Traitement et symptômes de l'herpès chez le nouveau-né

L'infection par l'herpès est considérée comme l'une des maladies virales les plus courantes dans le corps humain, principalement sous forme latente. Pour les nouveau-nés, l'herpès est très dangereux car il peut entraîner le développement de complications graves, voire la mort du nourrisson.

Le virus de l'herpès représente une menace importante pour la santé du bébé jusqu'à la première année de sa vie. Ce n’est pas l’infection elle-même qui présente le plus grand danger, mais aussi ses complications possibles. Par conséquent, les mères doivent surveiller très attentivement les premiers symptômes de la maladie et commencer le traitement à temps.

Moyens d'infection à l'herpès des nouveau-nés

Le virus de l’herpès peut pénétrer dans le corps du bébé de deux manières:

  • pendant la naissance, en passant par le canal de naissance affecté par l'herpès;
  • à travers le placenta.

L'infection lors du passage du canal de naissance est la méthode la plus courante de contracter le virus de l'herpès. Selon les statistiques, 50 à 60% des infections se produisent par le canal de naissance. L’infection par le virus à travers le placenta est beaucoup moins fréquente. Cette transmission de l'infection se produit le plus souvent lors de la primo-infection de la mère ou lorsque les formes actives de l'herpès se trouvent dans son sang.

Si une infection herpétique a pénétré dans le ventre du fœtus, un processus inflammatoire peut alors se développer et entraîner la destruction des vaisseaux du cordon ombilical ou l'épaississement de ses parois. Dans certains cas, le virus développe un bloc immunitaire qui empêche la délivrance d’anticorps protecteurs au fœtus. Le bébé peut être complètement laissé sans protection. Pour ces raisons, le corps de la mère perd ses fonctions protectrices et nourrissantes.

En cas d'infection primaire par l'herpèsvirus survenue en début de grossesse, une fausse couche est possible. Dans les périodes ultérieures, l'infection est lourde de complications graves:

  • méningite;
  • l'épilepsie;
  • hépatite du foie;
  • pneumonie intra-utérine;
  • violation de la fonction de procréer;
  • éruption de diverses étiologies;
  • de graves dommages à de nombreux autres organes du fœtus.

Symptômes de l'herpès chez les nourrissons

Des pleurs constants devraient alerter maman, car il est l’un des symptômes de l’herpès.

Pour les nouveau-nés, l’herpès représente un grand danger car, s’il n’est pas traité rapidement, le corps du bébé est sujet à de graves troubles et complications. Il est important de ne pas oublier les premiers symptômes de l'herpès et de commencer un traitement antiviral à temps.

Sur le corps de l'enfant apparaissent de petites bulles remplies de liquide boueux, accompagnées de démangeaisons douloureuses. Lors du peignage, des blessures se forment qui ralentissent le processus de guérison. Des plaies peuvent apparaître sur les lèvres, le visage, le corps, la bouche, la gorge et les gencives. Dans certains cas, il y a une inflammation des ganglions lymphatiques.

Les enfants souffrent souvent de stomatite herpétique, caractérisée par de la fièvre (jusqu'à 39 degrés), une augmentation de la salivation et un refus de manger en raison d'une douleur intense à la bouche. Les plaies dans la bouche peuvent ne pas guérir dans les 2 semaines avec une température élevée pouvant aller jusqu'à 7 jours.

Les premiers signes d'herpès peuvent être observés 1 à 2 semaines plus tard après la naissance. Une éruption cutanée d'étiologies diverses apparaît chez la plupart des bébés. Cependant, il est important de déterminer l'étiologie des lésions et de commencer un traitement adéquat, en consultation avec le pédiatre. En l'absence d'un traitement approprié, la mort peut survenir, éventuellement une lésion cérébrale.

Les experts identifient trois formes cliniques d'infection herpétique chez le nouveau-né:

  1. Localisé - caractérisé par l'apparition de multiples bulles sur le corps du bébé. Par la suite, les bulles forment des ulcères, dont la guérison est possible dans les 2 semaines. La forme localisée peut entraîner les complications suivantes: uvéite, érosion de la cornée, choréorétinite, lésion du système nerveux central.
  2. Généralisé - les symptômes non spécifiques du virus de l'herpès chez le nouveau-né peuvent commencer à l'âge de 5-10 jours. Les symptômes suivants sont observés: régurgitations fréquentes, léthargie, essoufflement, augmentation et diminution de la température corporelle, signes de pneumonie.
  3. Dommages au système nerveux central - dans cette forme clinique, une éruption cutanée sur le corps peut être complètement absente. Dans ce cas, le bébé refuse complètement de manger, devient lent, somnolent, la température corporelle augmente et des convulsions généralisées peuvent survenir.

En outre, l'herpès sur les lèvres, le pharynx, dans toute la cavité buccale peut provoquer des lésions du système nerveux central. De plus, l'herpès peut causer un mal de gorge et une stomatite.

Comment le virus de l'herpès est-il diagnostiqué chez les nouveau-nés?

Tout d'abord, le médecin procède à un examen visuel du nourrisson.

La principale méthode de diagnostic des nourrissons consiste à examiner la peau et les muqueuses. Tous les faits évoqués par maman sont également pris en compte: les pleurs constants de l'enfant, le refus de manger - tout cela peut indiquer la présence d'un herpès.

Le fait suivant qui indique la présence d’une infection sont des convulsions d’origine inconnue. En plus du diagnostic symptomatique, le médecin mène des études de laboratoire sur le plan suivant:

  • Microscopie électronique - vous permet d'explorer des objets biologiques tels que des cellules, des virus, des bactéries, des macromolécules biogéniques, etc.
  • La réaction en chaîne de la polymérase (PCR) est une méthode de diagnostic permettant de déterminer l'agent responsable d'une maladie infectieuse.
  • Détection directe du virus de l'herpès dans les vésicules liquides.

Traitement de l'herpès chez les nourrissons

La principale pharmacothérapie prescrite par un spécialiste consiste à prendre des médicaments antiviraux et immunostimulants. Il convient également de recevoir l’interféron et le traitement externe des plaies pour un séchage rapide. Il est très important de commencer le traitement de l'herpès dès les premiers instants de l'apparition de la maladie. Une approche opportune du traitement éliminera le risque de complications et protégera l'enfant des sensations douloureuses à long terme.

Si le traitement d'une infection herpétique est négligé, alors il deviendra chronique, ce qui tourmentera l'enfant avec des rechutes fréquentes. Au pire, des complications graves vont se développer.

En règle générale, le traitement des nouveau-nés est effectué à l'hôpital. L'infection par l'herpès peut toucher certains organes, entraînant des problèmes de vaisseaux. Dans ce cas, le médecin peut prescrire au bébé des médicaments réduisant le nombre de caillots sanguins - «Curantil», «Cavinton», etc.

