Comment traiter l'herpès sur les mains et les doigts?

Les éruptions herpétiques peuvent apparaître presque n'importe où sur le corps. On sait que la maladie se manifeste le plus souvent sur les lèvres, en raison de la vulnérabilité des tissus de surface situés dans cette zone. L'herpès sur les mains est rarement diagnostiqué, le plus souvent une éruption cutanée caractéristique se forme sur la peau des mains et dans la région de la plaque des ongles sur le pouce et l'index. De telles éruptions sont dangereuses pour le patient lui-même et pour les personnes qui l'entourent, car le virus peut facilement être transféré à d'autres parties du corps ou à une autre personne au cours d'une poignée de main.

Les manifestations d'infection sur les mains s'appellent herpès panaritium. De par la nature des symptômes, il n’est pratiquement pas différent de l’herpès sur les lèvres. Mais il présente certaines caractéristiques associées à la pénétration de l'agent pathogène dans le corps. Dans le cadre de l'article, nous découvrirons les causes d'infection par cette maladie virale, les symptômes de plaies d'herpès aux mains et les méthodes de traitement.

L'herpès sur les mains - les causes de la maladie

La formation et le développement de l'herpès sur les mains sont facilités par une infection par le virus de l'herpès simplex des premier et deuxième types (HSV-1 et HSV-2). Dans certains cas, l'infection est provoquée par le virus varicelle-zona, qui provoque une maladie telle que le zona. Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition de symptômes d'herpès sur les mains:

  • Hypothermie du corps;
  • Maladies catarrhales;
  • Situations stressantes;
  • Exacerbation de maladies chroniques;
  • Diminution de l'immunité pendant l'administration du médicament ou après une chirurgie;
  • Carence en vitamine.

Les facteurs prédisposant à la formation de lésions herpétiques sur les mains sont des microfissures sur la peau ou des blessures aux mains. En outre, diverses maladies de la peau peuvent provoquer l'apparition d'une éruption cutanée caractéristique: l'eczéma (pour plus d'informations sur les symptômes et le traitement de la maladie - http://netderm.ru/yekzema-na-rukakh/), la neurodermatite et la dermatite atopique, qui s'accompagnent d'une violation de l'intégrité de la peau.

L'activation du virus de l'herpès zoster provoque le plus souvent une diminution de l'immunité vis-à-vis des antécédents de maladies ou d'intoxication du corps. Dans ce cas, le varicelle-zona se réveille et, se multipliant, quitte les cellules nerveuses, affectant la peau (généralement à l'arrière). L'herpès zoster sur les mains se développe dans des cas exceptionnels. Cela se produit lorsque le système immunitaire est fortement déprimé, lorsque le zona envahit de grandes surfaces du corps et se propage au cou, au visage, aux épaules et aux coudes.

Si l'agent en cause est un virus de l'herpès simplex, une éruption cutanée sur les mains apparaît en raison du transfert de l'infection de la lésion principale. Lorsque vous touchez les bulles d'herpès sur les lèvres ou pendant le traitement avec une pommade, le virus entre en contact avec les doigts et la peau des mains et, pénétrant à travers les microfissures internes, provoque une éruption cutanée caractéristique.

De même, des éruptions cutanées sur les mains, causées par le virus de l'herpès génital (HSV-2). Lors de l’exacerbation de la maladie, l’agent pathogène peut pénétrer la peau des mains après diverses interventions médicales dans la région génitale.

Par conséquent, lors de la manipulation des zones touchées, il est important de respecter les précautions. En particulier, en présence de lésions, il est nécessaire de traiter les zones à problèmes avec des gants et d'appliquer des agents antiviraux avec des cotons-tiges. Après le traitement, les mains doivent être soigneusement lavées au savon.

Symptômes de l'herpès sur les mains et les doigts - photo

Très souvent, les premières manifestations de l'herpès sur les mains sont des sensations douloureuses et brûlantes aux endroits des futures éruptions cutanées. Le patient ressent une gêne sévère lors de la flexion et de l'extension des doigts, mais cette gêne n'indique pas une violation de la mobilité des articulations. Une douleur, une rougeur et un léger gonflement peuvent apparaître, mais ces symptômes ne sont généralement observés que le troisième jour de la maladie.

Les formes labiales et génitales de la maladie se caractérisent par des symptômes tels que maux de tête, fièvre et malaise. Dans le cas d'herpès aux mains, ces signes ne sont pas prononcés ou ne se développent pas du tout.

2-3 jours après l’infection, des papules douloureuses apparaissent sur la paume des mains ou les doigts (petites bulles remplies de liquide clair). Les papules herpétiques, quel que soit le traitement, sont présentes sur la peau pendant 3-4 jours. Après cela, toutes ces petites vésicules s'ulcèrent et des croûtes sèches se forment à leur place. Si la lésion est étendue, une croûte étendue peut se former sur le site de l'infection.

Il est à noter que les éruptions cutanées étendues couvrant une grande surface de la peau est un phénomène très rare. Les lésions habituellement visibles couvrent une petite zone de la paume de la main ou un ou deux doigts. L'herpès sur les paumes peut être localisé à l'arrière comme à l'intérieur. L'herpès sur les doigts est généralement situé sur la tige du clou. Les cas les plus rares sont les lésions de l'avant-bras ou de la région située entre les doigts. Les photos d'herpès sur les mains donnent une représentation visuelle des manifestations de la maladie et de la zone de localisation des lésions.

La durée de la maladie est généralement de 7 à 10 jours. Le traitement doit commencer dès les premiers symptômes de l'infection. Mais prescrire un traitement et choisir le médicament approprié pour l'herpès doit être un expert sur la base de tests de laboratoire pour identifier le type d'agent pathogène.

Herpès sur la main de l'enfant

Les éruptions cutanées dues à l'herpès apparaissent souvent chez les bébés dont le système immunitaire est affaibli et qui sont sujets à des rhumes fréquents. Dans ce cas, l'agent pathogène peut facilement atteindre les mains à partir du site de la lésion dans la région des lèvres si le bébé tète un doigt.

Les exacerbations de la maladie se produisent souvent dans la période où l'enfant commence à fréquenter la maternelle. Pour un enfant, il s'agit d'un stress important, auquel s'ajoutent d'autres facteurs de provocation: violation des normes d'hygiène personnelle, surmenage, malnutrition.

De plus, l'exacerbation de l'herpès peut provoquer une hypothermie lors d'une promenade, ou au contraire une surchauffe, si le bébé n'est pas habillé selon les conditions météorologiques. Si les parents remarquent des bulles caractéristiques sur la peau du bébé, vous devez contacter immédiatement un dermatologue. Plus le traitement commence tôt, moins il y aura de risque de complications et d’autres conséquences imprévisibles.

