage de la peau.

Remèdes externes pour l'éruption de la varicelle

Dans de nombreux pays, le schéma thérapeutique de la varicelle exclut l'utilisation de tout agent externe autre qu'un gel antihistaminique (Fenistil-gel), ce qui réduit l'inconfort de l'éruption cutanée. Cependant, cette tactique n'est justifiée que dans le cours modéré de la maladie.

Dans la plupart des cas, le traitement de la peau avec des antiseptiques accélère la récupération et les médecins recommandent l’utilisation de colorants (vert brillant, peinture Castellani) pour contrôler l’apparition de nouveaux éléments. Chaque papule est lubrifiée séparément avec un coton-tige. Si les démangeaisons sont très dérangeantes, vous pouvez prendre une solution à 5% de permanganate de potassium, avec l’apparition de pustules - fukortsin, à la place de produits verts.

Les remèdes traditionnels aident à combattre les démangeaisons: bains à la camomille, à la sauge, à l’écorce de chêne et à l’argousier. Au stade de la formation de la croûte, la pommade au zinc contribue au séchage rapide et à la convergence de l'éruption cutanée, afin de nettoyer la peau plus rapidement.

Varicelle chez les femmes enceintes

Les femmes qui n'ont pas la varicelle doivent comprendre que l'infection pendant la grossesse est particulièrement dangereuse pour la future mère et, plus important encore, pour le fœtus. En période de gestation, le corps de la femme affaiblit considérablement le système immunitaire. La varicelle se présente donc sous une forme complexe, souvent atypique. La maladie chez les femmes enceintes se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • symptômes extrêmement graves;
  • fréquence élevée de formes atypiques - hémorragique, viscérale, gangréneuse;
  • le risque d'insuffisance respiratoire dans 30% des cas, jusqu'à la mort;
  • forte probabilité de complications dans le profil neurologique;
  • la possibilité d'avortement spontané, de décès et de malformations fœtales, de naissance prématurée;
  • forme congénitale de la varicelle chez un enfant.

Le traitement de la varicelle chez les femmes enceintes est réalisé avec des médicaments antiviraux et des immunoglobulines spécifiques. L’introduction d’immunoglobuline (Varitect) est indiquée non seulement à des fins thérapeutiques, mais également à titre prophylactique - dès que l’interaction avec une personne malade est devenue connue. Obtenir un soutien immunitaire en temps opportun réduit le risque de mortalité et de complications graves, tout en atténuant la gravité des symptômes.

L'immunité spécifique acquise contre la varicelle acquise par une femme durant l'enfance ne garantit pas que le virus n'apparaîtra pas pendant la grossesse. Le pathogène sur le fond de l'immunité réduite est activé et peut manifester un zona. Cependant, l’effet de cette maladie sur le corps d’une femme enceinte n’est pas aussi destructeur que celui de la varicelle primaire.

Prévention de l'infection par la varicelle chez les adultes

La prévention de la varicelle chez les adultes consiste à éviter tout contact avec les patients. Lorsqu'une infection survient chez une famille infectée, il convient de l'isoler dans une pièce séparée, de l'aérer régulièrement et de la nettoyer à l'eau, en utilisant un masque médical pour communiquer et en se lavant les mains plus souvent. Cependant, une forte sensibilité au virus rend les mesures préventives inefficaces.

Pour la formation de l'immunité résistante à la varicelle est disponible vaccination spécifique. Il n'est pas inclus dans le calendrier national de vaccination et est défini à volonté ou lorsque cela est indiqué:

  • enfants de la première année de vie;
  • les adultes à risque de complications;
  • personnes atteintes d'immunodéficience.

La vaccination, pratiquée dans les premières 72 heures après le contact avec la varicelle malade, s’est imposée comme un moyen de vaccination d’urgence. Préparations Okavaks (une fois), Varivax, Varilix (deux fois avec un intervalle de 1,5 à 3 mois), utilisés à partir du virus, sont bien tolérés, ne provoquent pas de complications post-vaccination, forment une immunité durable. Contrairement aux anticorps formés après la maladie, le vaccin protège le corps contre le zona.

Varicelle chez l'adulte - symptômes et traitement, période d'incubation

La varicelle est une maladie infectieuse considérée comme une maladie infantile. Cependant, dans certains cas, les adultes peuvent également contracter cette maladie contagieuse.

La varicelle aéroportée est transmise à grande vitesse. Dans ce cas, la source d'infection est un enfant ou un adulte malade ou seulement infecté. Le virus de la varicelle peut être attrapé dans la même pièce que la personne.

Les symptômes de la varicelle chez les adultes se développent de manière beaucoup plus nette et dangereuse qu’au cours de l’enfance. Si la varicelle est bénigne chez un enfant, son évolution sera probablement modérée ou grave. Chaque année et à un âge plus avancé, la varicelle est de plus en plus susceptible de provoquer des complications.

Pour savoir comment traiter la varicelle à la maison, il faut savoir comment elle se manifeste chez l'adulte, cela nous aidera à prendre des photos. Selon lui, il est facile de diagnostiquer la maladie s’il existe des doutes sur les symptômes.

Comment pouvez-vous être infecté?

Pourquoi la varicelle survient-elle et de quoi s'agit-il? La source du virus est une personne qui est dans un état de maladie active ou seulement à la fin de la période d'incubation, cette période dure 10 à 21 jours à partir du moment de l'infection par le virus. Bien que le virus se caractérise par une contagion et une volatilité accrues, il ne résiste absolument pas à l'environnement extérieur, ce qui signifie que les tiers et les objets ne sont pas la source de l'infection.

Le virus de la varicelle appartient à la famille des herpevirus et est appelé varicelle-zona. Il se propage par des gouttelettes aéroportées et peut se déplacer dans les airs à des distances d'un mètre. D'une pièce à l'autre, y compris par ventilation, le virus pénètre facilement grâce à sa petite taille.

L'émergence d'une infection bactérienne, par exemple une encéphalite, dans le contexte d'une varicelle est très dangereuse. De telles conditions peuvent même entraîner la mort. Par conséquent, il est strictement interdit de peigner l'éruption cutanée, bien que ce soit assez difficile à faire. La varicelle chez les femmes enceintes mérite une surveillance particulièrement attentive de la part des médecins. Dans ce cas, non seulement la future mère est en danger, mais aussi son embryon.