La mesure obligatoire du traitement est un traitement antiviral. L'acyclovir est le principal médicament utilisé pour traiter l'herpès chez les enfants et les adultes. Disponible sous différentes formes: pommade, comprimés, suspensions, injections. Dans certains cas, le médecin prescrit l’administration intraveineuse du médicament. La forme de tablette la plus couramment utilisée. Acyclovir, Zovirax sous forme de pommade est appliqué sur la zone touchée jusqu'à 4-5 fois par jour.

Le choix de la forme d'acyclovir dépend de l'état de santé du nouveau-né, ainsi que de l'emplacement de l'éruption herpétique.

Pendant le traitement, le nourrisson doit boire plus d'eau et prendre des médicaments antipyrétiques à des températures élevées. Si le bébé a de fortes démangeaisons, les médicaments sont prescrits sous forme de pommades et de comprimés.

L'acceptation des médicaments immunostimulants est nécessaire pour aider l'enfant à faire face à la maladie, à empêcher le virus d'infecter de nouvelles cellules saines et à passer aux organes internes. Ces médicaments incluent Immunal, Arpetol, etc.

Des médicaments à base d'interféron sont également prescrits, capables de détruire l'infection et de bloquer la multiplication du virus dans le corps. Le plus souvent, ces outils sont produits sous la forme de bougies utilisées par voie rectale. Pour sécher les plaies, vous pouvez utiliser de l'iode, un vert brillant, une pommade au zinc.

Prévention

Pour éviter le développement de récidives fréquentes d'infections herpétiques et d'autres maladies virales, il est important de prendre des mesures préventives:

  • n'utilisez que vos affaires;
  • suivre les règles d'hygiène personnelle;
  • bien sûr prendre des médicaments antiviraux;
  • durcissement progressif du corps;
  • thérapie de vitamine;
  • Bien sûr, prendre des médicaments immunostimulants dans la période froide.

Chaque mère est obligée d'écouter attentivement l'état de santé de son enfant, car il est important de ne pas passer à côté des premiers symptômes d'une infection herpétique et de consulter un médecin à temps.

Photo de symptômes d'herpès chez les nourrissons

Symptômes et traitement de l'herpès chez les nourrissons

L'herpès chez les nourrissons au cours du premier mois après la naissance constitue un grave danger pour lui, car il s'agit d'une infection virale. Et comme vous le savez, une infection virale peut toucher des organes tels que le cerveau, le foie et les poumons. Dans ce cas, l'infection provoque des processus irréversibles pouvant entraîner une mort tragique. La maladie peut commencer à se développer dans l'utérus ou le bébé peut être infecté dans le canal génital en train de naître à la lumière.

Beaucoup de mères qui apprennent un diagnostic aussi insidieux sont choquées. Après tout, certains d'entre eux ne soupçonnent même pas l'existence d'une infection, car les symptômes de la maladie pendant la grossesse n'ont pas été observés.

Comment se manifeste la maladie?

Les premières manifestations de la maladie peuvent être observées dès l'âge de 1-2 semaines du nouveau-né. L'herpès se manifeste par une éruption cutanée, à savoir de petites vésicules remplies de liquide. Mais tous les bébés ne peuvent pas avoir une éruption cutanée immédiatement. Par conséquent, en l'absence d'une telle manifestation de la maladie, le traitement peut être prescrit avec un certain retard, lorsque des symptômes plus importants et plus dangereux associés à une pénétration profonde du virus commencent à apparaître au dixième jour. Par conséquent, un nourrisson développe des sauts de température dans le corps, des convulsions et une somnolence constante. L'enfant a du mal à respirer: c'est difficile. Commence également à diminuer le tonus musculaire, la coagulation sanguine commence dans les vaisseaux sanguins.

Herpès chez le nouveau-né: formes cliniques

Il existe trois formes cliniques de la maladie:

  • localisé;
  • généralisé;
  • dommages au système nerveux central.

La forme localisée se manifeste par de nombreuses vésicules cutanées qui se propagent dans tout le corps de l’enfant. À la place de l'éruption cutanée, des ulcères se forment avec le temps et peuvent guérir jusqu'à 2 à 3 semaines. En conséquence, une uvéite, une choréorétinite, une érosion de la cornée et une épisclérite peuvent commencer à se développer. Par conséquent, il est très important qu'un traitement approprié soit prescrit de toute urgence, sinon le système nerveux central commencera à être affecté.

La forme généralisée commence à se manifester dès la première semaine de naissance du bébé. Cependant, les symptômes de la maladie sont très non spécifiques. Apparaît léthargie, fièvre, régurgitations fréquentes, le nourrisson peut commencer à s'étouffer.

Les dommages au système nerveux central chez les enfants se produisent dans un cas sur trois. Dans ce cas, les éruptions cutanées sur le corps ne peuvent pas du tout être observées. Chez le bébé, l'appétit disparaît complètement, il y a une chaleur et un relâchement, des tremblements et des spasmes généralisés.

L'herpès peut endommager le système nerveux central, ce qui se produit non seulement sur le corps, mais également sur les lèvres, dans la cavité buccale. L'herpès, le mal de gorge et la stomatite peuvent se joindre à la lésion du système nerveux central.

Comment les médecins diagnostiquent-ils l'herpès chez un enfant?

Reconnaître la maladie est facile si le bébé a une éruption cutanée caractéristique avec des cloques. Pour être finalement convaincu du diagnostic, le liquide lui-même est extrait des bulles pour analyse. 1-2 jours sont donnés pour cette procédure. En outre, en plus de cette analyse, l’urine et le sang de l’enfant servent à identifier l’infection virale à coup sûr. Le médecin, en plus de l'examen externe, doit interroger le parent pour détecter les manifestations connexes.

Herpès du nouveau-né: traitement et prévention

C'est très bien si le traitement est prescrit avant l'éruption cutanée. Le développement d'éruptions cutanées peut être arrêté avec de l'alcool d'éthyle ou de ricin. Il est possible d'arrêter l'éruption cutanée en alternant les températures de l'eau pendant le lavage du bébé.

L'agent antiviral acyclovir est prescrit à tous les bébés sans exception.

Si l'éruption cutanée commence encore à attaquer le corps de l'enfant, il convient de le sécher avec de la peinture verte, de l'iode et une pommade au zinc.

Si l’infection a atteint les yeux de l’enfant, des gouttes d’idoxuridine ou une pommade sont nécessaires. Si une éruption cutanée apparaît dans la bouche, un rinçage est prescrit avec une solution de furatsilina ou une teinture de calendula.

Pour le corps du nouveau-né rapidement faire face à la maladie, prescrits des médicaments immunostimulants. La posologie et le médicament souhaité sont prescrits en fonction des anniversaires de l'enfant.

Si la maladie survient avec la manifestation de convulsions, alors prescrire des anticonvulsivants, qui sont généralement administrés par voie intraveineuse. L'antico-convulsif le plus efficace est Vidarabin.