Diagnostic différentiel

De nombreuses maladies virales sont de nature similaire aux éruptions cutanées. Par conséquent, seul un dermatologue expérimenté après un diagnostic différentiel peut établir le diagnostic correct et prescrire le schéma de traitement optimal. L'herpès sur les mains doit être distingué des pathologies suivantes:

  • Éruption allergique;
  • Félon bactérien;
  • Des brûlures;
  • Réaction aux piqûres d'insectes;
  • Lésions cutanées causées par le contact de plantes toxiques;
  • Eruption cutanée associée à une infection à cytomégalovirus et au virus Epstein-Barr.

Contrairement à une éruption allergique, l'herpès des mains affecte des zones limitées de la peau. Une réaction allergique est généralement accompagnée d'éruptions cutanées sur tout le corps. En même temps, une éruption cutanée sur les mains apparaît dans la région des épaules, tombant aux mains, ce qui n’est pas typique des manifestations de l’herpès. En outre, l'apparence des papules herpétiques est sensiblement différente d'une éruption allergique.

Lorsque panaritium bactérienne a observé la présence de pus et une violation de la mobilité normale des articulations. Dans ce cas également, se caractérise par une tension dans les tissus qui sont couverts par le processus inflammatoire. Avec les lésions herpétiques des mains, ces signes sont absents.

En outre, pour le diagnostic de l'herpès sur les mains des méthodes de laboratoire appliquées:

  1. Méthode de dosage immunoenzymatique (ELISA)
  2. Méthode de la réaction en chaîne de la polymérase (PCR).

Les études de laboratoire peuvent déterminer avec précision le type d'agent pathogène et permettre de choisir un traitement adéquat et efficace. Lors du choix d'un schéma thérapeutique, le spécialiste tiendra compte des éventuelles contre-indications et des maladies associées et expliquera comment traiter l'herpès au bras.

Traitement

Dans la plupart des cas, l'herpès des mains disparaît complètement au bout de 10 à 14 jours. Le plus souvent, les tentatives d’accélération de la récupération ne donnent pas d’effet spécial. Cela est dû au fait que les lésions d'herpès sur les mains sont caractérisées par une immunité à l'action des médicaments antiviraux locaux à base d'acyclovir. Même si vous commencez à appliquer l'onguent Acyclovir, Zovirax ou Gerpevir dès l'apparition des premiers symptômes (rougeurs et démangeaisons), cela n'empêchera pas l'apparition de bulles douloureuses, mais réduira simplement la durée de l'exacerbation.

Les puissants médicaments antiviraux contenus dans les pilules (Valaciclovir, Famvir, Acyclovir) ne sont prescrits qu'aux patients faiblement immunisés, lorsque de grandes surfaces cutanées sont touchées et que l'évolution de la maladie s'accompagne d'une détérioration du bien-être général. Dans ce cas, le patient doit prendre 1 comprimé de l’un des médicaments susmentionnés trois fois par jour pendant cinq jours.

Pour éliminer l'inflammation, les brûlures douloureuses et les démangeaisons, vous pouvez prendre des antihistaminiques:

Soulager la douleur aide les anesthésiques locaux. Ce sont des pommades à base de lidocaïne et de benzocaïne:

Leur utilisation permet pendant quelques heures de se débarrasser de la douleur et de l’inconfort causés par la formation d’éléments de bulles. Prendre des analgésiques systémiques (Tempalgin, Nurofen, Analgin) n'est pas recommandé. De plus, il est interdit d'ouvrir les bulles et d'essayer d'enlever leur contenu. De telles tentatives peuvent entraîner l’ajout d’une infection bactérienne et d’autres complications désagréables.

Chaque jour, il est recommandé de traiter les lésions avec des solutions antiseptiques, de préparer des bains à base de soude ou de permanganate de potassium. Cela aidera à prévenir la propagation de l'infection à une peau saine et à accélérer la récupération. Après l'ouverture des bulles et l'apparition de croûtes sèches, il est utile de traiter l'érosion à l'huile de sapin, ce qui accélérera la cicatrisation de la peau.

De plus, le médecin peut prescrire l’utilisation de médicaments ayant des effets immunomodulateurs (Viferon, Genferon). Ces moyens renforcent les défenses de l'organisme et l'encouragent à faire face à l'infection elle-même. En outre, vous pouvez prendre des remèdes à base de plantes pour les plantes (extrait d'échinacée, teinture de ginseng ou d'éleuthérocoque).

Remèdes populaires

Le traitement médicamenteux complémentaire de l'herpès sur les mains peut être un remède traditionnel. L'utilisation de bains et de compresses à base de décoctions d'herbes médicinales constitue un bon effet.

  1. Compresse d'infusion d'arnica. Pour la préparation d'une infusion de fleurs d'arnica sèches (3 c. À soupe. L.) Versez 500 ml d'eau bouillante et laissez infuser pendant 2 heures. Après le temps imparti, la perfusion est filtrée, imprégnée d'un tissu de gaze et appliquée sur la lésion pendant 10-15 minutes. La procédure peut être répétée 3 à 4 fois par jour.
  2. Compresse de thé vert. Thé vert préparé avec de l'eau bouillante, insister 20 minutes et filtrer. Le pansement est bien humidifié dans la perfusion et appliqué sur les zones à problèmes des mains ou sur les doigts affectés bandés. Compresser laisser pendant 15 minutes. À volonté, tu peux panser tes mains et laisser un pansement pour la nuit.
  3. Jus de chélidoine En été, lors de la floraison de la chélidoine, vous pouvez utiliser la sève laiteuse de la plante pour combattre le virus. Pour ce faire, couper la tige de la plante et presser les vésicules herpétiques du jus qui en sort. Le jour même, il est recommandé de répéter cette cautérisation trois fois. N'oubliez pas les précautions à prendre, car le jus de chélidoine est toxique et peut provoquer des brûlures graves. Pour éviter cela, la peau environnante en bonne santé doit être lubrifiée avec de la vaseline ou de la crème grasse.
  4. Jus d'aloès La plante a un puissant effet anti-inflammatoire, antibactérien et antiviral. Pendant les exacerbations d'herpès, le jus d'aloès frais peut être pris par voie orale ou utilisé pour traiter les lésions. Pour obtenir du jus, la feuille d’aloès charnue est un jus pelé et épineux finement broyé et pressé avec une gaze. Prendre 1 c. trois fois par jour avant les repas ou sous forme de compresse.

En outre, vous pouvez faire cuire des décoctions de camomille, calendula, mélisse, millepertuis, bardane, motherwort. Ces herbes présentent des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. Les bouillons de plantes lorsqu’ils sont ingérés vont supprimer l’activité du virus, ainsi que des bains ou des compresses à base de virus - pour prévenir la propagation des éruptions cutanées.

Les conséquences de l'herpès sur les mains

Chez les patients avec une immunité normale, l'herpès aux mains est très rarement accompagné de complications et se présente sous une forme bénigne. Mais en présence d'états d'immunodéficience, la maladie peut être accompagnée de complications dangereuses, dans lesquelles l'infection se propage facilement aux tissus environnants et provoque le développement d'une névrite.