Période d'incubation

La période d'incubation (le temps qui s'écoule entre le moment où le virus pénètre dans le corps humain et l'apparition des premiers signes de la maladie) dure 7 à 20 jours. À l'expiration de cette période, le patient fait une forte fièvre et ne tombe pas avant 2 à 3 jours.

Symptômes de la varicelle chez les adultes

Chez l'adulte, les symptômes de la varicelle s'aggravent, ce qui se manifeste par:

  • le développement d'une intoxication grave;
  • fièvre de bas grade prolongée;
  • développement fréquent de complications;
  • implication des ganglions lymphatiques dans le processus avec le développement de la lymphadénopathie.

Il est important de savoir comment commence la varicelle, car les manifestations de la maladie le premier jour sont similaires aux signes d’une infection respiratoire. Les premiers symptômes de malaise sont ressentis environ 30 heures avant l'apparition de l'éruption. En outre, le patient est confronté à:

  • mal de tête;
  • fièvre basse;
  • douleurs aux muscles et aux articulations;
  • faiblesse générale.

Après 2-3 jours, la varicelle entre dans une phase cruciale: les éruptions cutanées. Chez l'adulte, les symptômes suivants commencent à être observés:

  1. Les signes d'intoxication du corps s'intensifient, les températures élevées atteignent 40 ° C, des frissons, une faiblesse, etc. apparaissent.
  2. L'éruption ressemble à de petits tubercules de couleur rougeâtre, puis ils éclatent en libérant un liquide, puis forment une croûte sèche qui, avec un traitement régulier, ne laisse aucune trace dans le futur.
  3. Le patient a des ganglions lymphatiques hypertrophiés - à l'oreille, inguinaux, sous-maxillaires et axillaires - ils deviennent douloureux à la palpation.
  4. Eruption de type vague qui dure environ 10 jours.
  5. Si le patient a un système immunitaire très affaibli, l'éruption cutanée peut déclencher le développement d'une fasciite, d'abcès et même d'une septicémie.

L'évolution d'une varicelle typique dépend des symptômes et de la durée et peut être:

  1. Forme bénigne - 2-4 jours (sous fébrile, un petit nombre d'éruptions cutanées, aucun ou des éléments uniques de l'éruption sur les muqueuses);
  2. Forme modérée 4-6 jours (signes d'intoxication, température du corps - jusqu'à 39 degrés, éruption cutanée fréquente, démangeaisons);
  3. Forme sévère - plus d'une semaine (plusieurs éléments d'une éruption cutanée, température - plus de 39 degrés, des nausées et des vomissements, des démangeaisons graves).

Le principal danger de la varicelle pour un adulte réside dans ses complications. En règle générale, ils sont associés à une infection secondaire du corps. Avec les premiers symptômes de la varicelle, il est urgent de commencer un traitement médicamenteux.

Cours atypique

Avec une forme atypique de la varicelle, les symptômes cliniques sont effacés. La maladie évolue facilement et le malade écrit une petite indisposition au rhume. La température corporelle est généralement normale, il n'y a pas de symptômes d'intoxication.

Cette forme cachée de varicelle est observée chez les adultes vaccinés par immunoglobuline. Mais il existe de telles formes formidables de varicelle atypique qui menacent de graves complications.

Varicelle chez les adultes: photos

Tout le monde sait à quoi ressemble la varicelle - ce sont de petites taches rouges sur la peau avec des bulles transparentes au centre. Le diamètre des bulles est de 3 à 5 mm, mais dans certains cas, les bulles se confondent pour former des lésions étendues.

Si vous n'avez jamais vu la varicelle, nous vous proposons de visionner des photos de la varicelle au stade initial et aux autres stades.

Les conséquences

Comme le montrent les statistiques médicales, 5% des adultes infectés ont des conséquences sur divers systèmes corporels.

  1. Système cardiovasculaire (thrombophlébite, artérite, myocardite, thrombose excessive, syndrome hémorragique).
  2. Musculo-squelettique (synoviite, fasciite, myosite).
  3. Nœuds nerveux (encéphalite, méningite, kyste et gonflement du cerveau, ataxie cérébelleuse, paralysie des muscles squelettiques, polyradiculonévrite). Si la varicelle affecte le système nerveux central, la mort peut survenir chez l’adulte dans la journée.
  4. Système respiratoire (pneumonie, laryngite, trachéite).
  5. Autres lésions systémiques (abcès hépatiques, hépatite, néphrite).

Pendant la grossesse, le corps de la femme est plus susceptible aux infections. Les conséquences de l'infection par le virus au cours de cette période ne conduisent pas seulement à l'évolution grave de la maladie chez la femme elle-même, le virus peut frapper l'enfant, ce qui est bien pire. Dans certains cas, le fœtus meurt ou se produit une interruption spontanée de son portage.

Traitement de la varicelle chez l'adulte

Le médecin déterminera la gravité de la maladie et vous prescrira le traitement approprié. Dans les formes légères de varicelle chez l'adulte, le traitement à domicile est suffisant et, dans certains cas, dans les cas graves, une hospitalisation est nécessaire.

Il n'y a pas de médicaments spéciaux pour traiter la varicelle. La thérapie primaire est prescrite en tenant compte de l'état général du patient et de la présence de certains signes de la maladie.

Pour soulager les symptômes de la maladie, il est prescrit:

  1. Repos au lit pendant 3-5 jours et beuverie alcaline abondante (avec un cours compliqué plus longtemps).
  2. Au cours de la maladie que vous ne pouvez pas laver, cela peut conduire à une propagation supplémentaire de l'éruption cutanée à d'autres zones de la peau. Un bain ou une douche ne peut être pris qu'après trois jours écoulés depuis l'apparition des dernières bulles.
  3. Les médicaments antiviraux et les interférons peuvent être prescrits pour un usage systémique et topique.
  4. Traitement des lieux des médicaments antiseptiques éruption cutanée pour prévenir l'infection secondaire, qui accompagne souvent l'évolution de la varicelle chez les adultes.
  5. Traitement de la muqueuse buccale - rinçage à la furaciline et / ou au sulfacyle de sodium.
  6. Antihistaminiques (suprastine, tavegil, etc.);
  7. Antipyrétique (ibuprofène, nurofène ou méthodes de refroidissement physique - conditionnement).
  8. En cas d'infection bactérienne, le médecin peut vous prescrire des antibiotiques.