Afin de tuer rapidement le virus dans le corps du bébé et d’empêcher sa reproduction, les médecins prescrivent des produits à base d’interféron. En règle générale, ces outils se présentent sous la forme de bougies, qui sont insérées par voie rectale matin et soir. La durée du traitement est de 3 à 5 jours. Il devrait y avoir trois cours au total. Les pauses entre les cours devraient durer 5 jours.

Prévention de la maladie infantile dans 1 an de la vie. Si nous considérons que le seul moyen d’infecter un nouveau-né est la mère, la prévention commence dès la conception et pendant toute la durée de la grossesse. Par conséquent, une femme en position doit éviter les rhumes et les maladies virales, les MST.

Les médicaments antiviraux sont une excellente prophylaxie pour l’infection par l’herpès chez les nouveau-nés. Pour ce faire, prescrire l'acyclovir à raison de 50 g de drogue par jour et par kilogramme de bébé. Le cours de prévention est de 3 semaines.

La mère pour la prévention ne devrait pas permettre l'hypothermie enfant. Par conséquent, il est baigné dans l'eau recommandée pour l'âge par degrés, porté en fonction de la météo, exclut la survenue de courants d'air.

N'oubliez pas que le virus de l'herpès transféré peut quitter définitivement le corps de l'enfant avec un traitement approprié en temps voulu ou bien qu'il peut y rester longtemps et ne pas se manifester avant plusieurs années. Par conséquent, pour protéger le bébé des infections, son régime alimentaire devrait être riche en protéines et en vitamines.

Symptômes et traitement du virus de l'herpès chez un nouveau-né

  • Types d'herpès chez le nouveau-né et ses symptômes
  • Comment l'herpès se transmet-il et combien de temps vit-il dans le corps?
  • Traitement de l'herpès chez un nouveau-né
  • Herpès chez les nouveau-nés: prévention

L'herpès chez le nouveau-né est une maladie virale causée par ses différents types. Il existe aujourd'hui environ 8 espèces.

Types d'herpès chez le nouveau-né et ses symptômes

Le premier type d'herpès est le plus simple et le plus courant. Il apparaît sur la lèvre du nourrisson et se complique du phénomène de la fièvre. Ulcères buccaux beaucoup moins courants. L'exacerbation chez un enfant malade se manifeste sous la forme d'un malaise général et parfois d'une élévation de la température.

Le deuxième type d'herpès est génital. Ils peuvent avoir un bébé pendant l'accouchement de leur propre mère, qui à l'époque était atteinte de cette maladie. Le processus d'infection peut se produire au moment où l'enfant passe par le canal de naissance et est en contact direct avec les organes infectés de la mère. Deuxième type compliqué d'herpès avec amygdalite et stomatite.

Le troisième type d'herpès chez les enfants est le virus varicelle-zona. Ses symptômes seront une maladie aussi dangereuse pour l'enfant que la varicelle ou le zona.

Les quatrième, cinquième et sixième types d'herpès provoquent une mononucléose infectieuse. Cette maladie se caractérise par de la fièvre et des maux de gorge accompagnés d'une augmentation des ganglions lymphatiques.

Le septième type d'herpès est capable d'infecter un enfant avec une infection à cytomégalovirus, qui est transmise par le sang, l'urine, la salive et d'autres substrats biologiques.

Le huitième type d'herpès chez les nourrissons provoque un exanthème chez le nouveau-né. Avec une infection aussi grave, il est urgent de consulter un médecin.

Les symptômes de l'herpès sous toutes les formes sont les mêmes. Le plus souvent, le nouveau-né a de la fièvre (frissons), de l'irritabilité et des larmoiements, de la fatigue et des douleurs musculaires.

Sur le site de l'apparition de l'herpès apparaissent des brûlures, des démangeaisons et des rougeurs. Ensuite, il y a une éruption cutanée abondante, qui finit par se transformer en plaies, que l'enfant peigne avec le sang, empêchant ainsi la plaie de se former une croûte.

L'herpès chez les nouveau-nés des quatre premiers types bénéficiant d'un traitement médical approprié et opportun peut être guéri en 4 à 5 jours. Les ulcères peuvent survenir non seulement à la surface du visage, mais également dans la cavité buccale: sur les gencives, sur le devant de la langue, sur le palais, dans la gorge et sur les deux joues.

Si les boutons de fièvre atteignent les gencives, ils peuvent saigner, gonfler et rougir. De plus, les ganglions lymphatiques sont affectés, ce qui gonfle et devient douloureux.

Les amygdales gonflent également et se couvrent d'une floraison grisâtre. Il est difficile de manger et de boire car l'enfant ne peut pas avaler de nourriture.

On peut donner à manger au nouveau-né légèrement tiède et consulter immédiatement un médecin.

Retour à la table des matières

Comment l'herpès se transmet-il et combien de temps vit-il dans le corps?

  1. À la naissance de la mère à l'enfant.
  2. Gouttelettes en suspension dans l'air (dans l'air, ainsi que dans la salive, la toux et les éternuements).
  3. À travers des articles d'usage général et des produits d'hygiène (savon, serviette, gant de toilette, cuillère, fourchette, gobelet, assiette, ainsi que vêtements et chaussures en haut et en bas)
  4. Directement, c'est-à-dire pendant les rapports d'une personne à l'autre.

La période d'incubation d'un nouveau-né infecté peut aller de 10 à 15 heures. Ensuite, la situation s'aggrave considérablement. Il est impossible de guérir complètement le virus de l'herpès chez un nourrisson et un adulte!

Retour à la table des matières

Traitement de l'herpès chez un nouveau-né

Dans cette maladie, les médecins prescrivent des antiviraux et des immunostimulants. Au moindre soupçon d'infection, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir des conseils et un traitement. Plus tôt vous le ferez, moins vous aurez de chances de contracter la forme chronique de l'herpès ou sa forme récurrente, ce qui aura des conséquences plus graves.

Le traitement des nouveau-nés comprend l'utilisation d'antiviraux et de pommades sans danger pour la santé. En outre, le repos au lit et beaucoup de liquide sont recommandés. À des températures élevées, vous pouvez boire un antipyrétique.

L'acyclovir est le seul médicament antiviral qui traite l'herpès chez le nouveau-né et ne lui cause pas d'allergies.

Il est prescrit dans 90% des cas sur 100. Il est utilisé par voie intraveineuse, externe et orale. Ce médicament est produit sous trois formes: les injections, les pommades et les comprimés.

La durée du traitement est généralement de 4 à 5 jours. Pour le traitement, vous devez contacter un immunologiste qui déterminera avec précision le type d'herpès et suggérera la solution appropriée.

Le virus de l'herpès, une fois dans le corps du nourrisson, y demeure pour toujours, régulièrement enflammé et provoquant des douleurs. Les parents doivent accorder une attention particulière à l'hygiène personnelle de leur enfant. Il devrait avoir des moyens individuels comme du savon pour bébé, une serviette et un gant de toilette.