De plus, des lésions étendues peuvent être accompagnées de l’ajout d’une infection bactérienne et du développement d’un panaritium bactérien avec l’apparition d’abcès multiples. Cela augmente le risque de transfert d'agents pathogènes vers d'autres parties du corps, ce qui peut endommager la membrane muqueuse des yeux et du nez, les méninges.

Mesures préventives

Pour prévenir les dommages aux mains de l'herpès ou réduire la fréquence des rechutes dans les cas où l'infection s'est déjà produite, vous devez suivre des mesures préventives simples:

  • Ne pas violer les règles d'hygiène personnelle;
  • Lavez-vous souvent les mains avec un savon antibactérien, surtout après un voyage en transport en commun
  • Portez des gants pour manipuler les éruptions cutanées. Appliquez des produits externes (pommade, crème) non pas avec les doigts, mais avec un coton-tige;
  • Plus souvent pour traiter les lésions avec des solutions antiseptiques.

Comme les exacerbations des infections herpétiques se produisent sur le fond d'une immunité affaiblie, les experts conseillent de mener une vie saine, d'abandonner les mauvaises habitudes, d'augmenter les défenses de l'organisme avec l'aide de procédures de durcissement et de sport. Il est nécessaire d’observer le régime quotidien, afin d’éviter le stress, d’assurer une nutrition adéquate et saine.

Pour maintenir le système immunitaire et réduire la fréquence des rhumes, il est recommandé de prendre des complexes multivitaminiques et des médicaments fortifiants. Un régime alimentaire bien équilibré, équilibré, une activité physique, une exposition prolongée à l'air frais, des procédures de modération aident à prévenir les épidémies de virus et à maintenir l'immunité.

Pro herpes, localisé sur les mains (y compris les doigts et les paumes)

Ensuite, vous découvrirez:

  • En réalité, qu'est-ce qu'un herpès aux mains et pourquoi il a soudainement décidé de comparaître ici (et non sur les lèvres, par exemple);
  • Quelles conditions sont nécessaires pour l'apparition de lésions herpétiques des mains et quelles personnes en souffrent le plus souvent?
  • Que faut-il savoir sur les symptômes et les manifestations de la maladie?
  • Comment pouvez-vous reconnaître que vous avez l'herpès aux doigts ou à la paume de la main, et pas autre chose?
  • Quels sont les dangers de la maladie et comment aborder son traitement?
  • Et, enfin, que peut-on faire pour que les lésions de l’herpès sur les bras ne se reproduisent pas?

On sait que des lésions d'herpès peuvent apparaître sur presque toutes les parties du corps. La plus grande fréquence d'apparition sur les lèvres est uniquement liée à la vulnérabilité accrue des tissus de surface, les lèvres étant souvent la porte d'entrée du corps pour les particules virales. En même temps, sinon la norme, ce n’est pas du tout un cas exceptionnel, et une défaite herpétique des mains.

La photo ci-dessous montre un exemple de l'apparition de papules herpétiques sur un doigt:

Une telle manifestation de l'herpès sur les mains s'appelle félon herpétique (mais ne la confondez pas avec un simple félon causé par une bactérie).

Fondamentalement, en ce qui concerne les symptômes et la nature de l'évolution de la maladie, le crime herpétique n'est pas très différent de la manifestation correspondante de la maladie sur les lèvres, mais il est beaucoup moins courant en pratique. Et ceci est lié, en premier lieu, aux particularités de la pénétration de l'agent pathogène dans le corps - voyons comment cela se produit...

Causes de la maladie et de son agent pathogène

L'herpès sur le bras est causé par les mêmes agents pathogènes que la maladie sur les lèvres ou les organes génitaux:

  • Virus herpes simplex de type 1 (causant le plus souvent la forme labiale de la maladie, c'est-à-dire sur les lèvres);
  • Le virus de l’herpès simplex de type 2 (généralement l’agent causal de la forme génitale).

Aucune statistique ne permet de savoir lequel de ces agents pathogènes est le plus susceptible de causer l'herpès félin. Toutefois, pour des raisons pratiques, le traitement de la maladie n’est pas si important, car les symptômes, la nature de l’évolution et la spécificité de la thérapie sont les mêmes pour les lésions aux mains causées par les deux agents pathogènes.

Remarque: dans des cas exceptionnels, le zona peut se développer sur le bras. Il est également appelé zona et il est provoqué par la réactivation du virus Varicella Zoster dans le corps. Cela se produit parfois avec une dépression importante du système immunitaire et la maladie s'accompagne de lésions étendues du corps (généralement unilatérales), accompagnées d'une propagation d'éruptions cutanées sur le visage, le cou, les épaules et les coudes. Il est important de comprendre que le zona uniquement sur les mains, sans manifestation simultanée dans d'autres parties du corps, ne se développe presque jamais.

Les photographies montrent un exemple de zona:

En général, les éruptions herpétiques sur les mains apparaissent assez rarement car le virus doit d'abord pénétrer dans le corps par la peau des mains - généralement par la peau des doigts, moins souvent par la peau des poignets ou des paumes. Il est beaucoup plus difficile pour les particules de virus de pénétrer dans la peau des lèvres, car l'épiderme des doigts est beaucoup plus rugueux et plus épais et ses capacités de protection plus élevées.

Lorsque des rechutes, l'herpès se manifeste précisément sur les parties du corps par lesquelles le virus a pénétré dans le corps. Par exemple, si l'infection s'est produite par les lèvres, les symptômes correspondants de la maladie apparaîtront sur les lèvres et, si, par les organes génitaux - sur les organes génitaux. Cela est dû à la spécificité de l'interaction du virus avec le corps: lorsqu'il pénètre dans le tissu, il ne peut pas se propager rapidement, mais n'affecte que des zones relativement petites sous la peau.

À propos, il est également utile de lire:

Mais dès que le virus pénètre dans l'une des cellules nerveuses, il atteint les nœuds nerveux de la moelle épinière au cours de ses processus et, ici, dans les noyaux des neurones, l'information génétique du virus persiste toute la vie, et la cellule produit constamment tous les nouveaux virions.

Lorsqu'une maladie réapparaît, les particules virales produites par un neurone sont déplacées le long des mêmes processus dans les tissus périphériques innervés par la même cellule nerveuse. en d'autres termes, dans le même tissu à travers lequel l'infection de l'organisme s'est produite. Les plaies d'herpès apparaissent ici, bien que parfois la maladie récidive de manière asymptomatique.

À la remarque: la possibilité de migration du virus entre différentes parties du système nerveux est pratiquement exclue et, par conséquent, infectée par l'herpès aux lèvres, on ne peut pas souffrir, par exemple, de la forme génitale de la maladie. En conséquence, la maladie des mains ne se développe que lorsque le virus pénètre dans le corps par la peau des mains.

Nous concluons: la cause de l'herpès sur les mains est une infection par le virus de l'herpès qui s'est produite à travers la peau des mains. Des éruptions cutanées peuvent apparaître périodiquement en raison de l'affaiblissement du système immunitaire, ce qui entraîne une récurrence d'infection persistante dans le corps.