La pièce dans laquelle la période de quarantaine a lieu doit être aérée. L'air frais aidera également à réduire les démangeaisons pendant les éruptions cutanées. Lors de l'éruption cutanée, il est important de suivre un régime alimentaire spécifique, excluant les aliments épicés et frits. Il en va de même pour le sel et les viandes fumées.

À la fin de la maladie, l'éruption vésiculeuse va se dessécher et commencer à s'effriter, des zones sensibles de peau rose pâle apparaîtront à sa place. N'essayez pas d'accélérer le processus de pelage, sinon une cicatrice visible pourrait rester à la place du blister séché.

Prévention

Habituellement, les personnes contractent la varicelle pendant la petite enfance, car l'agent pathogène se transmet extrêmement facilement d'une personne à l'autre. Cependant, certaines personnes atteignent l’âge de maturité et n’ont pas l’immunité contre le virus de la varicelle-zona.

Afin de ne pas tomber malade, il est recommandé de se soumettre à une vaccination spéciale, à la suite de laquelle se développe une immunité permanente, comme si le patient était atteint de la varicelle. Il est possible de s’enraciner même s’il ya eu un contact avec le patient et que pas plus de 72 heures se sont écoulées à partir de son moment.

Vaccination contre la varicelle chez l'adulte

Une maladie qui a souffert dans l'enfance donne généralement une immunité durable pour la vie. Mais pour ceux qui ne sont pas tombés malades dans leur enfance et pour ceux qui risquent de développer des formes graves de la maladie, la vaccination est possible. Les vaccins "Varilriks" et "Okavaks" sont officiellement enregistrés en Russie.

Le vaccin contre la varicelle forme une immunité stable et durable dans le corps humain. Convient pour les vaccinations de routine et d'urgence. Si le vaccin est introduit dans les 72 heures qui suivent le premier contact avec le patient, la protection contre l’infection est garantie à presque 100%.

Aucun effet secondaire ni complication grave de la vaccination n’a été signalé. Ces médicaments peuvent donc être utilisés chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent de maladies chroniques graves.

Combien de jours dure la varicelle?

Le nombre de jours que vous devez rester à la maison dépend de la gravité de la maladie et de l'état général de l'immunité.

Avec les formes atypiques de varicelle accompagnées de complications, la durée du traitement peut être d'un mois et demi à deux mois, voire davantage. Des complications telles que phlegmon, abcès et fasciite sont généralement observées chez les personnes immunodéprimées. Parmi eux figurent des patients atteints du VIH et d'autres pathologies immunodéficientes.

Avec les formes standard de la maladie, le patient doit observer la quarantaine pendant 14 jours afin de ne pas devenir une source d’infection pour les autres.

Combien de temps la température tient-elle?

Chez les adultes, la température passe habituellement en 1-3 jours. Dans les formes particulièrement complexes de varicelle, elle peut atteindre 40 ° C.

Une varicelle adulte peut-elle tomber malade à nouveau?

Après la maladie, une immunité stable contre le virus Zoster se forme. Néanmoins, la protection du corps contre la réinfection n’est pas complète: ce pathogène se caractérise par une persistance tout au long de la vie dans les ganglions nerveux humains.

Par conséquent, les personnes immunodéficientes pour diverses raisons peuvent se reproduire. Dans ce cas, le virus entraîne l'apparition d'un zona.

Varicelle

Étiologie de la varicelle

La première épidémie de varicelle a été décrite de 1868 à 1874; après cet événement, la maladie a acquis la valeur d’une espèce nosologique distincte, c’est-à-dire qu’elle était séparée de la maladie, qui avait des conséquences terribles dans le passé - de la variole. En 1911, un scientifique brésilien, E. Aragao, découvrit les corps du virus dans les vésicules. Plus tard, il s’est avéré que l’agent causal de la varicelle n’est autre que le virus varicelle-zona, il porte également un nom: l’herpès zoster, qui appartient à la famille des herpèsvirus.

En ce qui concerne la classification de l'herpès, le virus de la varicelle appartient au troisième type, qui appartient au genre Varicellovirus. Le virus ne se multiplie que dans le corps humain et pénètre dans l'environnement pendant 10 minutes, il est complètement détruit par l'exposition au soleil, à la chaleur et aux rayons ultraviolets. Il en découle que le virus est difficile à transmettre par le biais d'articles ménagers. vaisselle ou linge pendant la durée de la maladie.

L'herpès zoster est volumineux et peut être détecté par observation à l'aide d'un simple microscope optique. Le virus est déjà visible dans les premiers jours après la manifestation de la maladie.

En raison des propriétés immunosuppressives du virus, une infection virale ou bactérienne secondaire peut apparaître dans le corps.

Pour un enfant en bonne santé, la varicelle n'est pas une maladie dangereuse. On ne peut en dire autant à un adulte, et particulièrement aux femmes enceintes et aux nouveau-nés. A cela s’ajoute le fait que chez les enfants ou les adultes immunodéprimés, qui pourraient être dus à une infection par le VIH, à des médicaments immunosuppresseurs (médicaments qui suppriment l’immunité afin de réduire le pourcentage de rejets d’organes) lors de la greffe, la varicelle peut provoquer des complications graves, et peut également se reproduire.

L'éruption, qui apparaît sur la peau pendant la période de la maladie, disparaît ensuite sans laisser de trace. Toutefois, si l'éruption est rayée, des cicatrices peuvent rester de nature atrophique. Ils peuvent rester sous la forme de rayons pendant toute la vie ou très longtemps.

La maladie est anthroponotique - cela signifie que la propagation de l'infection n'est qu'un malade, de la période d'incubation où le virus n'entre que dans le corps humain et commence à se répliquer dans les cellules, jusqu'au stade de convergence des éruptions cutanées en croûte. D'une personne à l'autre, le virus est transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air (le mécanisme de transmission aérogène). La varicelle est très rare parmi la population adulte en raison du fait qu’une personne l’a été enfant avec elle, ce qui signifie que les enfants âgés de 6 mois à 7 ans sont le plus souvent infectés.