Retour à la table des matières

Herpès chez les nouveau-nés: prévention

Pour la prévention des bébés atteints d'herpès, les parents doivent s'assurer que leurs enfants consomment le plus de vitamines possible. Cela est particulièrement vrai au printemps et à l'automne, lorsque le système immunitaire est le plus affaibli.

Nous devons faire attention à qui les enfants jouent et passer du temps avec. Si un enfant a des soupçons, toutes les mesures nécessaires doivent être prises pour limiter sa communication.

Suivez attentivement les règles d'hygiène de votre propre enfant. Avant de sortir dans la rue, traitez le bec avec des agents antimicrobiens et des onguents spéciaux.

Herpès chez les enfants: photo, symptômes, traitement de l'herpès chez un enfant

Le virus herpétique est répandu. Actuellement, on trouve des anticorps dans le sang de 95% de la population adulte du monde. Cependant, tout comme les adultes, les enfants sont sensibles à cette maladie. Par conséquent, leurs parents doivent toujours être complètement armés et savoir comment prévenir la récurrence de l'herpès et supprimer toutes ses manifestations négatives.

L'herpès chez les enfants est une maladie virale répandue qui affecte les muqueuses et la peau d'un enfant et se manifeste sous la forme de multiples éruptions vésiculaires enflammées à la surface. De plus, les organes internes du bébé sont souvent impliqués dans le processus pathologique.

Les enfants des premières années de la vie deviennent porteurs de cette maladie est extrêmement rare, car leur corps à un âge donné est sous la protection fiable des anticorps maternels. En règle générale, les enfants âgés de trois à quatre ans sont exposés à l'infection, mais à l'âge de cinq ans, la grande majorité d'entre eux possèdent leurs propres anticorps contre ce virus.

Une fois dans le corps, une infection herpétique persiste toute la vie et se manifeste périodiquement sous la forme de poussées qui se produisent à divers degrés de gravité et à l’emplacement de la lésion.

Causes de l'herpès chez les enfants

L'agent responsable de la maladie est une infection herpétique - principalement un virus dermatoneurotrope contenant de l'ADN, qui, en outre, a un tropisme pour certains autres tissus. Pour une personne, 8 types de virus sont pathogènes, mais les enfants sont le plus souvent infectés par l’herpès oral et la varicelle-zona, provoquant la varicelle et, dans de rares cas, le zona.

L’infection à l’herpès est transmise à l’enfant principalement par des gouttelettes en suspension dans l’air ou par contact (lorsqu’on embrasse la mère ou d’autres personnes, à travers des jouets et d’autres articles ménagers, au moyen de produits d’hygiène personnelle). Dans certains cas, la transmission transplacentaire est possible, mais parfois, une infection se produit également lorsque l'enfant passe par le canal de naissance.

Une fois dans le corps, le virus est capable de rester dans un état latent pendant longtemps. Les facteurs déclenchants suivants peuvent provoquer une exacerbation de la maladie:

  • sur-refroidissement ou surchauffe;
  • lésions de la muqueuse buccale;
  • changement de zone climatique;
  • stress neuro-mental, stress émotionnel;
  • l'hypovitaminose;
  • maladies aiguës du tractus gastro-intestinal;
  • maladies neuroendocrines;
  • infections bactériennes.

En général, l’activation du virus herpétique se produit même avec un léger affaiblissement des forces de protection du corps de l’enfant, de sorte que l’immunité de l’enfant doit faire l’objet d’une attention dès les premières années de sa vie.

Symptômes de l'herpès chez les enfants

L'herpès primaire chez la plupart des bébés est asymptomatique. Pour le reste, il se manifeste principalement sous la forme de lésions vésiculaires sur les muqueuses et la peau. La localisation de leur localisation peut être n’importe quelle partie du corps de l’enfant, mais le plus souvent, elle apparaît sur le visage, sur la membrane muqueuse de la bouche et sur les lèvres.

Souvent, 1 à 2 jours avant l’éruption cutanée et plusieurs jours après l’apparition des premières bulles sur la peau, le bébé se sent brûlé et prurit à l’endroit du futur ou en ayant une éruption cutanée. La taille des éruptions herpétiques apparaissant sur la peau des enfants varie de 1 à 3 mm de diamètre. Le contenu des bulles au début de la maladie a une couleur grise, puis se trouble et se transforme radicalement en pus. L'éruption ouverte sèche rapidement en formant des croûtes qui, avec le temps, tombent sans laisser de dommages à la peau.

En outre, l'exacerbation de l'herpès peut être accompagnée d'une rhinite, d'une fièvre allant jusqu'à 38 degrés, d'une gingivostomatite érosive et ulcéreuse, d'une fièvre et de troubles des selles.

Traitement de l'herpès chez les enfants

Malheureusement, la médecine moderne n’a toujours pas dans son arsenal de méthodes de traitement permettant d’éliminer complètement l’infection herpétique du corps de l’enfant. Les principaux objectifs de la thérapie sont donc:

  • suppression de l'activité du virus en cas de récurrence de la maladie;
  • formation d'une réponse immunitaire complète du corps et maintien d'un statut immunitaire positif à l'avenir afin de prévenir et de réduire le nombre de rechutes;
  • prévenir le développement de pathologies résultant de troubles provoqués par l'activation de l'herpès dans le corps.

Le traitement de l'herpès chez les enfants doit avoir lieu sous la surveillance étroite d'un pédiatre. En règle générale, il s'agit d'une thérapie complexe, dont le rôle principal consiste à administrer des médicaments antiviraux immunostimulants et des agents locaux. Actuellement, un certain nombre de médicaments antiherpétiques ont été développés, ce qui permet de réduire la durée de la maladie de près de deux fois et de faciliter sa progression. Le meilleur effet est la combinaison de l'utilisation de pommades d'action locale et de médicaments oraux. Ce traitement est indiqué chez les enfants malades dans les cas où la maladie principale est accompagnée d’effets secondaires (par exemple, fièvre ou ganglions lymphatiques enflés).

Seul un médecin peut prescrire une dose spécifique d'un médicament à un enfant. De plus, c'est lui qui détermine s'il est suffisant, dans chaque cas particulier, de se limiter à la pommade antivirale ou s'il est nécessaire de compléter le traitement par l'utilisation d'autres dispositifs médicaux.

Si l'herpès ne s'est pas encore manifesté chez le bébé, mais que tous les symptômes indiquent une exacerbation rapide de l'évolution de la maladie, des lotions contenant 70% de camphre ou d'alcool éthylique sont présentées à l'enfant.

Opinion d’expert: si le bébé n’a pas encore manifesté l’herpès, vous ne devez faire aucune procédure préventive, en particulier appliquer du camphre à 70% ou de l’alcool éthylique, ce qui pourrait provoquer une brûlure.

À l'avenir, il est recommandé d'essuyer les zones touchées de la peau ou des muqueuses avec une solution de furatsilina, rivaiola, teinture de rotocan ou de calendula et de les lubrifier plusieurs fois par jour avec des onguents anti-herpès (oxolin, interféron, viféron, acyclovir, acyclovir, tebrofen et autres).