Ainsi, la prochaine manifestation de la maladie peut être déclenchée par toute maladie bactérienne ou virale, hypothermie, traumatisme, stress grave, régime irrationnel - tout ce qui affecte l’état du système immunitaire.

La photo ci-dessous montre un autre exemple d'herpès aux doigts:

En règle générale, l'infection du virus de l'herpès simplex dans les mains se produit lorsqu'il y a des égratignures (même très petites) sur les doigts, des éraflures, des fissures sous les ongles et que ces mains touchent les surfaces infectées. En présence de telles égratignures, les tissus mous sous la peau sont exposés et les particules virales qui tombent ici peuvent pénétrer relativement facilement dans les cellules.

Selon les statistiques, l'herpès aux mains se produit le plus souvent dans les catégories de patients suivantes:

  1. Les enfants qui ont un rhume aux lèvres ou une stomatite herpétique et ont l'habitude de sucer constamment leurs doigts;
  2. Les femmes impliquées dans la prostitution;
  3. Les athlètes pratiquant des sports de contact - lutte, rugby, etc.
  4. Dentistes infectés par leurs propres patients et présentant des symptômes d'herpès sur les lèvres (toutefois, cela se produit beaucoup moins souvent qu'auparavant).

C’est chez les athlètes que des formes parfois même rares de la maladie sont enregistrées, telles que l’apparition d’une éruption cutanée herpétique à l’épaule ou au coude. Dans d'autres catégories de patients, une telle localisation des lésions n'est presque jamais observée.

Il est utile de garder à l'esprit qu'une infection par l'herpès est possible si l'une des conditions suivantes est présente:

  1. Le destinataire n'est pas à l'abri des virus HSV-1 et HSV-2. La conséquence évidente est que les adultes attrapent rarement l'herpès aux mains parce que la plupart d'entre eux (dans différents pays, entre 70% et 95%) sont déjà porteurs du virus sous n'importe quelle forme - labiale, génitale - et possèdent les anticorps appropriés;
  2. Le cours de la récurrence de l'herpès labial. Ceci est plus caractéristique des enfants déjà infectés, même s'ils sont immunisés. La rechute survient dans les cas où le système immunitaire est affaibli, le corps ne peut pas contrôler la reproduction du virus, et lorsqu'il pénètre dans de nouveaux tissus, ceux-ci peuvent être infectés. Dans cette situation, il est possible que le patient lui-même s'auto-infecte (la situation typique est qu'un enfant qui a un rhume des lèvres suce un doigt avec une égratignure, après quoi il développe une lésion virale des mains).

De même, il existe un risque d'infection des yeux ou des organes génitaux si vous les touchez avec une main affectée par le virus de l'herpès.

Si le patient a déjà souffert d'herpès mais qu'il n'y a actuellement aucun signe de rechute, la probabilité de le contracter est presque impossible, même au contact du patient après l'apparition des symptômes de la maladie.

Symptômes et symptômes de la maladie

Souvent, l'herpès aux mains se manifeste d'abord par une douleur intense dans les lieux d'éruptions futures. En règle générale, il n'y a pas de violation de la mobilité des articulations des doigts, mais le patient peut ressentir un inconfort important lors de la flexion et de l'extension des doigts - précisément à cause de la douleur.

En outre, parallèlement à la douleur, des rougeurs apparaissent parfois - un léger gonflement, bien que ces symptômes puissent être presque invisibles au cours des 1-2 premiers jours de la maladie.

Maux de tête, fièvre, malaise général, caractéristique des organes génitaux, et en partie de la forme labiale de la maladie, avec lésions herpétiques aux mains, soit ne se développent pas du tout, soit ces symptômes ne sont pas très prononcés et ne font pas attention à eux-mêmes.

Pendant 2-3 jours après l'apparition de la douleur, de petites bulles (papules) remplies de liquide clair apparaissent sur la peau des doigts ou des paumes. Ils sont très douloureux.

La photo suivante montre de telles papules sur les mains:

Et sur cette photo - éruption cutanée sur les phalanges du doigt:

Même si aucun traitement n'est effectué, les papules herpétiques ne sont généralement présentes sur la peau que pendant 3 à 4 jours, après quoi presque simultanément (habituellement en 1 jour) elles s'ulcèrent pour former de petites croûtes. Si la défaite était importante, une croûte solide pourrait se former à sa place. Après l'excrétion de croûtes sur la peau, pas de cicatrices ni d'autres traces de dommages.

En règle générale, les lésions visibles en cas de crime herpétique couvrent un ou deux doigts, ou une petite zone sur la paume. Des éruptions cutanées plus étendues apparaissent très rarement, bien qu'elles soient également possibles.

La forme principale et la plus commune de la maladie est l'herpès au doigt, généralement à l'extrême phalange, sur la tige du clou. Les lésions des paumes sur le dos et la surface interne sont moins fréquentes et il y a très rarement une perte des avant-bras et de la peau entre les doigts.

Sur la photo - la manifestation de l’herpès simplex sur le doigt d’un enfant:

Et sur cette photo - ampoules herpétiques sur les paumes:

Est-ce l'herpès? Diagnostic différentiel

La défaite des mains avec le virus de l'herpès simplex doit être différenciée des pathologies et blessures suivantes:

  1. Félon bactérien;
  2. Éruption allergique;
  3. Eruption cutanée associée à d'autres infections herpétiques - cytomégalovirus, virus d'Epstein-Barr;
  4. Piqûres d'insectes;
  5. Des brûlures;
  6. Réactions au contact de plantes toxiques.

Le criminel herpétique se distingue du criminel bactérien par l’absence de pus et le maintien de la mobilité normale des articulations du doigt touché. En outre, si un virus de l'herpès simplex est infecté par un doigt, il n'y a pas de tension dans les tissus couverts par le processus inflammatoire.

D'une éruption allergique, l'herpès simplex au bras se distingue par une petite zone de lésions. Les allergies sont caractérisées par des éruptions cutanées, d’abord sur le corps, et seulement en plus d’eux - sur les bras, puis sur la région des épaules, puis sur la main. En outre, les papules herpétiques semblent bonnes d’une éruption allergique.

Sur la photo - vésicules herpétiques sur la main:

Et ici - une éruption cutanée avec des allergies:

Il en va de même pour le diagnostic différentiel de l'herpès à partir de lésions d'infection à cytomégalovirus et de mononucléose.

Les piqûres d’insectes ne sont généralement pas caractérisées par l’apparition d’un grand nombre de petites bulles.

Les brûlures thermiques des doigts se caractérisent par l'apparition de taches blanches sous la peau, si la brûlure n'est pas trop forte ou par des dommages sur la peau elle-même - lors d'une longue exposition à un objet chaud. Ces signes n'apparaissent pas lorsque l'herpès est sur les mains.

Ci-dessous, sur la photo, les bulles d’herpès sur la main de l’enfant:

Et ici - une brûlure superficielle de la main:

Conclusion: l'herpès, qui se manifeste dans les mains, présente des symptômes assez caractéristiques et il est assez simple de le distinguer des autres types de lésions.