Le virus apparaît dans l’environnement à partir de bulles d’éruptions cutanées détectées sur l’épithélium de la peau et des membranes de la cavité buccale, des organes génitaux et de l’anus, mais une personne infectée peut le transmettre 24 heures avant l’apparition de modifications cutanées. Il reste également un agent infectieux pendant sept jours. après l'éruption disparaît. Le virus est considéré comme hautement contagieux, c’est-à-dire que le risque d’infection après une communication avec une personne infectée est très élevé, il y aura suffisamment de communication fugace pour que cette maladie soit disponible dans votre arsenal.

Classification de la varicelle

La varicelle peut être classée selon plusieurs critères:

Selon le mécanisme d'apparition:

Selon le formulaire:

  • Typique
  • Atypique:
    • Gangrène
    • Hémorragique
    • Rudimentaire
    • Viscérale

Par gravité:

En aval:

  • Lisse (pas de complications)
  • Il y a des complications
  • Infection

Pathogenèse de la varicelle

La muqueuse des voies respiratoires est la porte d'entrée du virus de la varicelle.

Cette maladie a six stades de développement dans la pathogenèse:

  1. La première étape est la pénétration du virus et sa réplication (reproduction) dans le corps humain. Le virus se multiplie très rapidement, lorsqu'il s'accumule dans un volume important à la porte d'entrée, il pénètre dans les ganglions lymphatiques régionaux.
  2. La deuxième étape est la virémie. Une fois que le virus est entré dans les ganglions lymphatiques, il pénètre dans la circulation sanguine et se propage dans tout le corps et s’adresse aux organes des tropiques: peau, système nerveux et muqueuses. L’apparence du virus dans l’abri est variable dans le temps, elle s’affiche lors d’une montée en température en forme de vague, et affecte également l’augmentation progressive du nombre de bulles d’éruptions cutanées.
  3. La troisième étape est le développement d'une inflammation sur la peau. Une fois que le virus Zoster est entré dans la peau, notamment dans sa couche épineuse riche en capillaires, leur expansion commence et se fixe sur la peau sous la forme d’une tache rouge. L'inflammation provoque un œdème et attire à cet endroit les macrophages et les lymphocytes, qui s'infiltrent dans le site, à la suite de quoi une papule apparaît sur la peau (nodule, formation impassive). Les cellules de la couche épineuse subissent une dégénérescence en ballon, à savoir, elles grandissent en volume du fait de l'accumulation de fluide, les cellules s'éloignent les unes des autres, une cavité se forme entre elles, qui est remplie de lymphe - se forme en vésicule. La disparition des vésicules commence par le fait que l'exsudat (dans ce cas, la lymphe) se dissout. Le sommet de la vésicule coule et guérit plus tard. La virémie contribue au fait que le virus pénètre également dans les organes internes et le système nerveux.
  4. La cinquième étape est le début de la réponse immunitaire. Les facteurs congénitaux et les lymphocytes T CD8 et CD16, ainsi que l'interféron, sont directement impliqués dans la réponse immunitaire. Au cours de la réponse immunitaire, des anticorps se forment qui créent une défense immunitaire durable. Et aussi contribuer à la disparition du virus du sang.
  5. La sixième étape est la découverte à vie du virus dans les ganglions nerveux. Et seul un état immunosuppresseur puissant peut affecter le fait qu'il y aura une réapparition de l'infection, mais déjà sous la forme d'un zona.

Clinique et symptômes de la varicelle

Dans le tableau clinique, il y a cinq stades de la maladie:

  • La première étape ou période d'incubation est le moment où l'infection pénètre dans l'organisme et s'y multiplie. Cette période dure deux semaines. A ce stade, les symptômes de la varicelle n'apparaissent pas et la personne infectée n'est pas contagieuse.
  • La deuxième étape est les premières manifestations cliniques de la maladie, elles sont liées au fait que le virus entre dans le sang depuis le foyer principal, la réponse de la personne commence à organiser cette réponse. Cette période de la maladie est caractérisée par une augmentation de la température allant de 37,0 à 37,6 degrés à des valeurs subfébriles, une altération de l'attention, la concentration d'une personne, des maux de tête apparaissent, une faiblesse est ressentie, des performances diminuent, tout ceci est une manifestation du syndrome asthénique, qui dure jusqu'à deux jours. Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, la personne devient un distributeur de l'infection.
  • Le troisième stade ou stade aigu est caractérisé par la propagation du virus dans le sang jusqu'aux cellules nerveuses et aux cellules de la peau. Le virus persiste dans les racines de la moelle épinière, mais en état de réponse immunitaire stable, il ne montre aucune activité contre le système nerveux. Cependant, sur la peau, le symptôme principal de la maladie se manifeste: une éruption cutanée de 0,4 à 0,5 cm, persistante sur l'épithélium pendant une semaine. La cause et la nature de l'éruption ont été décrites ci-dessus. À ce stade, la température passe à des valeurs basses et peut atteindre 39 degrés,
  • Le quatrième stade ou la récupération survient à la 3ème semaine de la maladie. L'éruption disparaît et l'état du patient s'améliore nettement. Sept jours après la disparition de l'éruption cutanée, le patient cesse d'être dangereux pour les autres.
  • En dépit du fait qu’une guérison miraculeuse s’est produite, il peut arriver qu’un stade secondaire aigu se produise, qui se manifeste lorsque le système immunitaire d’une personne est considérablement affaibli. Pendant cette période, l'éruption cutanée se concentrera directement dans les endroits où les ganglions nerveux ont été touchés, le plus souvent au niveau de l'estomac et des aisselles, ce qui a donné le nom de stade secondaire, comme l'herpès zoster ou l'œdème du lichen.

Je voudrais attirer l’attention sur le fait que pour ce stade de la maladie n’est pas nécessairement l’apparition d’une éruption cutanée, les symptômes peuvent être une douleur, qui se manifeste le long du nerf affecté par le virus. Le patient est également dangereux pour une population en bonne santé, ainsi que pendant la manifestation initiale de la maladie.