Opinion d'expert: La pommade oxolinique est plus une pommade pour la prévention des infections virales des voies respiratoires et n'est pas très largement utilisée en tant que médicament pour le traitement de l'herpès.

En plus des remèdes indiqués, des médicaments immunocouple (y compris des doses maximales d'acide ascorbique) sont présentés à un enfant malade.

Comment le virus de l'herpès chez les nourrissons

L'herpès est un virus qui apparaît le plus souvent chez l'homme, provoquant une infection par l'herpès. Et il apparaît souvent chez un nouveau-né, ce qui provoque la panique chez de nombreux parents. Les statistiques montrent que 95% des personnes au moins une fois dans leur vie étaient porteuses de ce virus. Si vous ne traitez pas l'herpès chez les nourrissons, cela peut entraîner la mort. Cela est particulièrement dangereux pour les enfants de moins d'un an.

Symptômes d'infection

Si vous consultez un médecin tard dans la journée, diverses conséquences peuvent menacer la vie de l’enfant. Le plus souvent, le virus chez le nouveau-né se manifeste sous la forme d'une stomatite et l'herpès apparaît sur la lèvre du nourrisson. En outre, des bulles transparentes peuvent être trouvées dans la bouche, sur la langue, les joues et le palais. Il est important de soupçonner leur apparition à un stade précoce et de consulter immédiatement un médecin.

En règle générale, lorsqu'un enfant atteint l'âge de six mois, les anticorps maternels ne suffisent pas pour vaincre le virus. C’est-à-dire qu’au moment de l’apparition des dents, l’immunité diminue et que les infections sont beaucoup plus faciles à pénétrer dans la cavité buccale du bébé. Suspecter l'apparition de l'herpès chez les nouveau-nés peut être, si vous regardez dans la bouche des miettes.

Les symptômes caractéristiques de la maladie sont les suivants:

  • rougeur à l'intérieur de la bouche, qui a finalement été remplacée par des bulles transparentes;
  • l'apparition de fleurs blanches;
  • démangeaisons


En outre, pour les infections à herpès, la taille des ganglions lymphatiques du bébé peut augmenter. Tous les parents attentifs seront méfiants si quelque chose ne va pas avec leur enfant.

Les symptômes externes de l'herpès chez les nourrissons comprennent les caractéristiques suivantes de son comportement et de sa santé:

  • refus de manger;
  • larmoiement;
  • augmentation de l'agitation;
  • somnolence excessive;
  • des convulsions;
  • caprices.

Causes et types d'infection herpétique

Il faut savoir que le virus de l'herpès peut être transmis à d'autres personnes. La période d'incubation de cette maladie dure de 2 jours à 3 semaines. Le plus souvent, les enfants de moins d'un an sont porteurs du virus car il leur est transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air lors de conversations, d'embrassements et de bisous de proches. En outre, le virus peut être transmis pendant l'infection par le canal de naissance s'il a été détecté chez la mère avant la naissance.

L'herpès congénital apparaît si la femme est devenue porteuse de l'infection au cours du deuxième trimestre de la grossesse et n'a pas été traitée. Au cas où l'infection chez un enfant se produirait en se déplaçant dans le canal utérin, l'évolution aiguë de la maladie persisterait pendant 2 semaines. Pour certains bébés, une telle maladie ne peut commencer à se développer que vers la fin du premier mois de la vie.

En cas d'apparition d'herpès congénital, une forme d'infection peut se développer:

  1. Forme généralisée. Les causes du développement d'une telle maladie peuvent être appelées fièvre, essoufflement, régurgitations fréquentes et indisposition. Les patients développent souvent des signes de pneumonie et souffrent de reins et du foie. Il faut savoir que, parfois, les bébés ont une maladie sans apparition d'éruptions cutanées.
  2. Forme localisée. Dans cette maladie, les muqueuses de la bouche, des yeux et de la peau du nourrisson sont atteintes. Un symptôme distinctif de cette forme de maladie peut être appelé l'apparition de vésicules qui, avec un traitement adéquat, disparaissent après un mois.
  3. Forme frappante. C’est l’une des formes les plus dangereuses de la maladie qui peut toucher d’autres systèmes et organes, y compris le système nerveux du nourrisson. Aux tremblements et convulsions du bébé peuvent être ajoutés aux principaux symptômes de la maladie.

En outre, la maladie apparaît chez l'enfant, si la mère ne suit pas les règles de soins personnels. Le virus peut être transmis par la vaisselle, les serviettes et les jouets. Si un membre de la famille a l'herpès sur les lèvres, il peut être transmis à un nouveau-né.

Beaucoup de gens croient que le virus de l'herpès apparaît chez les enfants uniquement parce que les bébés ne sont pas vaccinés contre cette infection. En fait, il n’existe pas de vaccins contre l’herpès, et pour se protéger contre sa pénétration dans le corps, on ne peut que renforcer l’immunité. Il n'y a qu'une vaccination contre la varicelle, qui est aussi l'herpès.

Comme le montre la pratique médicale, l'infection herpétique se développe le plus souvent chez les filles. Afin d'éviter cela, une mère pendant la grossesse et après l'accouchement devrait prendre soin de l'hygiène.

Diagnostics

En règle générale, le père ou la mère de l’enfant peut établir le diagnostic principal de la pénétration de l’herpès. Les caractéristiques distinctives de ce diagnostic peuvent être appelées le comportement agité des miettes et l’apparition de bulles remplies de liquide.

Pour détecter la présence d'herpès, il est nécessaire de consulter un médecin et de passer les tests suivants:

Dans le cas où un nourrisson a un écoulement des yeux ou du nez, il devrait également être collecté et envoyé pour examen. La microscopie électronique, la réaction en chaîne de la polymérase et l'examen des organes internes à la recherche de lésions sont également recommandés.

Comment traiter l'herpès

Si le virus de l'herpès chez le nouveau-né est confirmé, le médecin vous prescrira un traitement. Ne pas ignorer les recommandations du médecin afin d'éviter des complications graves ou le décès. En règle générale, le diagnostic de la maladie survient dans 30% des cas.

Pour lutter contre le virus, il est nécessaire d'utiliser un onguent antiviral Acyclovir, qui devrait être appliqué dans les zones touchées. En outre, le médecin peut prescrire l'utilisation de gels ou de crèmes. Afin d'améliorer l'efficacité de la pharmacothérapie, un spécialiste des maladies infectieuses prescrit des pilules avec la même substance. Dans certains cas, le médecin prescrit des anticonvulsifs à l'enfant, en fonction des symptômes de la maladie.

C'est important! En cas de maladie grave, le médecin prescrit un médicament par voie intraveineuse. En outre, un spécialiste des maladies infectieuses peut prescrire l'utilisation d'interféron pour combattre l'herpès.