Risques de maladie

En général, la défaite de la peau par le virus de l'herpès simplex n'est pas considérée comme une maladie particulièrement dangereuse. Les patients avec une immunité normale développent très rarement des complications et, de plus, la maladie ne se manifeste presque jamais sous une forme sévère.

Cependant, en présence d'une maladie d'immunodéficience sans traitement adéquat, ne peut pas s'estomper et se propager aux tissus environnants. Chez de tels patients, des lésions des organes internes, le développement d'une névrite et des lésions des méninges sont également possibles. Par conséquent, leur maladie doit être contrôlée et administrée par un médecin.

Les principales conséquences de l'herpès simplex chez une personne ordinaire sont les suivantes:

  1. Rechutes constantes avec immunité affaiblie. Ils se produisent rarement, beaucoup de personnes infectées ne se présentent pas du tout ou sont asymptomatiques. Pour cette raison, de nombreux porteurs du virus de l’herpès simplex ignorent sa présence dans le corps;
  2. Le risque de complications bactériennes et le développement d'une surinfection bactérienne avec panaritsiyam - le plus élevé quand des papules à auto-ouverture (les bulles ne peuvent pas être ouvertes, percées et essayées de les éliminer autrement, dans l'espoir de s'en débarrasser le plus rapidement possible);
  3. Infection possible d'autres parties du corps, en particulier des organes génitaux, de la peau ou de la muqueuse des yeux.

Les délais normaux pour l'achèvement de la maladie et l'effritement complet des croûtes sur le site des papules sont de 15 à 20 jours. Si la maladie est retardée, si la zone de la lésion augmente constamment ou s'il y a des ulcères, vous devez alors consulter un médecin.

À la note: l'herpès, localisé sur les mains, dure environ aussi longtemps que la maladie sur les lèvres. En cas d'herpès labial, le processus n'influe pas sur les muqueuses (capables de se régénérer rapidement), mais surtout sur la peau des lèvres. Le processus de guérison ne diffère donc pas de celui des éruptions sur la main.

Les dommages aux mains causés par l'herpès pendant la grossesse ne constituent pas un danger pour le fœtus, mais dans ce cas, le risque d'auto-infection par la forme génitale de la maladie est légèrement accru, ce qui entraîne des difficultés ultérieures pour gérer la grossesse. En outre, il est important de savoir pour quelles raisons la maladie s'est développée au cours de cette période, car ce sont les facteurs qui contribuent au développement des rechutes qui peuvent être plus dangereux pour la femme enceinte que l'infection herpétique elle-même.

Pendant cette période également, le traitement illettré de la maladie peut constituer un danger important pour le fœtus, non seulement avec des pilules, mais également avec certains remèdes traditionnels.

Traitement de l'herpès sur les mains

Un traitement spécial pour l'herpès simplex n'est pas nécessaire dans la plupart des cas. Toutes les manifestations de la maladie disparaissent sans laisser de trace en l'espace de deux à trois semaines et les tentatives visant à accélérer la guérison ou à enrayer les symptômes avec traitement sont le plus souvent infructueuses.

Une caractéristique importante de l'herpès, localisée sur les mains, est sa faible sensibilité à l'application topique de pommades à base d'acyclovir. Cette maladie caractéristique est différente du rhume des lèvres, dans lequel l'utilisation de telles pommades aide parfois à prévenir le développement complet des éruptions cutanées. Même si des pommades à base d'acyclovir (Acyclovir, Gerpevir, Vivorax, Zovirax) sont maculées sur les zones douloureuses avant même l'apparition de bulles sur les doigts ou les paumes, elles ne réduiront que légèrement la durée des symptômes désagréables, mais ne les élimineront pas.

Les médecins commencent à traiter les manifestations de l'herpès simplex à l'aide de l'administration systémique de préparations d'acyclovir ou de valacyclovir uniquement dans les cas de maladie très grave avec propagation de la lésion sur de grandes surfaces cutanées ou chez les patients immunodéprimés. Dans ce cas, pendant 5 jours, le patient prend Acyclovir ou Valacyclovir par voie orale, 1 comprimé 3 fois par jour.

Pour la plupart des patients, le traitement symptomatique de l'herpès repose sur une pommade anesthésique locale à base de lidocaïne (lidocaïne, Dinexan, Luan) et de benzocaïne (Relief Advance), ainsi que sur Menovazin, Fenistil et d'autres. Ils permettent pendant plusieurs heures d'atténuer la douleur au site des papules, soulageant ainsi ce symptôme de la maladie.

Remèdes traditionnels adéquats, permettant d’atténuer la douleur causée par l’herpès, non. L'application de divers fruits et légumes, les compresses au vinaigre, la lubrification de papules avec de l'alcool et l'ingestion d'alcool ne produisent pas d'effet prononcé et sont principalement utilisés en tant que thérapie psychologique.

La réception d'anesthésiques système (Tempalgin, Nurofen, Nise, Ketanov, Ketorol, Analgin, etc.) n'est pas recommandée. Ouvrez également les papules et tentez d’en presser le contenu. Cela peut entraîner une infection bactérienne et une complication de la maladie.

Comment prévenir les dommages aux mains de l'herpèsvirus et réduire la fréquence des rechutes si l'infection s'est déjà produite

Si une infection herpétique est déjà présente dans le corps, il n’existe aucun moyen absolument fiable d’empêcher sa récurrence et l’apparition de lésions aux mains n’existe pas, car elle dépend avant tout de l’état de l’immunité humaine.

Pour les patients présentant des déficits immunitaires, les médecins utilisent parfois des schémas prophylactiques pour la prise de médicaments antiherpétiques systémiques. Ceci est important pour ces patients car la récurrence de la maladie chez eux peut avoir des conséquences très graves.

Une personne ordinaire ne nécessite pas de prévention spécifique de la récurrence de l'herpès. Dans l'état d'immunité normal, le corps supprimera avec succès l'activité du virus et empêchera la réactivation de l'infection.

Nous pouvons tirer une conclusion importante de tout cela: pour éviter une récurrence de l'herpès, il est nécessaire de maintenir un état d'immunité normal et de maintenir un mode de vie sain. Une alimentation équilibrée, une activité physique constante et une éducation physique, des exercices fréquents en plein air, des maladies somatiques rares et qui prennent rapidement fin, un durcissement du corps - tout cela protège mieux contre les maladies désagréables que les comprimés d'acyclovir et les remèdes populaires.

Comment guérir l'herpès sur les mains?

Causes de

Il existe aujourd'hui 3 types de manifestations de cette maladie:

  1. HSV 1 est un virus de l'herpès simplex qui se manifeste sur les lèvres, les yeux et les muqueuses du nez et de la bouche.
  2. HSV 2 se manifeste par une éruption cutanée sur les organes génitaux.
  3. Le virus varicelle-zona provoque une maladie telle que le zona.