Description de l'éruption de la varicelle

Une éruption cutanée est un symptôme très important, il est nécessaire de s'y attarder, car si vous ne faites pas de tests de laboratoire, cela nous dira que la varicelle est devant nous, le moment de la maladie peut dépendre de divers facteurs. Afin de faire la distinction entre la varicelle et les éruptions cutanées dans le cadre d'autres maladies infectieuses ou allergiques, vous devez connaître certaines de ses caractéristiques:

  • L'éruption est localisée sur le cuir chevelu, le cou, le thorax, les mains, l'abdomen et les jambes. Moins souvent, on observe une éruption cutanée sur les muqueuses des paupières, de la bouche, de l'anus et des organes génitaux.
  • L'éruption a une nature polymorphe, ce qui signifie que la peau peut être observée comme les points habituels de rougeur, de cloques et de croûtes, ce qui indique différents stades de développement de l'éruption.
  • La taille de l'éruption 0.4-0.5 cm
  • Même s'il y a quatre ou cinq taches rouges sur le corps, s'il s'agit d'une éruption cutanée sur la varicelle et non d'une morsure du même moustique, la température augmentera.
  • L'éruption n'apparaît pas localisée à un endroit, ses éléments individuels sont visibles dans tout le corps.
  • Les éruptions cutanées changent chaque jour, les éruptions cutanées anciennes se transforment en petites bosses, elles se remplissent de lymphe après une journée, et des cloques apparaissent, à ce moment-là, des taches rouges peuvent apparaître, c'est le polymorphisme de l'éruption cutanée. Le quatrième jour est le jour où l'ampoule éclate et où l'érosion apparaît à sa place, puis une croûte, et la croûte disparaît en conséquence, ne laissant aucune trace.
  • Au stade de l'apparition de la croûte, il y a une forte démangeaison.

Moulin à vent atypique

En plus de la forme typique, la varicelle - la variole, qui peut avoir un schéma d’écoulement atypique, distingue quatre formes de manifestations atypiques de la maladie:

La forme rudimentaire se manifeste chez les enfants qui ont une immunité spécifique résiduelle ou chez ceux qui, au cours de la période asymptomatique, ont reçu des immunoglobulines, de l'érythromasse ou du sérum. C’est la forme la plus facile du flux, la période prodromique est si faible qu’elle est prise pour la fatigue ordinaire, jusqu’à ce qu’une éruption tachetée commence à apparaître, qui ne se transformera pas toujours en cloque. La température corporelle est dans les limites normales.

L'évolution la plus sévère est une forme hémorragique. Cette forme se produit chez les personnes présentant un état immunosuppresseur, ainsi que chez les patients ayant reçu un traitement hormonal, à savoir les médicaments glucocorticoïdes et les cytostatiques. Cette forme est caractérisée par une période prodromique prononcée, une température élevée et une grave intoxication, les organes internes sont affectés et dans les vésicules, on peut observer le contenu en sang. Saignements gastro-intestinaux, du nez, d'hématurie et d'hémoptysie peuvent accompagner la maladie. Cette forme a un pronostic défavorable et peut être fatale.

On peut observer la forme viscérale de la maladie chez les bébés prématurés, ainsi que chez les enfants adolescents atteints du syndrome immunosuppresseur. Il affecte le système nerveux et les organes internes (poumons, foie, reins), tout cela s'accompagnant d'une intoxication grave, d'une éruption cutanée abondante et d'une forte fièvre. Cette forme peut aussi être mortelle.

La forme gangréneuse est typique chez les personnes atteintes de CID, et les formes décrites ci-dessus sont moins fréquentes que d'autres. Les bulles sous cette forme sont grosses, une croûte apparaît sur elles, avec une zone limitée de tissu nécrotique, un ulcère subsiste après la chute de la croûte. Cette forme peut provoquer une septicémie.

Caractéristiques du cours de la varicelle chez les adultes

Ainsi, la façon dont la varicelle apparaît chez les enfants a été décrite ci-dessus. Toutefois, à ce stade, je voudrais attirer l’attention sur les caractéristiques de l’évolution de la maladie chez les adultes. Il est préférable d’envisager immédiatement les symptômes de la maladie. Après vingt ans, la maladie se présente sous une forme modérément sévère ou grave. Les premières manifestations cliniques ressemblent aux symptômes de l'œdème cérébral et indiquent également que la maladie touche également le système nerveux périphérique.

Une intoxication grave s'accompagne d'un saut de température pouvant aller jusqu'à quarante degrés. Les éruptions cutanées apparaissent beaucoup plus et ne disparaissent pas plus longtemps que dans l'enfance. Très souvent, la flore suppurative se joint, ce qui affecte le fait que les vésicules passent en forme de pustules, ce qui provoque l'apparition de cicatrices sur la peau. Peut-être le développement d'un abcès ou phlegmon.

La varicelle chez l'adulte est souvent atypique.

Complications de varicelle

La varicelle est une maladie dont le pronostic est favorable, mais elle peut comporter certaines complications:

  • Lésion de nature herpétique qui se propage aux organes du système respiratoire (trachéite, laryngite, pneumonie).
  • Dommages causés aux organes impliqués dans la détoxification du corps (abcès du foie, néphrite, hépatite).
  • La défaite du système nerveux central et périphérique (ataxie cérébelleuse, parésie musculaire, etc.).
  • La défaite du système cardiovasculaire (syndrome hémorragique, myocardite, thrombophlébite).
  • Dommages aux articulations et aux muscles (myosite, arthrite, fasciite).

Diagnostics

Afin de bien diagnostiquer et de commencer un traitement rationnel, il est nécessaire de déterminer qui est l'agent responsable de la maladie. Dans ce cas, recherchez l'agent responsable de la varicelle.

Pour ce faire, utilisez les méthodes de laboratoire suivantes:

  • Express diagnostics - réaction d'immunofluorescence - détection d'anticorps dirigés contre le virus.
  • Méthode sérologique - la détermination des anticorps.
  • Virologique - isolement du virus des pustules.
  • Génétique moléculaire - isolement de l’ADN viral à partir de vésicules.