En outre, quand une éruption cutanée apparaît, le spécialiste recommande des remèdes pour sécher les plaies. Le plus souvent, le médecin prescrit de l'iode, de la pâte vert brillant ou du zinc, ce qui a un effet positif sur les plaies. Vous ne devez pas utiliser de pommade hormonale, qui peut provoquer une augmentation des bulles.

Si le traitement est démarré à temps, il sera possible d’éviter des complications graves. Mais il faut se préparer au fait que cela peut être long. Le médecin doit prescrire un schéma individuel de rétablissement à son patient afin d'éliminer complètement le virus du corps. Le traitement principal de l'herpès chez les enfants de moins d'un an devrait être le renforcement du système immunitaire et la restauration des défenses de l'organisme.

Il faut savoir que la maladie peut se poursuivre même sans traitement complet. Cependant, il n'est pas nécessaire de se réjouir trop tôt, la maladie peut se transformer en phase chronique et provoquer des facteurs provocateurs graves.

Dans ce cas, l'herpès peut se produire sur divers organes humains. Le plus souvent, avec une lésion secondaire, le virus apparaît sur les organes génitaux, les yeux, la peau et les muqueuses. Comme le montre la pratique, des récidives d'herpès apparaissent dans environ 50% des cas chez les nourrissons et sont dangereuses. À cet égard, beaucoup de mères demandent: est-il possible d'éliminer le virus du corps? Oui, vous le pouvez si vous procédez au rétablissement à temps.

Astuce! Le Dr Komarovsky recommande de n'effectuer un traitement médicamenteux que si l'herpès est détecté à un stade avancé. Si l’immunité de l’enfant est forte, il sera lui-même capable de résister au virus et, dans ce cas, l’utilisation de préparations chimiques est inutile.

Quel est le virus de l'herpès dangereux pour un enfant

Tout le monde ne sait pas si le virus de l'herpès est dangereux pour les nourrissons et ce qui se passera si vous ignorez son apparence. Si vous ne combattez pas l'infection, cela peut entraîner une détérioration et des complications.

Les maladies qui surviennent après un herpès non traité sont:

  1. Œil de l'herpès. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent des larmoiements, des rougeurs autour des yeux, des démangeaisons et des douleurs. Si vous ne commencez pas un traitement, la cornée peut s'assombrir, ce qui entraînera la cécité de l'enfant.
  2. Eczéma Kaposi. Avec cette maladie nécessite une hospitalisation urgente du patient à l'hôpital, car elle conduit souvent à la mort. Les principaux symptômes de la maladie sont une augmentation de la température corporelle allant jusqu'à 40 degrés, de fortes démangeaisons, l'apparition de cloques sur tout le corps.
  3. Encéphalite Une telle maladie est caractérisée par la pénétration de l'infection dans le cerveau par la voie intra-utérine. Dans ce cas, une hospitalisation urgente du patient est également nécessaire.
  4. Felis causé par l'herpès. Dans ce cas, il y a une inflammation du doigt, dans laquelle le virus est introduit à travers une peau endommagée. Les principaux signes d’une telle maladie peuvent être appelés gonflement, rougeur et sensations douloureuses des membres.

L'herpès chez les nouveau-nés est beaucoup plus compliqué qu'un adulte. Le risque d'infection réside dans le fait que la maladie peut affecter le système nerveux et les organes internes d'un petit patient. La maladie peut entraîner une perte auditive grave, une mauvaise vision, ainsi que le manque de procréation, avec la défaite des organes génitaux.

Prévention des infections

Après la naissance du bébé, vous devez surveiller attentivement l’état de sa peau. En cas d'éruptions cutanées, vous devez contacter le médecin, afin de ne pas manquer l'apparition de la maladie. Vous ne devez pas autoriser des personnes inconnues ou atteintes du virus de l'herpès à s'approcher de l'enfant. Il est également nécessaire de contrôler la propreté des couches, du linge de lit et des vêtements de bébé.

L'herpès chez les nourrissons et les nouveau-nés

L'herpès est l'un des premiers virus que les enfants rencontrent dans leur vie, car presque toujours l'infection provient de la mère. Pour les nouveau-nés, l’herpès est considéré comme l’un des plus dangereux. Que faire si un bébé a l'herpès, vous apprendrez en lisant cet article

Caractéristiques de l'âge

Les virus de l'herpès sont très rusés. Ils ne peuvent pas faire de mal, ils existent dans le corps humain pour le reste de leur vie, mais ils peuvent passer du stade de latence au stade actif et provoquer une maladie aiguë, puis se «allonger à nouveau». Habituellement chez l'adulte, l'herpès apparaît lorsque l'immunité est affaiblie à cause de la maladie, en raison d'un stress important, d'un effort nerveux excessif. Chez les enfants, l'herpès se développe pour les mêmes raisons. Cependant, il existe une nuance importante: l'immunité du nourrisson est immature, elle est toujours quelque peu affaiblie.

Jusqu'à 6 mois, l'enfant est sous la protection des anticorps maternels, il a une immunité innée. Il se débrouille bien avec certains virus respiratoires, bactéries opportunistes. Cependant, il est assez difficile de résister au virus de l'herpès.

Le système nerveux d'un enfant de moins d'un an subit des changements intensifs constants. Pratiquement toutes les variétés du virus de l'herpès sont neurovirulentes - elles vivent dans les cellules du système nerveux, se transmettent et se propagent dans le sang. Cela peut avoir des manifestations extrêmement négatives pour le système nerveux non formé d'un nourrisson - pouvant entraîner une issue fatale s'il s'agit d'une infection herpétique congénitale grave.

Espèces

Le virus herpétique le plus courant chez les bébés est un virus du premier type. Il se manifeste par l'apparition, sur les lèvres ou dans la région du triangle nasolabial, d'une éruption cutanée perceptible ressemblant à des vésicules, des boutons avec un contenu aqueux.

Le virus de l'herpès du deuxième type - l'herpès génital, ses bébés reçoivent de la mère: soit pendant la grossesse par la circulation sanguine utéro-placentaire, soit lors de l'accouchement (par un canal de naissance infecté). Il se manifeste par une petite éruption aqueuse dans la région génitale, l'anus, ainsi que sur le visage, autour des lèvres.

Le virus de l'herpès du troisième type chez les enfants provoque une maladie telle que la varicelle (varicelle). La varicelle est rarement diagnostiquée chez les nouveau-nés et les bébés âgés de moins d'un an. Les anticorps présents dans le sang de la mère offrent probablement une protection temporaire suffisante contre le troisième virus de l’herpès.

Si la mère ne souffrait pas de la varicelle et que, dans la famille où il y a un nouveau-né, l'aîné des enfants en était atteint, il est fort probable que les miettes développent également des symptômes caractéristiques de la varicelle.

Un nouveau-né peut être infecté pendant l'accouchement - par une mère qui, par exemple, a souffert d'une maladie infectieuse aiguë peu de temps avant la naissance. Un tel herpès chez les nourrissons peut être très difficile. Une hospitalisation peut être nécessaire.