La présence d'une éruption cutanée herpétique sur ses mains provoque diverses causes. Parmi les priorités peuvent être attribuées aux dommages sur la peau, l'hypothermie. Les facteurs provocants restants comprennent l’affaiblissement du système immunitaire après le transfert de maladies et une intervention chirurgicale, ainsi que certaines ou d’autres intoxications corporelles.

L'herpès est le plus souvent observé aux doigts, car une infection virale est transmise ici par une autre partie du corps touchée. Par exemple, en cas d'herpès sur les lèvres, une éruption cutanée peut se propager aux mains lors de l'application d'un onguent sur les lèvres ou lorsque les doigts touchent la plaie herpétique. Si la peau des mains présente des égratignures fraîches ou des dommages, des fissures, il y aura bientôt des plaies. Une situation similaire peut se produire si une personne souffre d'eczéma ou de neurodermatite, de dermatite. De la même manière, l'herpès est transféré des organes génitaux affectés, si une bonne hygiène n'est pas observée.

Les symptômes

L'herpès des mains, appelé zona des membres supérieurs, s'exprime très clairement, il est donc impossible de ne pas le remarquer. Les premiers symptômes ressentis par le patient sont des sensations douloureuses, puis les tissus gonflent et rougissent, une sensation de brûlure désagréable et des démangeaisons apparaissent. Après seulement quelques heures, des signes typiques d'herpès apparaissent: la peau est recouverte d'une petite éruption cutanée sous forme de bulles remplies de liquide. Il peut s’étendre non seulement aux doigts, mais également au coude. Une telle éruption peut survenir chez l’adulte et chez l’enfant de 3 à 4 ans.

Dans les cas les plus graves, les petites bulles peuvent croître et fusionner en de grandes. Lorsque la bulle éclate et qu’un ulcère se forme à sa place, elle fait encore plus mal et provoque une gêne. Parfois, les plaies peuvent se développer et se combiner, causant plus de problèmes.

L’herpès des mains est souvent associé à des infections bactériennes qui contribuent au passage de la maladie du processus inflammatoire au processus purulent. Dans ce cas, l'auto-traitement doit être exclu, seul un médecin spécialiste des maladies infectieuses sera en mesure de vous prescrire le traitement correct et efficace. Si le patient observe toutes les instructions du médecin traitant, les ulcères aux mains commenceront bientôt à se couvrir d'une croûte et il n'y aura plus aucune trace d'eux.

L'herpès aux doigts se manifeste de la même manière que dans d'autres parties du corps humain. Parfois, les vésicules peuvent être de nature sous-cutanée, ce qui est le plus souvent observé si la peau des mains est suffisamment dense. Dans ce cas, la douleur n'est pas aussi prononcée. Les éruptions cutanées dues à l'herpès disparaissent après 6-7 jours, lorsque les plaies sont recouvertes d'une croûte. Au fil du temps, la peau sèche disparaît sans laisser de trace.

Traitement

Il est nécessaire de comprendre une fois pour toutes qu'un médecin doit traiter l'herpès. Il doit prescrire tous les médicaments et les pommades, en particulier si une infection est ajoutée à la maladie pouvant provoquer des éruptions cutanées importantes. Avant d'aller chez le médecin, il est permis de traiter l'éruption cutanée avec Zelenko ou tout autre moyen de désinfection externe. Cette action empêchera le virus d’entrer dans d’autres zones de la peau.

Fondamentalement, le traitement des éruptions cutanées dues à l’herpès est complexe. Des pilules antivirales, telles que Voltrex ou Famvir, sont prescrites au médecin. Diverses pommades topiques sont utilisées, Zovirax ou Acyclovir étant considérés comme courants. Ces médicaments bloquent la propagation du virus et accélèrent le traitement. Aucune lutte contre les virus n’est complète sans médicaments qui stimulent le système immunitaire. Ceux-ci comprennent des médicaments immunomodulateurs et des complexes de vitamines qui, agissant ensemble, offrent une résistance corporelle élevée.

Au cours du traitement médical de base, le médecin peut prescrire des bains de guérison utilisant du permanganate de potassium ou du soda. Cette méthode aidera à sécher rapidement les ampoules sur la peau. Propriétés désinfectantes et le jus de la chélidoine, qui peuvent être achetés à la pharmacie. Celandine doit lubrifier les zones touchées de la peau trois fois par jour, en faisant preuve de la plus grande prudence, car le jus de cette plante est agressif.

Il existe d'autres méthodes populaires qui peuvent atténuer les symptômes de l'herpès sur les mains et permettre une récupération rapide:

  1. Le jus d'aloès atténue parfaitement les symptômes désagréables. Il peut être pris par voie orale ou appliqué sur la peau touchée.
  2. Vous pouvez faire cuire une décoction de mélisse, pour cela, prenez 30 g d'herbe sèche et versez-en 2 tasses d'eau bouillante. Une telle décoction doit être insistée pendant 2 heures, puis filtrée et prise dans un demi-verre 3 fois par jour.
  3. Il est recommandé de boire du thé avec de la camomille, du calendula, du chasseur, de l’agripaume ou de la bardane.
  4. Pour stimuler l’immunité, vous pouvez prendre des bouillons de citronnelle, d’échinacée et de rose rhodiola.

Prévention

La principale mesure préventive est une hygiène personnelle stricte. S'il y a déjà une éruption herpétique dans une partie du corps, vous devez vous laver les mains à fond avec de l'eau et du savon après chaque contact avec la lésion.

Lors du traitement d'ulcères avec des onguents et des crèmes, il est recommandé d'utiliser des cotons-tiges. Pendant la période de traitement, le patient doit disposer de vaisselle et d'articles personnels séparés.

Pour empêcher le virus de pénétrer dans la peau des mains, une personne doit utiliser en permanence des crèmes protectrices et hydratantes, car elles peuvent bloquer le passage du virus et guérir les lésions existantes sur la peau. Renforcer le corps et prolonger la durée de la rémission peuvent, si vous menez un mode de vie sain, abandonner les mauvaises habitudes, essayer de protéger votre peau des facteurs négatifs externes. Il est important de manger des aliments naturels riches en nutriments et en vitamines.

Pour toute manifestation d'herpès, vous devez agir immédiatement et consulter un médecin. Un diagnostic opportun et une thérapie complexe aideront à accélérer le processus de guérison.

Herpès à la main: symptômes et traitement du virus

L’apparition de lésions dans les mains est difficile à identifier en tant que lésion virale, car l’herpès au bras est un phénomène rare, et beaucoup ne savent pas que cette maladie peut avoir une telle zone de localisation. Malgré le fait que le virus de l'herpès affecte rarement les extrémités, il ne peut être moins dangereux que les formes habituelles de la maladie (orale et génitale). Afin de prévenir l’infection, il est nécessaire de connaître le mécanisme de sa distribution et les causes de son apparition.