Également pour la stadification, utiliser un examen externe de l'éruption, l'historique de la maladie et des données épidémiologiques.

Traitement

Si la maladie a une forme typique et une évolution légère, le traitement de la varicelle est acceptable à la maison. Avec d'autres options pour le développement montré l'hospitalisation.

Afin d'éviter les complications et de soulager le patient de la maladie dès que possible, il a besoin de soins corporels et muqueux minutieux! Il est recommandé de prendre une douche hygiénique deux fois par jour et de changer de sous-vêtement.

La thérapie étiotropique consiste à prendre des médicaments virocides:

  • Pranobex
  • Acyclovir (efficace le premier jour d'une éruption cutanée, appliquez une pommade sur les zones touchées du corps. Pour les formes sévères, il est recommandé de s'injecter par voie intraveineuse dans Acyclovir).
  • Valaciclovir (enfants à partir de 12 ans).
  • Famciclovir (enfants à partir de 17 ans).

Les préparations d'interféron, ainsi qu'une bonne arme dans la lutte contre la maladie:

  • Viferon (s’il s’agit d’une bougie, il faut en prendre une deux fois par jour pendant cinq à dix jours) Les enfants de moins de sept ans doivent prendre Viferon - 1 et ceux qui ont atteint l’âge scolaire - Viferon-2.
  • Capiferon
  • Genferon Light

Le degré modéré et sévère ne peut pas se passer d'immunoglobulines.

Enfin, les antibiotiques sont prescrits si la maladie passe avec des complications ou sous une forme atypique.

S'il y a des éruptions cutanées dans la bouche, vous devriez vous rincer la bouche après chaque repas. Il est préférable de préparer une solution dans laquelle l’infusion de camomille, de calendula, de furatsiline et d’eau bouillie entrera.

L'éruption peut être séchée et désinfectée lorsqu'une solution à 1% de vert brillant est appliquée sur le site.

Toutes ces recommandations pour le cas où il n'y a aucune possibilité de consulter immédiatement un médecin. Bien entendu, l’auto-traitement est le pire ennemi pouvant avoir les conséquences les plus graves. DANS UN PREMIER TEMPS, IL EST NÉCESSAIRE D'APPELER UN ACCIDENT OU D'APPLIQUER DANS UN HÔPITAL!

Varicelle adulte

La varicelle est traditionnellement une maladie infantile, cependant, de plus en plus de cas d’infection chez les personnes âgées et les adolescents. Les statistiques disent que les adultes tombent rarement malades. De plus, les personnes qui ont eu la varicelle dans leur enfance bénéficient d'une immunité stable à vie. La varicelle est une maladie infectieuse aiguë qui résulte d'une infection par le virus de l'herpès du troisième type appelé "Varcelle Zoster".

Des études récentes sur le virus ont montré que l'agent responsable de la varicelle, même après sa guérison, résidait dans le corps humain dans un état de «sommeil» passif. Le risque de retomber malade est très faible, mais il y en a toujours car, au cours de la vie, certains facteurs affectent le système immunitaire d'une personne.

Par exemple, tels que:

  • fatigue physique fréquente;
  • stress sévère;
  • impact négatif sur l'environnement.

Le risque d'infection augmente pendant les saisons de printemps et d'hiver. Une immunité affaiblie entraîne diverses maladies, notamment infectieuses. La défaite de l'herpès est particulièrement dangereuse pour les filles enceintes pendant une certaine période après avoir porté un enfant. Vous devez également faire attention dans les grands groupes de personnes âgées. Après tout, les agents pathogènes de la varicelle provoquent l’apparition d’une deuxième maladie semblable, le zona.

Pour en savoir plus sur les causes d'infection et sur les moyens de vous protéger contre la varicelle, considérez les points importants de la manifestation de la maladie chez des personnes de différentes classes d'âge.

Pourquoi la varicelle apparaît-elle chez l'adulte?

Il existe peu de méthodes pour transmettre le micro-organisme herpès, mais elles sont très difficiles à contrôler. La première est la principale voie de transmission - aéroportée. Avec la toux et les éternuements, une quantité énorme de virus de la lumière pénètre dans la pièce où se trouve la source de l’infection. Les personnes en bonne santé qui respirent de l'air sec et stagnant ont presque 100% de chances d'être infectées.

La deuxième façon de transférer la varicelle à une autre personne consiste à entrer en contact direct avec les muqueuses. C'est dans l'épithélium qu'il y a des virus prêts à être distribués. Mais il faut se rappeler que le micro-organisme herpès Zoster ne peut pas exister longtemps dans un espace ouvert, en dehors des tissus humains.

Les agents pathogènes de la varicelle sont affectés négativement par le réchauffement de l'environnement, ainsi que par le rayonnement ultraviolet. Par conséquent, de nombreux experts recommandent aux patients atteints de varicelle, adultes et enfants, de marcher davantage à l’extérieur pendant les jours d’été.

L’augmentation du nombre de maladies chez les adultes atteints de varicelle est due à l’instauration de conditions de quarantaine sévères dans la détection des infections pédiatriques dans les établissements préscolaires. Ensuite, certains enfants n’ont tout simplement pas l’opportunité de surmonter facilement la forme de l’infection à un âge précoce et, une fois parvenus à maturité, ils doivent subir les conséquences graves de cette maladie.

Les signes de la varicelle chez les adultes: une éruption cutanée et de la fièvre

Ayant été dans la lésion, une personne ne remarque pas immédiatement les changements de son état physique. Ce n’est qu’après 21 jours que les premiers symptômes de la varicelle commencent à apparaître. La durée de l'incubation du virus prend environ deux ou trois semaines. Chez les adultes, la période de latence peut atteindre la limite maximale, mais chez les enfants de 2 à 6 ans, elle est souvent réduite à 12 à 17 jours. Le tableau général de l'évolution de la maladie est le suivant.

La varicelle est divisée en trois périodes:

  • incubation;
  • période prodromique;
  • phase aiguë avec éruption cutanée;
  • récupération.