Le quatrième type de virus de l'herpès (virus d'Epstein-Barr) provoque une mononucléose infectieuse. Le cinquième type de virus de l'herpès est le deuxième nom - cytomégalovirus. Elle se transmet de la mère au fœtus, l’infection est possible pendant l’accouchement et après la naissance. Le sixième type devient la cause de la roséole ou pseudorasnuha pédiatrique, les septième et huitième types de virus herpétiques ne sont pas bien compris. Les médecins suggèrent qu'il existe un lien entre l'apparition de tels virus dans l'organisme et la formation de tumeurs malignes - sarcomes et lymphomes.

Tous les virus herpétiques pénètrent une fois dans la vie dans le corps humain. Ils ne peuvent pas être guéris, ils ne peuvent pas être débarrassés, ils restent pour toujours. Après une maladie aiguë, ils se transforment en un état de «sommeil» latent et ne peuvent entraîner certains désagréments que pendant les périodes d’effets néfastes sur le corps, affectant ainsi l’immunité des facteurs immunitaires.

L'herpès chez les nourrissons

Il existe des cas où, à la naissance, un nouveau-né contracte une infection virale de la mère - l'herpès. Cette infection peut causer de graves dommages à la santé des nourrissons. Il est capable de provoquer de graves irrégularités dans le foie, le cerveau, la peau et les poumons.

Symptômes de l'herpès chez les nourrissons

Le principal symptôme de l'herpès chez les nourrissons est la présence d'une éruption cutanée ressemblant à de petites cloques, contenant du liquide à l'intérieur. Si le traitement n'a pas été prescrit et effectué à temps, la probabilité d'une pénétration plus profonde de l'infection augmente. En conséquence, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître: fluctuations de la température, réduction du tonus musculaire, crampes et somnolence.

L'état général de l'enfant dépend directement du moment de l'infection, le risque d'apparition de la forme aiguë augmente considérablement si des procédures invasives sont utilisées à la naissance, ainsi que pendant une période de travail anhydre prolongée. La majorité des nouveau-nés (70%) sont infectés par des mères présentant une forme d'infection latente et les enfants dont la mère a été infectée un mois avant l'accouchement courent un risque élevé de transmission.

La forme aiguë de l'herpès apparaît chez le nourrisson au cours des deux premières semaines, moins souvent à la fin du premier mois de la vie. Chez certains enfants, l’infection entraîne le développement de nombreuses maladies touchant le système nerveux central, la peau, les muqueuses de la cavité buccale, les yeux et les poumons. La mortalité des nourrissons dans ce cas est de 50 à 80%

Chez certains enfants, l'herpès provoque des modifications cutanéo-muqueuses. Par exemple, kératite, dermatite ou stomatite. La mortalité dans ce cas est de 30%.

Certains enfants sont sensibles à une maladie telle que la méningo-encéphalite. Cette maladie se manifeste par un syndrome local et cérébral, ainsi que par une intoxication grave. En outre, le virus endommage les lobes fronto-temporaux du cerveau. La mortalité des enfants dans ce cas est de 50 à 80%.

L'herpès chez les nourrissons provoque

Un bébé préoccupé ne peut être infecté par le virus de l'herpès que par la mère. Et cela se produit de deux manières: in utero et au moment de la naissance, en passant par le canal de naissance. Ce type d'infection est appelé herpès congénital et dans la moitié des cas, il peut entraîner la mort du nouveau-né ou un handicap.

Il a été établi que l’infection de l’enfant in utero se produit lorsque la mère est infectée par une infection herpétique pendant sa grossesse, mais également lorsqu’il existe un virus de l’herpès simplex dans le corps de la mère, qui est en phase active au moment de la grossesse. L'herpès génital est particulièrement dangereux pendant la grossesse. C’est lui qui, dans 50 à 60% des cas, est la cause de l’infection des nourrissons.

L'herpès sur la lèvre d'un bébé

L'herpès est beaucoup plus difficile qu'un enfant adulte. L'immunité du nourrisson est encore extrêmement faible et l'apparition d'hépatite sur les lèvres peut endommager le système nerveux et les organes internes. La maladie se manifeste non seulement par une éruption cutanée, mais également par l'apparition de boutons d'eau dans la cavité buccale. Avec une infection dans la bouche, un nouveau-né peut développer une stomatite ou un mal de gorge herpétique.

Traitement de l'herpès chez les nourrissons

Le traitement de l'herpès chez le nouveau-né est souhaitable pour commencer avant l'apparition des éruptions cutanées. Il a été prouvé que l’éruption cutanée pouvait être stoppée à l’aide de camphre ou d’alcool éthylique, ainsi qu’en alternant des températures élevées (par exemple de l’eau chaude) et basses (de la glace). Dans le cas où l'éruption cutanée est déjà apparue, il est nécessaire d'effectuer la procédure de séchage, par exemple à l'aide d'iode, de pâte de zinc, de vert brillant, de liquide de Castellani, etc.

En cas d'éruptions cutanées dans la bouche, il est recommandé d'effectuer un rinçage avec des solutions de rivanol ou de furatsilina, de teintures de rotocan ou de calendula.

Veuillez noter qu'il est strictement interdit de traiter les infections à herpès avec des pommades hormonales, car elles ne font qu'augmenter la durée de l'éruption et peuvent entraîner la formation de suppuration de vésicules ouvertes ou l'apparition d'ulcères.

Dès l'apparition des premiers symptômes de la maladie et leur disparition complète, il est conseillé d'utiliser des antiviraux à usage spécifique. Choisissez habituellement des médicaments qui ont un effet néfaste sur le virus de l’herpès. Ces fonds ont plusieurs formes de libération: pommades, comprimés, crèmes et gels.

Comment traiter l'herpès chez les nourrissons (médicaments)

Pour le traitement de l'infection herpétique chez le nouveau-né, le plus souvent prescrit de l'acyclovir, associé à un traitement par perfusion. De plus, des anticonvulsifs sont prescrits. Dans certains cas, Vidarabin est utilisé, il est administré par voie intraveineuse, généralement à l'aide d'un compte-gouttes.

Lorsque le virus de l'herpès a provoqué une méningo-encéphalite, la vidarabine est prescrite en même temps que la cytarabine, par voie intraveineuse 2 fois par jour pendant 5 jours.

Prévention de l'herpès chez les nourrissons

Comme la mère est la seule cause d'infection du nourrisson par le virus de l'herpès, il est conseillé de commencer la prophylaxie à partir du moment de la conception ou pendant la grossesse. En outre, la future mère (non infectée), vous devez utiliser toutes les précautions et procéder à la prévention des MST. Pour prévenir l’infection par le virus de l’herpès de type 1, il faut éviter les maladies respiratoires et virales. En cas de réinfection, on utilise des médicaments qui augmentent l'immunité.