Quel est l'herpès sur le bras

La maladie virale herpétique affecte principalement la peau au niveau des lèvres, des yeux et des organes génitaux externes. Cette maladie se caractérise par des signes distinctifs sous la forme d'une éruption cutanée, qui se présente sous la forme de bulles contenant un liquide clair. Une fois dans le corps, le virus est inséré dans les cellules au niveau génétique et y reste pour toujours. L'agent causal de la maladie sont des souches virales. Selon la souche d'herpèsvirus, on distingue 8 types de maladies (6, 7 et 8 types ne sont pas complètement compris):

  • Virus de l’herpès simplex (HSV) -1 - provoque une éruption cutanée sur les lèvres;
  • HSV-2 - l'éruption est localisée dans la région génitale;
  • HSV-3 - varicelle et zona;
  • la mononucléose;
  • cytomégalovirus.

L'herpès sur les doigts et les paumes - un phénomène rare, car le virus seul ne peut pas changer le lieu de localisation, et pour le déplacer, il faut un contact de la peau des mains avec la zone touchée. L'apparition d'une éruption cutanée herpétique sur les mains est due à l'influence de facteurs externes uniquement, car le virus est capable d'infecter des zones dépourvues de mécanisme d'autoépuration. Les lèvres et les organes génitaux sont privés de sueur et de glandes sébacées, ils sont donc vulnérables aux micro-organismes pathogènes. La peau des mains est moins susceptible aux virus, mais en présence de causes externes, l'herpès peut infecter cette région.

Raisons

Le virus est un agent non cellulaire porteur de l'infection, qui est la forme biologique la plus nombreuse qui existe sur la planète. Il ne peut se multiplier que dans les cellules des êtres vivants. Les virus se propagent de plusieurs manières: en suspension dans l’air, dans les selles, les organes génitaux et domestique. La souche d'herpès pénètre dans le corps humain souvent dans la petite enfance, mais elle peut ne pas être ressentie avant des années, étant une forme passive. La cause principale des lésions d'herpès est la présence dans le corps d'une des souches virales.

En présence de facteurs qui déclenchent le passage de la maladie à la forme active, le virus réapparaît et commence à se multiplier activement, ce qui se manifeste par l'apparition d'une éruption cutanée sur les mains. Les causes de rechute incluent:

  • refroidissement excessif des mains;
  • immunité réduite dans le contexte de maladies infectieuses;
  • épuisement sévère;
  • contexte émotionnel instable, stress;
  • blessures aux mains et aux doigts;
  • la présence de lésions cutanées, de fissures, d'éraflures;
  • eczéma, dermatite, neurodermatite (en tant que facteurs secondaires contribuant au transfert du virus de l’herpès du site de localisation principal);
  • long séjour au soleil ou dans le solarium.

Localisation

L'inflammation des tissus des mains, provoquée par la pénétration de microbes pyogènes, est appelée félon. Le crime herpétique est un processus inflammatoire déclenché par le virus de l'herpès. Les papules peuvent être localisées sur la surface externe (dos) et interne (paume) des doigts, de la paume des mains, des mains, des avant-bras et des épaules. L'herpès sur les paumes et les doigts est plus fréquent que l'apparition d'une irritation dans les autres zones de la main. La défaite de l’épaule et de l’avant-bras témoigne d’une très faible immunité et nécessite des mesures urgentes pour la normaliser.

Dans des cas exceptionnels, avec un système immunitaire sévèrement déprimé, le zona peut apparaître. Cette maladie ne se développe pas uniquement sur les mains, elle touche la vaste surface du corps et s’étend au cou, au visage et aux coudes. Le zona est principalement unilatéral (les éruptions cutanées ne se produisent que sur la moitié du corps).

Les symptômes

Le virus, qui affecte la peau des mains, provoque des symptômes similaires à la manifestation de la lésion ailleurs. La maladie se caractérise par des symptômes par étapes avec une sévérité accrue des symptômes à mesure que le virus se propage dans le corps:

Durée du stade de la maladie, jours

Le premier (le début du processus inflammatoire)

Au stade primaire de la maladie, gonflement et rougeur des zones touchées, démangeaisons, sensation de brûlure, inconfort lors de la flexion des doigts, légère indisposition, douleur le long du nerf

Une inflammation de la peau se produit, de petites cavités (vésicules) apparaissent, qui ressemblent à des bulles remplies de liquide séreux trouble. Toucher la peau affectée provoque des douleurs. Peu à peu, de petites bulles peuvent se fondre en grandes ampoules.

Une ulcération ponctuelle de la papule commence, le liquide s'écoulant propage l'infection vers le tissu sain adjacent. Cette période est une réinfection dangereuse du virus de l'herpès.

Le séchage des plaies formées après l'ouverture des vésicules se produit. À la place, des croûtes apparaissent à partir de sang coagulé et de tissus morts, qui ressemblent à des croûtes sèches. Au fur et à mesure que la peau s'épithélialise, les croûtes tombent et des cicatrices restent sous elles, qui disparaissent avec le temps. Une fois cette étape terminée, la phase de rémission commence et sa durée dépend de la présence de facteurs provoquants.

Caractéristiques de l'infection chez les enfants

L’herpès entre les doigts est plus fréquent chez les enfants que chez les adultes, en raison du fait que la peau du bébé est encore très sensible et ne peut offrir une protection complète contre la pénétration de virus et d’infections. En outre, l’infection contribue à la négligence de l’hygiène et à la présence de multiples microfissures dans les mains des enfants, résultant de leur hyperactivité. Lors du contact de l'enfant avec le porteur de l'herpès, le virus pénètre rapidement dans le corps de l'enfant, contournant facilement l'immunité encore faible.

Infection par l'herpès ne signifie pas que la peau des mains de l'enfant est immédiatement recouverte d'une éruption cutanée. Le virus peut rester sous une forme passive et n'est activé que lorsque des facteurs provoquants apparaissent (par exemple, en cas de maladie catarrhale ou infectieuse, d'hypothermie). Les enfants atteints de stomatite herpétique courent un risque accru d'infection - l'habitude de se prendre les doigts dans la bouche peut entraîner la propagation de la maladie jusqu'aux membres supérieurs.

Risque de maladie

La forme de l'herpès, dans laquelle le foyer de l'inflammation est localisé sur les mains, n'est pas considérée comme une maladie dangereuse pour les personnes bénéficiant d'une protection immunitaire normale. Dans cette catégorie de patients, la maladie survient rarement sous une forme sévère et n'entraîne pas de complications. Toutefois, en cas d'immunodéficience ou de transition de l'herpès vers une autre forme (génitale, orale), l'absence de traitement adéquat peut entraîner la propagation de l'infection vers d'autres tissus et la détérioration de l'état général.

Si le virus est transféré des mains à la région génitale féminine, cela peut entraîner une lésion du col de l’utérus et contribuer au développement du cancer. L'intensification de la maladie pendant la grossesse constitue une menace pour le fœtus, de sorte que l'herpès généralisé peut se développer chez le nouveau-né. Les lésions herpétiques des yeux sont marquées par une lésion profonde de la cornée. Il est donc important de ne pas permettre le contact des mains infectées avec le visage.