Les premiers symptômes de la varicelle se manifestent par un rhume ou une grippe. Au cours de l'incubation du développement du virus, il se produit une intoxication générale de l'organisme: basse température, douleurs articulaires et musculaires et faiblesse générale. La période prodromique caractérise les jours de l'apparition des signes cliniques, ce qui permet d'établir un diagnostic précis. Après l’incubation du virus, de petites taches roses apparaissent, principalement sur le cuir chevelu (sous les cheveux), sur le visage et l’abdomen.

Une éruption cutanée qui démange

L’herpès du troisième type n’est pas seulement de nature contagieuse, il est également l’un des microorganismes les plus dermatotropes. Sa propre structure d'ADN lui permet de pénétrer dans les cellules épidermiques de la peau et de détruire les tissus superficiels et les capillaires. En conséquence, de petits boutons apparaissent sur le corps d'une personne infectée.

Les éruptions cutanées avec la varicelle se poursuivent en moyenne pendant 10 à 12 jours. Il faut 3-4 semaines pour récupérer complètement de la varicelle. Par conséquent, le plus souvent, les symptômes de l'infection par l'herpès Zoster dure un mois entier. On sait que la varicelle chez l’adulte se produit avec de grandes complications lorsqu’une infection atypique se forme. Ensuite, la lutte contre des maladies supplémentaires liées augmente considérablement la durée de la maladie.

La période d'éruption est caractérisée par une complication d'intoxication. Les principaux symptômes peuvent être variables. L’évolution de la varicelle chez l’adulte varie en fonction d’un certain nombre de facteurs, mais le plus souvent, on observe les phénomènes suivants:

  • la température corporelle monte à 40 degrés, des frissons et une faiblesse se produisent;
  • les éruptions cutanées sont abondantes et se propagent rapidement dans tout le corps, provoquant de fortes démangeaisons. Enanthema peut se former dans la cavité buccale et sur les muqueuses. L'éruption affecte les muqueuses génitales, compliquant la miction avec une douleur intense;
  • la taille des ganglions lymphatiques augmente sensiblement (derrière l'oreille, sous-maxillaire, axillaire, inguinale) et donne l'impression qu'ils ressentent une douleur intense;
  • une immunité affaiblie conduit à l'apparition de suppuration (septicémie) de tissus pendant la période de la maladie;
  • les complications peuvent conduire à des nausées, des vomissements sévères. Il y a une irritation des sons et de la lumière, la coordination des mouvements est souvent perturbée.

Au cours de toute la période de la maladie, les éléments auront un degré de développement différent, car les signes de la phase aiguë sont caractérisés par un caractère ondulatoire. En d'autres termes, l'éruption continue de changer pendant dix jours. Au début, une tache rose apparaît, avec le temps, elle se transforme en bulle avec un liquide et un trou au centre (papule). Des bulles éclatent, produisant des vésicules. Au fil du temps, des croûtes séchées se forment à leur surface. La structure dense au stade de la restauration des tissus cutanés protège en même temps les blessures de la plaie et empêche également l’entrée de bactéries pyogènes.

Les virus de l’herpès zoster se multiplient très activement lors des éruptions cutanées; par conséquent, avec l’apparition de papules, le patient ressent un fort inconfort dû aux boutons qui lui démangent. Un traitement régulier des éléments dès le début de leur apparition avec des antiseptiques modernes (à l'exception de la solution verte brillante) permet de réduire les démangeaisons et d'éviter la formation de cicatrices résiduelles sur la peau.

Si vous ne respectez pas les règles de traitement des zones avec éruption cutanée, les plaies peuvent être affectées par une infection secondaire, après laquelle des cicatrices se forment sur la peau.

Fièvre violente chez l'adulte

Le mécanisme de thermorégulation chez les adultes atteints de varicelle est très différent du processus d’élévation de la température chez les enfants. La chaleur agit en réponse aux substances irritantes sécrétées par les agents viraux durant leur vie active dans le corps humain.

En raison de la production de chaleur élevée dans les cellules des organes, ainsi que des restrictions sur le processus de transfert de chaleur, des phénomènes spasmodiques dans les vaisseaux cutanés se forment. Par conséquent, le patient au stade initial de la fièvre ressent un fort frisson. Lorsqu'une maladie infectieuse de la varicelle est assez difficile à faire baisser la température, les agents pathogènes produisent des pyrogènes en grande quantité.

Il convient de noter que la température du corps augmentera à chaque nouvelle vague d’éruption. Dans le contexte d’une infection bactérienne, l’adulte présente également des indications élevées, atteignant 40 à 41 ° C.

Ensuite, le patient souffre de maladies graves sous la forme:

  • faiblesse musculaire;
  • maux de tête;
  • états délirants;
  • convulsions fébriles;
  • perte d'orientation spatiale.

Avec ce développement de l'infection devrait suivre les conditions spéciales de la quarantaine. Le repos au lit est nécessaire pour toute la période de température élevée. Comme chez le jeune enfant, chez l'adulte, la fièvre devient une cause de déshydratation rapide. Par conséquent, il est nécessaire de reconstituer l'équilibre hydrique dans le corps. L’accélération du métabolisme laissera peu de temps pour éliminer une grande quantité de toxines des tissus.

La prise de certains médicaments qui sont communs à beaucoup est interdite par la médecine aujourd'hui. Il est prouvé que l’effet de l’acide acétylsalicylique sur le corps lors d’infections virales conduit au développement du syndrome de Ray. Cela décompose le processus de scission des graisses et un œdème du foie se forme, suivi d'une lésion des cellules du cerveau.

Problèmes de complications

La varicelle chez les adultes peut se développer sous forme légère ou grave. Presque toujours, la maladie prend la forme d’une infection compliquée. Il existe des cas plus fréquents de la maladie avec le développement parallèle de maladies plus graves. Par exemple, les jeunes enfants faibles sont le plus souvent diagnostiqués:

  • pneumonie à varicelle avec œdème pulmonaire;
  • encéphalite ou méningite avec inflammation des cellules du système nerveux central;
  • arthrite avec effet de virus sur le travail des articulations;
  • lésions ulcéreuses des muqueuses dans la bouche, les yeux, les organes génitaux.

La maladie peut entraîner une complication des reins et du foie. Les lésions cérébrales sont considérées comme un résultat critique. Toute forme de varicelle présentant de tels troubles est dangereuse pour un adulte.