Les médicaments antiviraux sont utilisés pour prévenir cette maladie chez les nourrissons. Acyclovir généralement attribué, à raison de 50 mg par kilogramme de poids corporel de l'enfant, par jour. La durée du traitement est d'environ 3 semaines.

Dans le cas où le bébé a des yeux infectés, utilisez comme médicament le médicament - l’idoxyridine. Quoi qu’il en soit, après la naissance, toutes les mères infectées par le virus de l’herpès simplex sont tenues de prendre des mesures préventives afin de ne pas infecter l’enfant. À cette fin, avant de prendre le bébé dans ses bras, la mère doit absolument se laver les mains à l'eau et au savon. Si la mère a une rechute (par exemple, une éruption cutanée sur les lèvres), elle doit s'approcher de l'enfant et ne le prendre dans ses mains que sous un pansement médical.

À l'heure actuelle, aucun médicament n'a été trouvé qui éliminerait complètement le virus de l'herpès. La seule chose à faire est de supprimer sa reproduction et d'atténuer un peu les symptômes. C'est pourquoi il est toujours nécessaire de se rappeler qu'il y a toujours un risque d'infection, surtout si une personne est immunodéficitaire (en cas de VIH ou de cancer).

Herpès chez les nourrissons (photo)

1. Herpès sur le corps d'un enfant (photo)

2. Photographie de l'herpès (virus 6) chez les nourrissons

Symptômes et traitement de l'herpès chez les nourrissons

L'herpès chez les nourrissons au cours du premier mois après la naissance est un grave danger pour lui, car il s'agit d'une infection virale.

Parfois, la maladie peut être asymptomatique, ce qui est particulièrement dangereux pendant la grossesse.

Comment se manifeste la maladie?

Les premières manifestations de la maladie peuvent être observées dès l'âge de 1-2 semaines du nouveau-né. L'herpès se manifeste par une éruption cutanée, à savoir de petites vésicules remplies de liquide. Mais tous les bébés ne peuvent pas avoir une éruption cutanée immédiatement. Par conséquent, en l'absence d'une telle manifestation, le traitement peut être prescrit tardivement, lorsque des symptômes plus dangereux associés à une pénétration profonde du virus commencent à apparaître au dixième jour. Par conséquent, le nourrisson subira des changements de température corporelle, des convulsions et une somnolence constante. L'enfant a des difficultés à respirer, diminue le tonus musculaire et la coagulation du sang commence dans les vaisseaux sanguins.

Herpès chez le nouveau-né: formes cliniques

Il existe trois formes cliniques de la maladie:

  • localisé;
  • généralisé;
  • dommages au système nerveux central.

La forme localisée se manifeste par de nombreuses vésicules cutanées qui se propagent dans tout le corps de l’enfant. À la place de l'éruption cutanée, des ulcères se forment avec le temps et peuvent guérir jusqu'à 2 à 3 semaines. En conséquence, l'uvéite, la choriorétinite, l'érosion de la cornée et l'épisclérite peuvent commencer à se développer. Par conséquent, il est très important qu'un traitement approprié soit prescrit de toute urgence, sinon le système nerveux central sera affecté.

La forme généralisée commence à se manifester dès la première semaine de naissance du bébé. Cependant, les symptômes de la maladie sont très non spécifiques. Apparaît léthargie, fièvre, régurgitations fréquentes, le nourrisson peut commencer à s'étouffer.

Les dommages au système nerveux central chez les enfants se produisent dans un cas sur trois. Dans ce cas, les éruptions cutanées sur le corps ne peuvent pas du tout être observées. Chez le bébé, l'appétit disparaît complètement, il y a une chaleur et un relâchement, des tremblements et des spasmes généralisés.

L'herpès peut endommager le système nerveux central, ce qui se produit non seulement sur le corps, mais également sur les lèvres, dans la cavité buccale. L'herpès, le mal de gorge et la stomatite peuvent se joindre à la lésion du système nerveux central.

Comment les médecins diagnostiquent-ils l'herpès chez un enfant?

Il est facile de reconnaître la maladie si le bébé présente une éruption cutanée caractérisée par des cloques. Pour être finalement convaincu du diagnostic, le liquide lui-même est extrait des bulles pour analyse. 1-2 jours sont donnés pour cette procédure.

Pour diagnostiquer l'herpès, il est nécessaire de faire un don de sang pour analyse, ce qui vous permet de déterminer la présence d'un virus dans le corps d'un enfant.

De plus, en plus de cette analyse, l'urine et le sang de l'enfant sont donnés. Le médecin, en plus de l'examen externe, doit interroger le parent pour détecter les manifestations connexes.

Herpès du nouveau-né: traitement et prévention

C'est très bien, si le traitement sera nommé avant l'apparition de bulles. Il est possible d'arrêter le développement d'éruptions cutanées avec de l'alcool éthylique ou du camphre. Il est possible d'arrêter l'apparition de l'éruption en alternant les températures de l'eau pendant le lavage du bébé.

Les enfants atteints de la maladie herpès prescrivent un agent antiviral Acyclovir.

Lorsque les éruptions cutanées apparaissent, elles doivent être séchées avec de la peinture verte, de l'iode et de la pommade au zinc.

Si l’infection a atteint la région oculaire de l’enfant, des gouttes d’idoxuridine ou une pommade sont nécessaires. Si une éruption cutanée apparaît dans la bouche, un rinçage est prescrit avec une solution de furatsilina ou une teinture de calendula.

Pour le corps du nouveau-né à faire face rapidement avec le virus, les médicaments immunostimulateurs prescrits. La posologie et le médicament souhaité sont prescrits en fonction de la date de naissance de l'enfant.

Si la maladie survient avec la manifestation de convulsions, alors prescrire des anticonvulsivants, qui sont généralement administrés par voie intraveineuse. L'antico-convulsif le plus efficace est Vidarabin.

Les suppositoires Viferon à base d'interféron sont nécessaires pour éliminer rapidement le virus et bloquer sa reproduction.

Afin d'éliminer le virus plus rapidement et de bloquer sa reproduction, les médecins prescrivent des produits à base d'interféron. En règle générale, ces médicaments se présentent sous forme de bougies, qui sont administrées le matin et le soir par voie rectale. La durée du traitement est de 3 à 5 jours. Au total, vous avez besoin de 3 cours avec des pauses de 5 jours.

Prévention de la maladie infantile dans 1 an de la vie. Commencer à faire de la prévention dès la conception et tout au long de la grossesse. Par conséquent, une femme en position doit éviter les rhumes et les maladies virales, les MST.

Les médicaments antiviraux sont une excellente prophylaxie pour l’infection par l’herpès chez les nouveau-nés. Pour ce faire, prescrire Acyclovir à raison de 50 g de drogue pour 1 kg de poids de l'enfant par jour. Le cours de prévention est de 3 semaines.

Vous ne pouvez pas autoriser l'hypothermie enfant, alors ils le baignent dans l'eau recommandée pour l'âge par degrés, mis sur le temps, excluent la survenue de courants d'air.