Chez les enfants, les systèmes protecteurs du corps ne sont pas encore complètement formés. L'absence de traitement peut donc entraîner l'apparition de complications telles que la stomatite, la méningite, l'encéphalite. En outre, le risque de transfert du virus à un autre endroit chez l'enfant est plus élevé que chez l'adulte, car les enfants peuvent ouvrir accidentellement la vésicule douloureuse, contribuant ainsi à la propagation de l'infection.

Diagnostics

Le médecin diagnostique la maladie sur la base d'un examen visuel, d'un examen des plaintes du patient. L'herpès a des manifestations externes caractéristiques et des spécificités de développement. Cependant, certaines maladies virales peuvent avoir l'apparence de l'herpès, par exemple:

  • l'allergie;
  • inflammation des tissus bactériens;
  • brûlure superficielle;
  • irritation cutanée après contact avec certains types de plantes ou piqûres d'insectes;
  • eczéma dyshidrotique;
  • dermatite pustuleuse contagieuse.

En cas de doute sur la présence du virus de l'herpès dans l'organisme, un diagnostic différentiel est établi. Cette méthode de diagnostic consiste à exclure des maladies similaires en symptomatologie sur la base de faits et de signes caractéristiques. Le diagnostic est effectué jusqu'à ce que le seul diagnostic correct soit révélé:

Maladies avec des symptômes similaires

Signes distinctifs du virus de l'herpès

Les éruptions allergiques se propagent dans tout le corps, alors qu'il infecte des zones limitées

En cas de lésions herpétiques, les articulations conservent leur mobilité, il n'y a pas d'accumulation de pus et de tension dans les tissus.

La survenue d'une dermatite est précédée par le contact avec un facteur provoquant (acide, alcalin)

Réaction aux piqûres d'insectes

La couverture des éruptions cutanées a affecté la peau après une piqûre plus dense

Traitement de l'herpès sur les mains

Les éruptions cutanées d'herpès sur les mains ne sont pas sensibles aux effets locaux des médicaments à base d'acyclovir, qui éliminent efficacement les éruptions cutanées sur les lèvres. À cet égard, le traitement des lésions virales implique une approche globale associant un traitement oral et un traitement local des zones touchées. À différents stades de la maladie, les médecins prescrivent différents groupes de médicaments destinés à éliminer les symptômes inhérents à un stade particulier du développement d'une pathologie.

Il n’est pas possible de se débarrasser complètement du virus une fois entré dans l’organisme. Le traitement consiste donc à réduire au minimum le risque de conséquences négatives et à prévenir la propagation de l’infection. Après l'élimination des signes d'activation de l'herpès, il n'est plus nécessaire de poursuivre un traitement complet. Le porteur du virus doit veiller à maintenir son immunité afin d’éviter la récurrence de la maladie.

Les médicaments

Le médecin prescrit un traitement en fonction du degré de lésions cutanées, de l'état général du patient et de la présence de facteurs pouvant ralentir le processus de guérison. Les groupes de médicaments suivants sont utilisés dans le traitement des maladies virales:

  • antiviraux (valocyclovir, injections de panavir, comprimés de Famvir);
  • immunomodulateurs (Anaferon, Genferon, Viferon);
  • des antihistaminiques (Suprastin, Zovirax);
  • analgésiques locaux (crème Menovazin, pommade de lidocaïne);
  • antiseptiques (chlorhexidine, fukortsine);
  • agents antibactériens (si une infection secondaire s'est jointe, des antibiotiques sont prescrits en fonction du type d'agent pathogène infectieux).

Les médicaments antiviraux qui renforcent la résistance du corps aux infections et contribuent à la production d'interféron (protéine produite en réponse à une lésion virale) constituent le fondement de la pharmacothérapie des lésions herpétiques des mains. Un médicament efficace fabriqué en Russie est le Panavir:

  • nom: Panavir;
  • caractéristiques: le polysaccharide biologiquement actif obtenu à partir de la plante est un solanacé tubéreux, se présente sous plusieurs formes (solution, suppositoires, gel, aérosol), favorise la régénération rapide des tissus et possède des propriétés anti-inflammatoires;
  • Avantages: non toxique;
  • inconvénients: coût élevé.

Les analgésiques locaux sous forme de gels, pommades sont utilisés pour éliminer rapidement la douleur prononcée. La substance active des anesthésiques est la lidocaïne ou la benzocaïne, qui peuvent être des allergènes puissants. Avant d'utiliser des analgésiques, il est nécessaire de s'assurer qu'il n'y a pas de réaction allergique aux composants:

  • nom: Menovazin;
  • Caractéristiques: Anesthésique combiné à base de benzocaïne, procaïne et menthol. Disponible sous forme de pommade et de solution à usage externe, un effet analgésique instantané est obtenu en développant les vaisseaux sous l’influence du menthol et en bloquant les éléments sodiques des terminaisons nerveuses avec la procaïne;
  • Avantages: élimination instantanée de la douleur;
  • inconvénients: il existe des contre-indications.

Méthodes folkloriques

L'utilisation de recettes de médecine traditionnelle pour le traitement du virus de l'herpès n'est recommandée que pour maintenir l'immunité et accélérer le processus de guérison, car les remèdes homéopathiques ne peuvent pas détruire le virus. Les méthodes folkloriques les plus efficaces qui complètent les méthodes de la médecine traditionnelle sont les bains et les compresses à base de décoctions et d'infusions d'herbes médicinales:

  1. Teinture de thé vert. Versez de l'eau bouillante sur le thé vert à grandes feuilles et laissez infuser pendant 20 minutes, puis laissez refroidir et filtrez le bouillon obtenu. Tous les jours pendant 15 min. appliquez un bandage sur la surface affectée, humidifiée dans une solution de thé.
  2. Jus de cautérisation à la chélidoine. Avant de traiter les bulles, il est nécessaire de lubrifier les zones saines adjacentes avec une crème épaisse ou une vaseline pour éviter les brûlures. En coupant la tige de la plante, éliminez-la de la peau et appliquez du jus ponctuel sur les vésicules herpétiques. La procédure est recommandée 3 à 4 fois par jour.
  3. Plateaux à base de camomille. 100 g de la collection pharmaceutique de camomille versez de l'eau bouillante et laissez bouillir pendant 10-15 minutes, puis laissez le bouillon refroidir à température ambiante. Versez la solution thérapeutique dans le réservoir pour prendre les plateaux et mettez les mains dedans. Cette procédure doit être répétée quotidiennement avant le coucher jusqu'à la disparition complète des symptômes de l'herpès.

Prévention

Pour prévenir l’infection ou la récurrence du virus, les mesures préventives recommandées doivent être suivies. La première priorité est de renforcer le système immunitaire, ce qui est réalisé en respectant les règles d'une alimentation saine, de la prise de vitamines et d'un durcissement. Les règles de base, qui permettent de réduire considérablement le risque de contracter l'herpès, sont les suivantes:

  • l'hygiène;
  • l'utilisation d'agents antibactériens;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • maintenir un mode de vie sain.