L'immunité affaiblie au cours de la vie entraîne le développement non seulement de l'herpès du troisième type, mais également d'une infection bactérienne secondaire. Ensuite, l'évolution de la maladie est considérablement compliquée. Les adultes qui n’ont pas eu la varicelle dans leur enfance devraient éviter tout contact avec des enfants malades.

Varicelle atypique chez l'adulte

Pour une personne dotée d'un système immunitaire fort, l'infection par la varicelle n'est pas si grave, car la production d'anticorps se fera assez rapidement. Et si, dans un léger flux de varicelle, une personne réagit de manière responsable à sa condition physique, alors l’infection peut être vaincue très rapidement et efficacement, même avec un minimum de drogues.

Comme le montre la pratique, la forme atypique de la varicelle survient chez les adultes immunodéprimés. Ensuite, des manifestations de la maladie avec des formations purulentes à la surface de l'épiderme sont possibles. En cas d'infection herpétique de type généralisé, les virus infectent non seulement la peau externe, mais également une multitude d'organes internes. Le traitement et l'immunothérapie d'un tel patient ne sont effectués que sous la surveillance de spécialistes de l'hôpital.

La varicelle hémorragique se caractérise par la présence d’une infection bactérienne. Lorsque la saleté atteint la peau endommagée par une éruption cutanée, le processus inflammatoire commence. Les microorganismes tels que les staphylocoques ou les streptocoques, ainsi que de nombreux types de champignons, provoquent des événements purulents. Une maladie parallèle complique la situation car elle nécessite des antibiotiques. Une infection bulleuse survient chez de nombreux adultes.

Il présente les caractéristiques suivantes:

  • éruption cutanée confluente;
  • grandes zones de peau affectée;
  • turbidité du liquide dans les bulles;
  • ulcération sur le site d'éclatement des papules.

En conséquence, après la guérison d'une varicelle bulleuse sur le visage et le corps, il en résulte de très mauvaises cicatrices, très difficiles à éliminer avec des produits cosmétiques et des procédures. Les manifestations gangréneuses sont également considérées comme une complication aiguë de la varicelle chez l'adulte. Ensuite, le patient saigne de l'œsophage et des intestins. Cela est dû à des éruptions cutanées sur la membrane muqueuse des parois internes du tractus gastro-intestinal.

Un type distinct de moulin à vent atypique est la forme rudimentaire de sa manifestation. Ce sont des cas isolés, mais leur occurrence est observée chez les jeunes enfants âgés d'environ un an. La production naturelle d'anticorps dirigés contre les agents du zona est due à l'absence de signes d'une maladie infectieuse. C'est un degré élevé de réponse immunitaire qui empêche les agents pathogènes de se propager à travers les cellules du corps et d'atteindre le maximum d'anticorps.

Varicelle et grossesse

Il n'y a pas de corps humain plus vulnérable à la varicelle qu'un bébé en développement dans l'utérus. À certains moments de la grossesse, l’infection à herpès présente un danger pour le fœtus. Par conséquent, toutes les filles devraient penser à la prévention de la varicelle au stade de la planification de la reconstitution de la famille. Pourquoi seulement en avance? Depuis cette infection est très difficile à contrôler si le temps est venu pour l'introduction de micro-organismes dans les tissus vivants.

Si la femme enceinte n'a pas eu la varicelle dans son enfance, les périodes particulièrement dangereuses pour l'enfant pendant l'infection seront les suivantes:

  • le début du premier trimestre - la probabilité d'infection est de 0,4%;
  • de la 14ème à la 20ème semaine - un risque particulièrement élevé de lésions foetales (2%);
  • trois jours avant l'accouchement - l'infection se produit dans 10 à 20% des cas;
  • cinq jours après la naissance de l'enfant - l'apparition de la varicelle congénitale (25-30%).

Déterminer avec précision le moment de l'infection est très difficile, car les premiers signes de varicelle n'apparaissent qu'au début du stade aigu de l'infection. Le diagnostic d'herpès congénital Le zona est posé dès les premiers symptômes survenus chez le nouveau-né avant le onzième jour de la vie. Pour éviter que l'enfant ne soit blessé pendant l'accouchement, les médecins aident à prolonger la grossesse de quelques jours. Pendant ce temps, une femme a ses propres anticorps, ce qui ne permettra pas la propagation d'autres agents de l'herpès.

Chaque femme doit savoir qu’il est impossible de se protéger contre ces virus lorsqu’on porte un enfant. La vaccination par la méthode de vaccination, ainsi que l'utilisation de nombreux médicaments au cours de cette période, est tout simplement interdite en raison du risque de développer des pathologies fœtales et d'autres effets secondaires.

Prévention et traitement de la varicelle

La vaccination est une méthode moderne qui s’est révélée extrêmement efficace pour lutter contre la propagation de la varicelle chez les adultes. En Russie, les préparations contenant une souche affaiblie du virus sont enregistrées depuis longtemps. Les vaccins sont proposés sur une base volontaire à toute personne qui se présente au centre médical ou à la clinique de la communauté.

Il n’existe aucun traitement spécifique contre la varicelle, car les virus de l’herpès se développent à l’intérieur des cellules biologiques. Et affecter directement leurs moyens de subsistance est très difficile sans nuire à une cellule vivante. Par conséquent, la principale recommandation des spécialistes est la pratique consistant à respecter les soins prodigués aux patients en quarantaine.

Avec une varicelle typique moyennement sévère, les lésions peuvent être traitées avec des agents externes à base d'oxyde de zinc. Il est également possible d’utiliser des antihistaminiques et des médicaments complexes pouvant soulager les démangeaisons et l’inflammation de la peau et des muqueuses. Dans des situations plus difficiles, un traitement immunostimulant utilisant des médicaments antiviraux synthétiques sera proposé au patient.

Mais en aucun cas ne peut pas s'auto-soigner! L'ensemble des médicaments nécessaires ne sera indiqué par le médecin qu'après examen du patient et des résultats des tests. Sinon, le risque de complications et l'apparition de problèmes de santé supplémentaires.

Il faut également penser à renforcer l’immunité tout au long de la vie. Il est facile de faire, d'abandonner les mauvaises habitudes, de passer aux aliments enrichis et au style de vie sportif.